sn.drome-portdeplaisance.com
Nouvelles recettes

C'est la raison alarmante pour laquelle les agents de bord ne boiront jamais de café dans un avion

C'est la raison alarmante pour laquelle les agents de bord ne boiront jamais de café dans un avion



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Réfléchissez à deux fois avant de commander cette tasse de Joe

Un avion sur huit ne respecte pas les normes de l'EPA sur l'eau.

Si vous êtes sur un vol aux yeux rouges et que vous vous sentez épuisé, réfléchissez-y à deux fois commander cette tasse de café avant votre prochaine escale. Les agents de bord refusent généralement de boire n'importe quelle boisson à base d'eau du robinet à bord, qui comprend du café et du thé nature. Pourquoi? La raison pourrait vous alarmer.

Dans une interview avec Business Insider, une hôtesse de l'air anonyme a confirmé que même si les réservoirs d'eau sont nettoyés de temps en temps, ils ne sont pas nécessairement nettoyés très souvent - et donc l'eau peut généralement devenir assez sale et fade. Une étude de l'Environmental Protection Agency a révélé qu'un avion sur huit à l'échelle nationale ne respecte pas ses normes de sécurité de l'eau et que 12% des avions commerciaux ont été testés positifs pour les bactéries fécales dans l'approvisionnement en eau du robinet.

L'Association of Flight Attendants-CWA a confirmé à Business Insider US qu'elle ne pense pas que la réglementation actuelle "va assez loin" pour assurer la sécurité de l'eau. Cependant, l'association professionnelle et le groupe de pression Airlines for America, qui représente de nombreuses grandes compagnies aériennes, ont défendu leurs normes d'approvisionnement en eau et d'hygiène :

"Les compagnies aériennes travaillent en étroite collaboration avec l'Environmental Protection Agency pour s'assurer que l'eau reçue des municipalités pour les systèmes embarqués est sûre et pour maintenir cette sécurité en suivant des exigences rigoureuses d'échantillonnage et de gestion une fois reçue", ont-ils déclaré à Business Insider US dans un communiqué. Cependant, Airlines for America a également ajouté que "de l'eau en bouteille" est disponible pour "répondre aux préférences des clients".

L'eau du robinet rance n'est que la pointe de l'iceberg en vol. Voici 13 autres choses que votre agent de bord ne vous dira pas.


TR : hcuk94 & Tom to Vegas avec "mini-do" (BA / AA)

hcuk94 et moi pensions que nous tenterions un rapport de voyage. Nous partons pour Vegas, et tandis que les divers vols de hcuk94 commencent le lundi 22, nous nous dirigeons vers Dublin le mardi 23 après-midi pour une nuit à l'aéroport HIX pour commencer par un DUB-LHR tôt le matin le mercredi matin. C'est bien sûr l'un des tarifs de vente BA (sur un mélange de métal BA / AA) et donne l'impression que le tout est une valeur raisonnable, surtout lorsque j'ai payé plus pour WT + à LAS ex LHR dans le passé.

L'itinéraire complet est le suivant :

LCY-GLA-LHR (Tom rejoint ici le mardi après-midi) DUB-LHR-JFK-LAX-LAS (quelques jours à Vegas, du steak et des cocktails, des magiciens, une interview Global Entry plus un mini ‘do’) LAX- JFK-LHR-DUB-LHR (Tom quitte la procédure à ce stade) GLA-LCY.

avec les points forts étant le pont supérieur sur les jambes JFK, et bien sûr, le mini ‘do’ at NYNY’s 𔃹 Fine Irishmen’ 15h le jeudi (tous les bienvenus !). Cela a également pour effet secondaire de me donner de l'argent et de faire revenir hcuk94 à l'or, et également de nous rapporter un tas d'Avios en cours de route.

Nous étofferons avec quelques messages ci-dessous et tenterons de remplir en cours de route, en espérant que nous finirons par avoir un peu de temps libre.

Partie 1 - LCY-GLA-LHR-DUB - HC
Partie 2 - DUB-JFK-LAX-LAS - HC
Partie 3 - Le FT ‘do’ - TJE
Partie 4 - LAS-LAX-JFK-LHR - TJE
Partie 5 - DUB-LHR - HC
Partie 6 - GLA-LCY HC

Bonjour à tous! Coup d'envoi avec la partie 1, couvrant LCY-GLA-LHR-DUB. C'est mon premier TR, alors soyez indulgents avec moi et dites-moi ce que vous en pensez !

Maintenant, vous vous demandez peut-être pourquoi, en plus d'un itinéraire déjà ridicule, j'ai décidé de faire un saut à Glasgow à chaque extrémité. C'est en fait un voyage de travail pour moi - ce n'était pas prévu à l'origine, mais je suis assez souvent à Glasgow pour le travail, donc, longtemps après que nous ayons réservé Vegas, on m'a demandé si je pouvais être à Glasgow du 22 au 23, et 30-31 août, si bêtement, j'ai dit oui.

Maintenant, cela a un avantage clé pour moi - j'habite en East Anglia, donc je peux intelligemment élaborer mon itinéraire pour commencer et finir à LCY, ce qui signifie un court trajet en train pour rentrer chez moi par rapport au long trajet de LHR - je crains de m'accrocher au seul point positif que je puisse trouver ici ! Cela rend le voyage un peu plus intéressant cependant, et qui sait à quel point je serai inopérant au moment où je retournerai au travail le 30 !

dimanche 21 août 2016
Nous commençons donc par un dimanche après-midi paresseux alors que je fais lentement mes valises pour le voyage. Je suis assez régulièrement à Glasgow pour garder une armoire là-haut, fourrée dans une boîte de banquier dans notre salle de communication (je travaille dans l'informatique) - ou laissée dans le dernier hôtel où j'étais pour me laver - donc ce ne sont que mes affaires pour Vegas que j'ai besoin d'emballer, ce qui rend la vie beaucoup plus facile. Je voyage avec un Red Oxx Air Boss ou une Rimowa Topas Cabin - généralement c'est le Air Boss pour les courts-courriers car j'aime porter un sac sur mon épaule, et il s'écrase facilement dans de petits frais généraux (il peut aller dans le sens de la longueur sur un E170), mais aujourd'hui c'est le Topas, plus un sac pour ordinateur portable qui contiendra mes liquides, ordinateur portable, iPad, etc. pour faciliter l'accès. J'ai également pris un fourre-tout pliable à l'intérieur du Topas que, si je fais quelques courses, je vérifierai au retour.

Mon premier vol est en fait le lundi 22 août, mais comme je suis sur le premier vol de LCY à GLA, j'ai pensé en profiter pour goûter au nouveau InterContinental Londres O2 la veille - un court trajet en métro depuis Stratford où mon train s'arrête, et un court trajet en DLR jusqu'à LCY le matin. Les InterContinentals ne sont pas mon calibre d'hôtel normal, surtout pour un voyage de travail ! Cependant, les nuits sans événement, l'IC O2 est d'un très bon rapport qualité-prix, et à 165 £, petit-déjeuner et TVA inclus cette fois-ci, il est moins cher que tous nos tarifs d'entreprise du centre de Londres (y compris un Holiday Inn !), afin que vous puissiez imaginez que je l'ai attrapé.

J'arrive à l'IC à 18h30, après avoir erré dans le complexe O2 en suivant une série de panneaux d'aspect très temporaires indiquant l'hôtel. Un accueil chaleureux de la part du personnel et un surclassement Spire Ambassador dans une chambre légèrement meilleure (les hôtels de luxe ont tellement de classes de chambres que je ne peux souvent pas faire la différence de toute façon). La chambre est de bonne taille, de beaux meubles, un lit immense et d'excellentes vues sur Canary Wharf. J'approuve. ^
Des macarons sur le thème des Jeux olympiques de Rio dans la chambre avec une assiette de fruits et de l'eau - une délicate attention.


Après m'être installé, je me promène pour explorer les différentes offres de nourriture et je finis par opter pour la « brasserie du marché » qui est, eh bien, une cuisine de style brasserie. Les autres options étaient un restaurant gastronomique et un menu de bar. J'ai une indemnité de dîner de 25 £ sur la facture de l'entreprise, mais je pense que vous aurez beaucoup de mal à obtenir un dîner pour 25 £ dans cet hôtel ! Je considère donc cela comme une remise décente sur l'achat d'un bon repas pour moi-même. Pas de souci pour une entrée - directement sur le plat et j'opte pour un steak de surlonge avec des frites, des courgettes, des tomates en grappe et des épinards sautés - plus un verre de Côte du Rhône. Le steak était très très bon - en règle générale, je ne suis pas un fan des restaurants d'hôtels, mais c'était magnifique et rare comme je l'avais demandé, mais très tendre et facile à couper. J'ai opté pour une bagatelle pour le dessert.

Les meilleures notes pour le service ici - assez attentif pour compléter les boissons, prendre mon assiette, etc. J'ai également demandé un verre de Pedro Ximenez avec un dessert, mais ils n'en avaient pas, mais elle a dit qu'elle essaierait de le faire avant mon prochain séjour le 1er septembre.

Dîner terminé et retour dans ma chambre, qui en mon absence a été rabattue - rideaux fermés, tapis de bain et de douche au sol, chaussons près du lit et éclairage réglé en mode "nuit".

N'ayant pas encore envie d'aller au lit, j'ai pensé goûter au sky bar au 18ème étage. J'ai donc attrapé mon ordinateur portable et je suis monté dans l'ascenseur. Je me suis assis et on m'a offert de l'eau et du sel et du poivre croustillants. Commandé un Espresso Martini - c'était très très bon. J'en ai commandé un autre par la suite.

23h et je suis retourné me coucher, j'ai appuyé sur le bouton « Ne pas déranger » sur l'écran tactile et j'ai rempli la carte du petit-déjeuner dans la chambre. Il y avait un léger défaut ici en ce que la carte du petit-déjeuner a une boucle pour accrocher à la poignée de porte, mais la poignée de porte est trop grande ! J'ai utilisé la fixation du couteau du tire-bouchon pour scier le côté de la boucle afin de pouvoir l'accrocher. J'imagine que la plupart des gens normaux le laissent simplement par terre. Je me suis installé au lit, et quel lit c'était - l'un des lits d'hôtel les plus confortables dans lesquels je sois allé ! Malheureusement, cela n'a pas changé le fait que je rebondis toujours sur les murs de l'espresso que je venais de prendre et que je ne pouvais pas m'endormir avant 2 heures du matin.

Lundi 22 août 2016
6h du matin et le grincement de l'alarme de mon téléphone m'émeut. Je viens petit à petit prendre un bain. La salle de bain avait un haut-parleur d'extension du téléviseur, et le téléviseur avait une application Spotify, alors je me suis connecté à Spotify et j'ai mélangé de la musique. Un bain plus tard et il est 06h30 - J'avais commandé le petit-déjeuner pour 06h30-06h45, alors j'ai essayé la robe de chambre InterContinental. J'ai essayé les pantoufles qu'ils avaient gentiment laissées près du lit, mais malheureusement elles ne sont pas conçues pour une taille de 11 pieds !

Le petit-déjeuner est arrivé à 06h40 - maintenant, je commande fréquemment le petit-déjeuner dans la chambre des hôtels, alors je m'habitue à le faire apparaître sur un petit plateau. Pas ici, cependant. Ici, il s'est retrouvé sur une table entière, qu'ils ont fait entrer cérémonieusement dans ma chambre et sont partis par la fenêtre pour que je puisse manger à - très gentille attention. Je m'attendais également à ce que les œufs Benedict soient un singulier ‘Egg Benedict’ de style BA, j'étais donc ravi de voir qu'ils m'en ont donné deux.

J'ai terminé le petit déjeuner et j'ai commencé à rassembler mes affaires pour le départ. Parti vers 07h30 et descendu pour vérifier. Après le départ, une promenade rapide jusqu'au métro North Greenwich et c'est un arrêt sur le Jubilee suivi d'un train des Docklands jusqu'à LCY.

Ce matin je suis sur BA8722 de LCY à GLA, à 08h55, atterrissage à 10h15, UK Domestic, 1C.

En arrivant à LCY, je me rappelle pourquoi je n'ai pas tendance à l'utiliser pendant le pic du lundi matin! Les files d'attente de sécurité ont été sauvegardées jusqu'aux barrières de tickets. Cependant, je n'ai que des compliments pour le personnel, qui faisait clairement tout son possible pour que cela continue, tout en restant joyeux et serviable à tout moment. J'ai passé peut-être 5 à 10 minutes à faire la queue, mais j'ai passé la sécurité en quelques secondes, car les contrôles sont clairement un peu moins stricts lorsqu'ils doivent le maintenir en mouvement. Une fois le contrôle de sécurité passé actuellement un chantier je me suis dirigé dans l'autre sens à la place.
Je n'étais assis que depuis 5 minutes environ lorsque l'embarquement a commencé, alors je me suis levé et je me suis dirigé vers la porte. Une fois à bord, je me suis installé au 1C. Aujourd'hui, c'est un E170 - je préfère le E190 car il n'y a pas de rangée 1 sur le côté droit, donc 2CD a beaucoup d'espace pour les jambes. J'ai profité de l'embarquement prioritaire à LCY, non pas parce que je veux plus de temps dans l'avion, mais parce que je suis conscient de l'espace bagages dont j'ai besoin ! Heureusement, mes sacs se retrouvent juste au-dessus de ma tête, donc ça a payé d'arriver à temps.

Le "siège théorique" que BA a maintenant avec l'introduction de FLY était très évident sur ce vol. C'était un vol assez chargé, avec beaucoup de monde à l'avant, mais j'ai remarqué que moi et les autres médailles d'or qui avaient été dans la file d'attente prioritaire avions tous un siège libre à côté de nous - et étant donné que j'étais dans la rangée 1, j'ai été impressionné par ça. La configuration des sièges E170 est 2x2, j'avais donc mon propre petit coin à l'avant. Une amélioration très positive, crédit où il est dû BA.

Nous étions debout en un rien de temps après un très court taxi. J'adore décoller de LCY, monter au-dessus de Canary Wharf à un angle très raide et prendre un taxi au-dessus de l'Est de Londres. Quelques belles vues de Stratford aujourd'hui.

Bientôt, le signe de la ceinture de sécurité a été éteint et j'ai attrapé mon ordinateur portable pour commencer à écrire ce TR. L'équipage est venu avec le petit-déjeuner anglais complet BA Domestic. Les avis sont partagés sur ce petit-déjeuner - je l'adore, mais j'en connais beaucoup qui ne peuvent pas en supporter la vue ou l'odeur ! Je maintiens également que c'est une excellente offre pour un vol intérieur d'une heure, tandis que les vols Economy BA de 2 à 3 heures vers l'Europe reçoivent un mini croissant fourré.
Je l'ai raté aujourd'hui de toute façon car j'ai pris le petit déjeuner à l'hôtel. J'ai opté pour un café et un jus d'orange, qui ne valaient pas la peine d'être photographiés, je suis sûr que vous pouvez imaginer à quoi ils ressemblent !
Cela n'a pas semblé long du tout avant que les panneaux de ceinture de sécurité ne se rallument et que nous atterrissions dans un Glasgow gris et pluvieux.

J'étais le premier et je me suis dirigé vers le bus de l'aéroport. 20 minutes plus tard, je débarquais dans le centre-ville et me dirigeais vers le lit de ce soir : Hôtel Indigo Glasgow.
Étant donné qu'il était juste avant 11 heures, l'hôtel Indigo n'avait pas encore de chambres prêtes, mais ils ont pris mes bagages et m'ont dit de revenir dans une heure environ.
Je suis parti tranquillement et me suis occupé de mes tâches pour l'après-midi - quelques réunions, quelques problèmes informatiques à régler et, plus important encore, une coupe de cheveux.
Une fois que je les ai sortis, je suis retourné à l'hôtel Indigo - à 15h00 et je me suis enregistré avec succès. J'ai été surclassé dans une chambre de luxe au dernier étage.
Malgré le temps qu'il fait ci-dessus, Glasgow est assez humide en ce moment, donc le personnel avait fermé les rideaux et mis la clim, ce qui était très apprécié ! J'avais aussi un minibar gratuit bien approvisionné.

J'ai travaillé quelques heures depuis la chambre d'hôtel, puis je suis allé rencontrer quelques collègues pour prendre quelques verres à Glasgow’s Barre de fer à cheval, dont le titre de gloire est le plus long bar d'Europe, qui serpente autour de tout le pub en une sorte de cercle.

Après une bière de trop, nous sommes passés à Charbons, l'un de nos restaurants indiens préférés à Glasgow, et commandé un peu trop de nourriture pour 3 personnes - surtout quand ils vous apportent des plats d'accompagnement supplémentaires gratuits ici !

Des quantités ridicules de nourriture plus tard, nous sommes retournés à l'hôtel Indigo et après un verre rapide au bar, nous nous sommes retirés au lit.

mardi 23 août 2016
Je me suis réveillé à 4 heures du matin, beaucoup trop tôt que je ne l'aurais souhaité, mais je ne pouvais pas reculer après cela, alors j'ai répondu à quelques e-mails. Il ne se passait pas grand-chose à l'extérieur de ma chambre d'hôtel à cette heure de la nuit !

A 8h je retrouve mes collègues pour le petit déjeuner à l'hôtel Indigo. J'ai opté pour du saumon fumé et des œufs brouillés.

Encore quelques réunions aujourd'hui, rien de bien excitant - j'en ai terminé assez rapidement et à l'heure du déjeuner, j'ai rencontré un ami à L'amiral sur la rue Waterloo. Très bonne nourriture ici, j'ai eu un sandwich ciabatta au porc effiloché avec des jalapeños et des frites. Mon ami avait une salade de poulet cajun.

Une fois terminé, je suis retourné au bureau, j'ai pris mes affaires et je me suis préparé à partir pour mon prochain vol - le travail est terminé pour la semaine et c'est parti pour Vegas, je pars !

BA1489 de GLA à LHR, à 15h30, atterrissage à 16h50, UK Domestic, 1J.

Je suis arrivé à l'aéroport de Glasgow et j'ai commencé à suivre ma routine habituelle - descendre du bus et monter les escaliers cachés qui vous mènent directement à la sécurité accélérée, traverser avec une poignée de main secrète du préposé à la sécurité de ‘Je vois que vous savez ce que vous & #8217re fais! ’ *clin d'œil* et c'est parti pour le salon où je vais. Je n'ai pas laissé beaucoup de temps pour l'aéroport, j'ai donc pris une bière rapide et j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'à la porte - encore une fois, je voulais embarquer assez rapidement car il peut être difficile d'avoir de la place pour les valises à roulettes, en fait cela a tourné personne n'avait coupé la voie prioritaire, alors je suis resté là pendant 5 minutes, puis j'ai embarqué en premier.

J'ai déambulé sur le pont aérien sans m'attendre à grand-chose, mais à mon plus grand plaisir, j'ai été accueilli par un A321 moyen-courrier ! Et bien sûr, j'avais moi-même réservé dans la rangée 1, donc mon numéro de siège était resté le même et j'avais le luxe d'un siège CW pour un vol d'une heure. J'aimerais en quelque sorte avoir un siège sur le trône, mais je ne peux pas me plaindre car en 2 ans de navette entre Glasgow, je n'ai jamais rien eu de plus que la flotte domestique standard - un 767 court-courrier est à peu près aussi excitant au fur et à mesure.

L'embarquement s'est envolé alors que je m'installais et jouais avec mon siège - je ne m'attendais à aucun IFE, et en effet il n'y en avait pas, mais je ne savais pas qu'ils ne sont pas non plus autorisés à utiliser la puissance au siège - pas que j'en avais besoin ça quand même. Nous avons reculé et nous nous sommes mis en route. Au moins, nous l'étions - jusqu'à ce que nous arrivions presque à la piste et que l'équipe au sol nous rappelle en raison d'un problème de "chargement". Alors nous sommes retournés nous tenir debout…

Le planificateur prudent en moi a immédiatement ouvert Skyscanner sur mon téléphone et a recherché des vols directs de Glasgow à Dublin. Heureusement, ils n'étaient pas nécessaires, car le pilote a annoncé que l'équipe au sol s'était trompée sur l'assiette et avait mal chargé les sacs pour cet avion et l'équilibrage de poids pertinent. Après une vingtaine de minutes de remaniement, et un petit appoint de carburant, nous avons à nouveau fermé les portes. Tout va bien cette fois et nous étions en route - un peu moins d'une heure de retard sur l'horaire.

J'avais l'intention de faire un peu plus d'écriture de TR sur ce vol comme je l'avais fait la veille. Pas de chance, j'ai mis mon siège en position ‘Lounge’ et j'ai appuyé sur le bouton de massage - oui, un bouton de massage ! Le plus excitant.
Je ne me souviens certainement pas d'un bouton de massage dans les autres cabines CW que j'ai essayées. Quoi qu'il en soit, le chariot était bientôt en route et j'ai opté pour un G&T plus les noix de Forest Feast Thai, que j'adore *.

Je me suis allongé et j'ai siroté mon G&T pendant que des morceaux de siège bougeaient contre mon dos. Le vol s'est déroulé assez rapidement et j'étais sur le point de m'endormir dans l'excellent siège lorsque 10 minutes avant l'atterrissage ont été annoncées. Je me suis réveillé à la vie et rangé au besoin. Pas de temps rattrapé le retard, mais je ne suis pas inquiet, il reste encore 3,5 heures avant le prochain vol

BA0826 de LHR à DUB, dép 21h35, atterrissage 22h55, Euro Traveller, 8CD.

Après avoir débarqué, j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'au pont aérien et à travers les liaisons aériennes - je ne me rendais pas compte à quel point la connexion * depuis * un domestique est facile - je ne m'attendais pas au contrôle des passeports, mais je pensais toujours que je passerais à nouveau par la sécurité - mais il m'a déposé juste devant le T5 Wetherspoon. Parfait. ^

Aux salons sud ! À ce stade, je sauve Tom Elliott du salon GC et invitez-le dans le flounge.C'est sa première expérience de flounge mais comme il est habitué à toutes sortes de salons, je l'ai laissé explorer par lui-même plutôt que de lui faire la visite guidée que j'ai proposée à mes parents.

Le vol de Dublin n'est pas avant 21h35, donc beaucoup de temps pour se détendre ici. J'ai attrapé un rhume alors j'opte pour du piment et une canette de Tribute, suivis du fromage et de la crème glacée Jude, qui est un peu pâteuse aujourd'hui - je pense que quelqu'un a laissé la porte du congélateur ouverte.

J'ai aussi dit un petit bonjour aux lamphorses.

Je pense que Señor Cruz a un nouveau programme anti-ex-UE sous la forme d'une ingérence dans les vols vers Dublin, du moins c'est ce qu'il semblait. Nous étions occupés à nous détendre et à ne pas faire grand-chose lorsque TripIt nous a informés d'un retard de départ - nous avons regardé et c'était environ 20 minutes de retard. Pas de difficultés majeures tant que cela n'a pas eu lieu plus tard. Au cours de la dernière heure dans le salon, ils ont beaucoup joué avec l'heure de départ, à un moment donné, il y avait 20 minutes de retard, puis 10 minutes de retard, puis 20 à nouveau, puis 15. Il y avait également un manque flagrant de numéro de porte sur le écrans, et c'était à T-30 minutes de notre heure de départ initiale. J'étais un peu mal à l'aise ! Nous étions sur le dernier vol de la nuit mais pouvions en théorie faire le premier vol le matin et un dos à dos si nécessaire, mais nous avons plutôt pris tous les deux !

Finalement, une porte est apparue à l'écran et nous avons continué notre petit bonhomme de chemin. Tout semblait bien et nous sommes montés à bord de l'avion, nous nous sommes assis et prêts à partir & #8230. Lorsque le pilote a annoncé qu'il y avait de l'eau qui s'échappait d'une trappe et que nous aurions besoin d'un ingénieur pour vérifier, mon cœur a encore sauté quelques battements, mais heureusement, l'ingénieur est venu et est parti et a décidé que nous étions prêts à voler.

Tout cela un peu ébouriffant, montre à quel point les choses peuvent mal tourner, mais heureusement, tout s'est bien passé pour nous.

L'assise théorique était à nouveau à l'œuvre sur ce vol. Nous avons tous les deux opté pour des sièges côté couloir, donc aucun de nous n'a eu de siège du milieu, mais nous pouvions toujours discuter. Tom Elliott était assis au 8C, avec un couple à côté de lui. De mon côté, je m'étais mis en 8D, et FLY m'a gentiment donné un siège central vide à côté de moi, pour ce que j'appelle 'fake club europe'. Tous très bons pour s'asseoir avec BA cette semaine ^

Le service était assez standard Band 1 ET - chips, biscuits ou mélange thaïlandais plus un verre au bar. Nous avons tous les deux opté pour un G&T et un peu plus du mélange Forest Feast Thai. Un peu plus tard, ils sont arrivés avec le chariot à ordures, lorsque l'excellent membre de l'équipage (je ne me souviens pas du titre) nous a discrètement proposé un autre G&T chacun. Nous avons bien sûr accepté et il est revenu peu de temps après avec une "livraison spéciale pour 8C et D”. Il nous a aussi apporté un peu plus de Festin de la Forêt

Après avoir atterri à Dublin, nous avons traversé le parking et *juste* fait la dernière navette gratuite pour notre hôtel de la nuit, le Holiday Inn Express Dublin Aéroport.

Un arrêt raisonnable pour la nuit, ne serait-ce que pour rattraper le sommeil. J'étais dehors comme une lumière. Demain, une journée de nombreux vols vous attend.


TR : hcuk94 & Tom to Vegas avec "mini-do" (BA / AA)

hcuk94 et moi pensions que nous tenterions un rapport de voyage. Nous partons pour Vegas, et tandis que les divers vols de hcuk94 commencent le lundi 22, nous nous dirigeons vers Dublin le mardi 23 après-midi pour une nuit à l'aéroport HIX pour commencer par un DUB-LHR tôt le matin le mercredi matin. C'est bien sûr l'un des tarifs de vente BA (sur un mélange de métal BA / AA) et donne l'impression que le tout est une valeur raisonnable, surtout lorsque j'ai payé plus pour WT + à LAS ex LHR dans le passé.

L'itinéraire complet est le suivant :

LCY-GLA-LHR (Tom rejoint ici le mardi après-midi) DUB-LHR-JFK-LAX-LAS (quelques jours à Vegas, du steak et des cocktails, des magiciens, une interview Global Entry plus un mini ‘do’) LAX- JFK-LHR-DUB-LHR (Tom quitte la procédure à ce stade) GLA-LCY.

avec les points forts étant le pont supérieur sur les jambes JFK, et bien sûr, le mini ‘do’ at NYNY’s 𔃹 Fine Irishmen’ 15h le jeudi (tous les bienvenus !). Cela a également pour effet secondaire de me donner de l'argent et de faire revenir hcuk94 à l'or, et également de nous rapporter un tas d'Avios en cours de route.

Nous étofferons avec quelques messages ci-dessous et tenterons de remplir en cours de route, en espérant que nous finirons par avoir un peu de temps libre.

Partie 1 - LCY-GLA-LHR-DUB - HC
Partie 2 - DUB-JFK-LAX-LAS - HC
Partie 3 - Le FT ‘do’ - TJE
Partie 4 - LAS-LAX-JFK-LHR - TJE
Partie 5 - DUB-LHR - HC
Partie 6 - GLA-LCY HC

Bonjour à tous! Coup d'envoi avec la partie 1, couvrant LCY-GLA-LHR-DUB. C'est mon premier TR, alors soyez indulgents avec moi et dites-moi ce que vous en pensez !

Maintenant, vous vous demandez peut-être pourquoi, en plus d'un itinéraire déjà ridicule, j'ai décidé de faire un saut à Glasgow à chaque extrémité. C'est en fait un voyage de travail pour moi - ce n'était pas prévu à l'origine, mais je suis assez souvent à Glasgow pour le travail, donc, longtemps après que nous ayons réservé Vegas, on m'a demandé si je pouvais être à Glasgow du 22 au 23, et 30-31 août, si bêtement, j'ai dit oui.

Maintenant, cela a un avantage clé pour moi - j'habite en East Anglia, donc je peux intelligemment élaborer mon itinéraire pour commencer et finir à LCY, ce qui signifie un court trajet en train pour rentrer chez moi par rapport au long trajet de LHR - je crains de m'accrocher au seul point positif que je puisse trouver ici ! Cela rend le voyage un peu plus intéressant cependant, et qui sait à quel point je serai inopérant au moment où je retournerai au travail le 30 !

dimanche 21 août 2016
Nous commençons donc par un dimanche après-midi paresseux alors que je fais lentement mes valises pour le voyage. Je suis assez régulièrement à Glasgow pour garder une armoire là-haut, fourrée dans une boîte de banquier dans notre salle de communication (je travaille dans l'informatique) - ou laissée dans le dernier hôtel où j'étais pour me laver - donc ce ne sont que mes affaires pour Vegas que j'ai besoin d'emballer, ce qui rend la vie beaucoup plus facile. Je voyage avec un Red Oxx Air Boss ou une Rimowa Topas Cabin - généralement c'est le Air Boss pour les courts-courriers car j'aime porter un sac sur mon épaule, et il s'écrase facilement dans de petits frais généraux (il peut aller dans le sens de la longueur sur un E170), mais aujourd'hui c'est le Topas, plus un sac pour ordinateur portable qui contiendra mes liquides, ordinateur portable, iPad, etc. pour faciliter l'accès. J'ai également pris un fourre-tout pliable à l'intérieur du Topas que, si je fais quelques courses, je vérifierai au retour.

Mon premier vol est en fait le lundi 22 août, mais comme je suis sur le premier vol de LCY à GLA, j'ai pensé en profiter pour goûter au nouveau InterContinental Londres O2 la veille - un court trajet en métro depuis Stratford où mon train s'arrête, et un court trajet en DLR jusqu'à LCY le matin. Les InterContinentals ne sont pas mon calibre d'hôtel normal, surtout pour un voyage de travail ! Cependant, les nuits sans événement, l'IC O2 est d'un très bon rapport qualité-prix, et à 165 £, petit-déjeuner et TVA inclus cette fois-ci, il est moins cher que tous nos tarifs d'entreprise du centre de Londres (y compris un Holiday Inn !), afin que vous puissiez imaginez que je l'ai attrapé.

J'arrive à l'IC à 18h30, après avoir erré dans le complexe O2 en suivant une série de panneaux d'aspect très temporaires indiquant l'hôtel. Un accueil chaleureux de la part du personnel et un surclassement Spire Ambassador dans une chambre légèrement meilleure (les hôtels de luxe ont tellement de classes de chambres que je ne peux souvent pas faire la différence de toute façon). La chambre est de bonne taille, de beaux meubles, un lit immense et d'excellentes vues sur Canary Wharf. J'approuve. ^
Des macarons sur le thème des Jeux olympiques de Rio dans la chambre avec une assiette de fruits et de l'eau - une délicate attention.


Après m'être installé, je me promène pour explorer les différentes offres de nourriture et je finis par opter pour la « brasserie du marché » qui est, eh bien, une cuisine de style brasserie. Les autres options étaient un restaurant gastronomique et un menu de bar. J'ai une indemnité de dîner de 25 £ sur la facture de l'entreprise, mais je pense que vous aurez beaucoup de mal à obtenir un dîner pour 25 £ dans cet hôtel ! Je considère donc cela comme une remise décente sur l'achat d'un bon repas pour moi-même. Pas de souci pour une entrée - directement sur le plat et j'opte pour un steak de surlonge avec des frites, des courgettes, des tomates en grappe et des épinards sautés - plus un verre de Côte du Rhône. Le steak était très très bon - en règle générale, je ne suis pas un fan des restaurants d'hôtels, mais c'était magnifique et rare comme je l'avais demandé, mais très tendre et facile à couper. J'ai opté pour une bagatelle pour le dessert.

Les meilleures notes pour le service ici - assez attentif pour compléter les boissons, prendre mon assiette, etc. J'ai également demandé un verre de Pedro Ximenez avec un dessert, mais ils n'en avaient pas, mais elle a dit qu'elle essaierait de le faire avant mon prochain séjour le 1er septembre.

Dîner terminé et retour dans ma chambre, qui en mon absence a été rabattue - rideaux fermés, tapis de bain et de douche au sol, chaussons près du lit et éclairage réglé en mode "nuit".

N'ayant pas encore envie d'aller au lit, j'ai pensé goûter au sky bar au 18ème étage. J'ai donc attrapé mon ordinateur portable et je suis monté dans l'ascenseur. Je me suis assis et on m'a offert de l'eau et du sel et du poivre croustillants. Commandé un Espresso Martini - c'était très très bon. J'en ai commandé un autre par la suite.

23h et je suis retourné me coucher, j'ai appuyé sur le bouton « Ne pas déranger » sur l'écran tactile et j'ai rempli la carte du petit-déjeuner dans la chambre. Il y avait un léger défaut ici en ce que la carte du petit-déjeuner a une boucle pour accrocher à la poignée de porte, mais la poignée de porte est trop grande ! J'ai utilisé la fixation du couteau du tire-bouchon pour scier le côté de la boucle afin de pouvoir l'accrocher. J'imagine que la plupart des gens normaux le laissent simplement par terre. Je me suis installé au lit, et quel lit c'était - l'un des lits d'hôtel les plus confortables dans lesquels je sois allé ! Malheureusement, cela n'a pas changé le fait que je rebondis toujours sur les murs de l'espresso que je venais de prendre et que je ne pouvais pas m'endormir avant 2 heures du matin.

Lundi 22 août 2016
6h du matin et le grincement de l'alarme de mon téléphone m'émeut. Je viens petit à petit prendre un bain. La salle de bain avait un haut-parleur d'extension du téléviseur, et le téléviseur avait une application Spotify, alors je me suis connecté à Spotify et j'ai mélangé de la musique. Un bain plus tard et il est 06h30 - J'avais commandé le petit-déjeuner pour 06h30-06h45, alors j'ai essayé la robe de chambre InterContinental. J'ai essayé les pantoufles qu'ils avaient gentiment laissées près du lit, mais malheureusement elles ne sont pas conçues pour une taille de 11 pieds !

Le petit-déjeuner est arrivé à 06h40 - maintenant, je commande fréquemment le petit-déjeuner dans la chambre des hôtels, alors je m'habitue à le faire apparaître sur un petit plateau. Pas ici, cependant. Ici, il s'est retrouvé sur une table entière, qu'ils ont fait entrer cérémonieusement dans ma chambre et sont partis par la fenêtre pour que je puisse manger à - très gentille attention. Je m'attendais également à ce que les œufs Benedict soient un singulier ‘Egg Benedict’ de style BA, j'étais donc ravi de voir qu'ils m'en ont donné deux.

J'ai terminé le petit déjeuner et j'ai commencé à rassembler mes affaires pour le départ. Parti vers 07h30 et descendu pour vérifier. Après le départ, une promenade rapide jusqu'au métro North Greenwich et c'est un arrêt sur le Jubilee suivi d'un train des Docklands jusqu'à LCY.

Ce matin je suis sur BA8722 de LCY à GLA, à 08h55, atterrissage à 10h15, UK Domestic, 1C.

En arrivant à LCY, je me rappelle pourquoi je n'ai pas tendance à l'utiliser pendant le pic du lundi matin! Les files d'attente de sécurité ont été sauvegardées jusqu'aux barrières de tickets. Cependant, je n'ai que des compliments pour le personnel, qui faisait clairement tout son possible pour que cela continue, tout en restant joyeux et serviable à tout moment. J'ai passé peut-être 5 à 10 minutes à faire la queue, mais j'ai passé la sécurité en quelques secondes, car les contrôles sont clairement un peu moins stricts lorsqu'ils doivent le maintenir en mouvement. Une fois le contrôle de sécurité passé actuellement un chantier je me suis dirigé dans l'autre sens à la place.
Je n'étais assis que depuis 5 minutes environ lorsque l'embarquement a commencé, alors je me suis levé et je me suis dirigé vers la porte. Une fois à bord, je me suis installé au 1C. Aujourd'hui, c'est un E170 - je préfère le E190 car il n'y a pas de rangée 1 sur le côté droit, donc 2CD a beaucoup d'espace pour les jambes. J'ai profité de l'embarquement prioritaire à LCY, non pas parce que je veux plus de temps dans l'avion, mais parce que je suis conscient de l'espace bagages dont j'ai besoin ! Heureusement, mes sacs se retrouvent juste au-dessus de ma tête, donc ça a payé d'arriver à temps.

Le "siège théorique" que BA a maintenant avec l'introduction de FLY était très évident sur ce vol. C'était un vol assez chargé, avec beaucoup de monde à l'avant, mais j'ai remarqué que moi et les autres médailles d'or qui avaient été dans la file d'attente prioritaire avions tous un siège libre à côté de nous - et étant donné que j'étais dans la rangée 1, j'ai été impressionné par ça. La configuration des sièges E170 est 2x2, j'avais donc mon propre petit coin à l'avant. Une amélioration très positive, crédit où il est dû BA.

Nous étions debout en un rien de temps après un très court taxi. J'adore décoller de LCY, monter au-dessus de Canary Wharf à un angle très raide et prendre un taxi au-dessus de l'Est de Londres. Quelques belles vues de Stratford aujourd'hui.

Bientôt, le signe de la ceinture de sécurité a été éteint et j'ai attrapé mon ordinateur portable pour commencer à écrire ce TR. L'équipage est venu avec le petit-déjeuner anglais complet BA Domestic. Les avis sont partagés sur ce petit-déjeuner - je l'adore, mais j'en connais beaucoup qui ne peuvent pas en supporter la vue ou l'odeur ! Je maintiens également que c'est une excellente offre pour un vol intérieur d'une heure, tandis que les vols Economy BA de 2 à 3 heures vers l'Europe reçoivent un mini croissant fourré.
Je l'ai raté aujourd'hui de toute façon car j'ai pris le petit déjeuner à l'hôtel. J'ai opté pour un café et un jus d'orange, qui ne valaient pas la peine d'être photographiés, je suis sûr que vous pouvez imaginer à quoi ils ressemblent !
Cela n'a pas semblé long du tout avant que les panneaux de ceinture de sécurité ne se rallument et que nous atterrissions dans un Glasgow gris et pluvieux.

J'étais le premier et je me suis dirigé vers le bus de l'aéroport. 20 minutes plus tard, je débarquais dans le centre-ville et me dirigeais vers le lit de ce soir : Hôtel Indigo Glasgow.
Étant donné qu'il était juste avant 11 heures, l'hôtel Indigo n'avait pas encore de chambres prêtes, mais ils ont pris mes bagages et m'ont dit de revenir dans une heure environ.
Je suis parti tranquillement et me suis occupé de mes tâches pour l'après-midi - quelques réunions, quelques problèmes informatiques à régler et, plus important encore, une coupe de cheveux.
Une fois que je les ai sortis, je suis retourné à l'hôtel Indigo - à 15h00 et je me suis enregistré avec succès. J'ai été surclassé dans une chambre de luxe au dernier étage.
Malgré le temps qu'il fait ci-dessus, Glasgow est assez humide en ce moment, donc le personnel avait fermé les rideaux et mis la clim, ce qui était très apprécié ! J'avais aussi un minibar gratuit bien approvisionné.

J'ai travaillé quelques heures depuis la chambre d'hôtel, puis je suis allé rencontrer quelques collègues pour prendre quelques verres à Glasgow’s Barre de fer à cheval, dont le titre de gloire est le plus long bar d'Europe, qui serpente autour de tout le pub en une sorte de cercle.

Après une bière de trop, nous sommes passés à Charbons, l'un de nos restaurants indiens préférés à Glasgow, et commandé un peu trop de nourriture pour 3 personnes - surtout quand ils vous apportent des plats d'accompagnement supplémentaires gratuits ici !

Des quantités ridicules de nourriture plus tard, nous sommes retournés à l'hôtel Indigo et après un verre rapide au bar, nous nous sommes retirés au lit.

mardi 23 août 2016
Je me suis réveillé à 4 heures du matin, beaucoup trop tôt que je ne l'aurais souhaité, mais je ne pouvais pas reculer après cela, alors j'ai répondu à quelques e-mails. Il ne se passait pas grand-chose à l'extérieur de ma chambre d'hôtel à cette heure de la nuit !

A 8h je retrouve mes collègues pour le petit déjeuner à l'hôtel Indigo. J'ai opté pour du saumon fumé et des œufs brouillés.

Encore quelques réunions aujourd'hui, rien de bien excitant - j'en ai terminé assez rapidement et à l'heure du déjeuner, j'ai rencontré un ami à L'amiral sur la rue Waterloo. Très bonne nourriture ici, j'ai eu un sandwich ciabatta au porc effiloché avec des jalapeños et des frites. Mon ami avait une salade de poulet cajun.

Une fois terminé, je suis retourné au bureau, j'ai pris mes affaires et je me suis préparé à partir pour mon prochain vol - le travail est terminé pour la semaine et c'est parti pour Vegas, je pars !

BA1489 de GLA à LHR, à 15h30, atterrissage à 16h50, UK Domestic, 1J.

Je suis arrivé à l'aéroport de Glasgow et j'ai commencé à suivre ma routine habituelle - descendre du bus et monter les escaliers cachés qui vous mènent directement à la sécurité accélérée, traverser avec une poignée de main secrète du préposé à la sécurité de ‘Je vois que vous savez ce que vous & #8217re fais! ’ *clin d'œil* et c'est parti pour le salon où je vais. Je n'ai pas laissé beaucoup de temps pour l'aéroport, j'ai donc pris une bière rapide et j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'à la porte - encore une fois, je voulais embarquer assez rapidement car il peut être difficile d'avoir de la place pour les valises à roulettes, en fait cela a tourné personne n'avait coupé la voie prioritaire, alors je suis resté là pendant 5 minutes, puis j'ai embarqué en premier.

J'ai déambulé sur le pont aérien sans m'attendre à grand-chose, mais à mon plus grand plaisir, j'ai été accueilli par un A321 moyen-courrier ! Et bien sûr, j'avais moi-même réservé dans la rangée 1, donc mon numéro de siège était resté le même et j'avais le luxe d'un siège CW pour un vol d'une heure. J'aimerais en quelque sorte avoir un siège sur le trône, mais je ne peux pas me plaindre car en 2 ans de navette entre Glasgow, je n'ai jamais rien eu de plus que la flotte domestique standard - un 767 court-courrier est à peu près aussi excitant au fur et à mesure.

L'embarquement s'est envolé alors que je m'installais et jouais avec mon siège - je ne m'attendais à aucun IFE, et en effet il n'y en avait pas, mais je ne savais pas qu'ils ne sont pas non plus autorisés à utiliser la puissance au siège - pas que j'en avais besoin ça quand même. Nous avons reculé et nous nous sommes mis en route. Au moins, nous l'étions - jusqu'à ce que nous arrivions presque à la piste et que l'équipe au sol nous rappelle en raison d'un problème de "chargement". Alors nous sommes retournés nous tenir debout…

Le planificateur prudent en moi a immédiatement ouvert Skyscanner sur mon téléphone et a recherché des vols directs de Glasgow à Dublin. Heureusement, ils n'étaient pas nécessaires, car le pilote a annoncé que l'équipe au sol s'était trompée sur l'assiette et avait mal chargé les sacs pour cet avion et l'équilibrage de poids pertinent. Après une vingtaine de minutes de remaniement, et un petit appoint de carburant, nous avons à nouveau fermé les portes. Tout va bien cette fois et nous étions en route - un peu moins d'une heure de retard sur l'horaire.

J'avais l'intention de faire un peu plus d'écriture de TR sur ce vol comme je l'avais fait la veille. Pas de chance, j'ai mis mon siège en position ‘Lounge’ et j'ai appuyé sur le bouton de massage - oui, un bouton de massage ! Le plus excitant.
Je ne me souviens certainement pas d'un bouton de massage dans les autres cabines CW que j'ai essayées. Quoi qu'il en soit, le chariot était bientôt en route et j'ai opté pour un G&T plus les noix de Forest Feast Thai, que j'adore *.

Je me suis allongé et j'ai siroté mon G&T pendant que des morceaux de siège bougeaient contre mon dos. Le vol s'est déroulé assez rapidement et j'étais sur le point de m'endormir dans l'excellent siège lorsque 10 minutes avant l'atterrissage ont été annoncées. Je me suis réveillé à la vie et rangé au besoin. Pas de temps rattrapé le retard, mais je ne suis pas inquiet, il reste encore 3,5 heures avant le prochain vol

BA0826 de LHR à DUB, dép 21h35, atterrissage 22h55, Euro Traveller, 8CD.

Après avoir débarqué, j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'au pont aérien et à travers les liaisons aériennes - je ne me rendais pas compte à quel point la connexion * depuis * un domestique est facile - je ne m'attendais pas au contrôle des passeports, mais je pensais toujours que je passerais à nouveau par la sécurité - mais il m'a déposé juste devant le T5 Wetherspoon. Parfait. ^

Aux salons sud ! À ce stade, je sauve Tom Elliott du salon GC et invitez-le dans le flounge. C'est sa première expérience de flounge mais comme il est habitué à toutes sortes de salons, je l'ai laissé explorer par lui-même plutôt que de lui faire la visite guidée que j'ai proposée à mes parents.

Le vol de Dublin n'est pas avant 21h35, donc beaucoup de temps pour se détendre ici. J'ai attrapé un rhume alors j'opte pour du piment et une canette de Tribute, suivis du fromage et de la crème glacée Jude, qui est un peu pâteuse aujourd'hui - je pense que quelqu'un a laissé la porte du congélateur ouverte.

J'ai aussi dit un petit bonjour aux lamphorses.

Je pense que Señor Cruz a un nouveau programme anti-ex-UE sous la forme d'une ingérence dans les vols vers Dublin, du moins c'est ce qu'il semblait. Nous étions occupés à nous détendre et à ne pas faire grand-chose lorsque TripIt nous a informés d'un retard de départ - nous avons regardé et c'était environ 20 minutes de retard. Pas de difficultés majeures tant que cela n'a pas eu lieu plus tard. Au cours de la dernière heure dans le salon, ils ont beaucoup joué avec l'heure de départ, à un moment donné, il y avait 20 minutes de retard, puis 10 minutes de retard, puis 20 à nouveau, puis 15. Il y avait également un manque flagrant de numéro de porte sur le écrans, et c'était à T-30 minutes de notre heure de départ initiale. J'étais un peu mal à l'aise ! Nous étions sur le dernier vol de la nuit mais pouvions en théorie faire le premier vol le matin et un dos à dos si nécessaire, mais nous avons plutôt pris tous les deux !

Finalement, une porte est apparue à l'écran et nous avons continué notre petit bonhomme de chemin. Tout semblait bien et nous sommes montés à bord de l'avion, nous nous sommes assis et prêts à partir & #8230. Lorsque le pilote a annoncé qu'il y avait de l'eau qui s'échappait d'une trappe et que nous aurions besoin d'un ingénieur pour vérifier, mon cœur a encore sauté quelques battements, mais heureusement, l'ingénieur est venu et est parti et a décidé que nous étions prêts à voler.

Tout cela un peu ébouriffant, montre à quel point les choses peuvent mal tourner, mais heureusement, tout s'est bien passé pour nous.

L'assise théorique était à nouveau à l'œuvre sur ce vol. Nous avons tous les deux opté pour des sièges côté couloir, donc aucun de nous n'a eu de siège du milieu, mais nous pouvions toujours discuter. Tom Elliott était assis au 8C, avec un couple à côté de lui. De mon côté, je m'étais mis en 8D, et FLY m'a gentiment donné un siège central vide à côté de moi, pour ce que j'appelle 'fake club europe'. Tous très bons pour s'asseoir avec BA cette semaine ^

Le service était assez standard Band 1 ET - chips, biscuits ou mélange thaïlandais plus un verre au bar. Nous avons tous les deux opté pour un G&T et un peu plus du mélange Forest Feast Thai. Un peu plus tard, ils sont arrivés avec le chariot à ordures, lorsque l'excellent membre de l'équipage (je ne me souviens pas du titre) nous a discrètement proposé un autre G&T chacun. Nous avons bien sûr accepté et il est revenu peu de temps après avec une "livraison spéciale pour 8C et D”. Il nous a aussi apporté un peu plus de Festin de la Forêt

Après avoir atterri à Dublin, nous avons traversé le parking et *juste* fait la dernière navette gratuite pour notre hôtel de la nuit, le Holiday Inn Express Dublin Aéroport.

Un arrêt raisonnable pour la nuit, ne serait-ce que pour rattraper le sommeil. J'étais dehors comme une lumière. Demain, une journée de nombreux vols vous attend.


TR : hcuk94 & Tom to Vegas avec "mini-do" (BA / AA)

hcuk94 et moi pensions que nous tenterions un rapport de voyage. Nous partons pour Vegas, et tandis que les divers vols de hcuk94 commencent le lundi 22, nous nous dirigeons vers Dublin le mardi 23 après-midi pour une nuit à l'aéroport HIX pour commencer par un DUB-LHR tôt le matin le mercredi matin. C'est bien sûr l'un des tarifs de vente BA (sur un mélange de métal BA / AA) et donne l'impression que le tout est une valeur raisonnable, surtout lorsque j'ai payé plus pour WT + à LAS ex LHR dans le passé.

L'itinéraire complet est le suivant :

LCY-GLA-LHR (Tom rejoint ici le mardi après-midi) DUB-LHR-JFK-LAX-LAS (quelques jours à Vegas, du steak et des cocktails, des magiciens, une interview Global Entry plus un mini ‘do’) LAX- JFK-LHR-DUB-LHR (Tom quitte la procédure à ce stade) GLA-LCY.

avec les points forts étant le pont supérieur sur les jambes JFK, et bien sûr, le mini ‘do’ at NYNY’s 𔃹 Fine Irishmen’ 15h le jeudi (tous les bienvenus !). Cela a également pour effet secondaire de me donner de l'argent et de faire revenir hcuk94 à l'or, et également de nous rapporter un tas d'Avios en cours de route.

Nous étofferons avec quelques messages ci-dessous et tenterons de remplir en cours de route, en espérant que nous finirons par avoir un peu de temps libre.

Partie 1 - LCY-GLA-LHR-DUB - HC
Partie 2 - DUB-JFK-LAX-LAS - HC
Partie 3 - Le FT ‘do’ - TJE
Partie 4 - LAS-LAX-JFK-LHR - TJE
Partie 5 - DUB-LHR - HC
Partie 6 - GLA-LCY HC

Bonjour à tous! Coup d'envoi avec la partie 1, couvrant LCY-GLA-LHR-DUB. C'est mon premier TR, alors soyez indulgents avec moi et dites-moi ce que vous en pensez !

Maintenant, vous vous demandez peut-être pourquoi, en plus d'un itinéraire déjà ridicule, j'ai décidé de faire un saut à Glasgow à chaque extrémité. C'est en fait un voyage de travail pour moi - ce n'était pas prévu à l'origine, mais je suis assez souvent à Glasgow pour le travail, donc, longtemps après que nous ayons réservé Vegas, on m'a demandé si je pouvais être à Glasgow du 22 au 23, et 30-31 août, si bêtement, j'ai dit oui.

Maintenant, cela a un avantage clé pour moi - j'habite en East Anglia, donc je peux intelligemment élaborer mon itinéraire pour commencer et finir à LCY, ce qui signifie un court trajet en train pour rentrer chez moi par rapport au long trajet de LHR - je crains de m'accrocher au seul point positif que je puisse trouver ici ! Cela rend le voyage un peu plus intéressant cependant, et qui sait à quel point je serai inopérant au moment où je retournerai au travail le 30 !

dimanche 21 août 2016
Nous commençons donc par un dimanche après-midi paresseux alors que je fais lentement mes valises pour le voyage. Je suis assez régulièrement à Glasgow pour garder une armoire là-haut, fourrée dans une boîte de banquier dans notre salle de communication (je travaille dans l'informatique) - ou laissée dans le dernier hôtel où j'étais pour me laver - donc ce ne sont que mes affaires pour Vegas que j'ai besoin d'emballer, ce qui rend la vie beaucoup plus facile. Je voyage avec un Red Oxx Air Boss ou une Rimowa Topas Cabin - généralement c'est le Air Boss pour les courts-courriers car j'aime porter un sac sur mon épaule, et il s'écrase facilement dans de petits frais généraux (il peut aller dans le sens de la longueur sur un E170), mais aujourd'hui c'est le Topas, plus un sac pour ordinateur portable qui contiendra mes liquides, ordinateur portable, iPad, etc. pour faciliter l'accès. J'ai également pris un fourre-tout pliable à l'intérieur du Topas que, si je fais quelques courses, je vérifierai au retour.

Mon premier vol est en fait le lundi 22 août, mais comme je suis sur le premier vol de LCY à GLA, j'ai pensé en profiter pour goûter au nouveau InterContinental Londres O2 la veille - un court trajet en métro depuis Stratford où mon train s'arrête, et un court trajet en DLR jusqu'à LCY le matin. Les InterContinentals ne sont pas mon calibre d'hôtel normal, surtout pour un voyage de travail ! Cependant, les nuits sans événement, l'IC O2 est d'un très bon rapport qualité-prix, et à 165 £, petit-déjeuner et TVA inclus cette fois-ci, il est moins cher que tous nos tarifs d'entreprise du centre de Londres (y compris un Holiday Inn !), afin que vous puissiez imaginez que je l'ai attrapé.

J'arrive à l'IC à 18h30, après avoir erré dans le complexe O2 en suivant une série de panneaux d'aspect très temporaires indiquant l'hôtel. Un accueil chaleureux de la part du personnel et un surclassement Spire Ambassador dans une chambre légèrement meilleure (les hôtels de luxe ont tellement de classes de chambres que je ne peux souvent pas faire la différence de toute façon). La chambre est de bonne taille, de beaux meubles, un lit immense et d'excellentes vues sur Canary Wharf. J'approuve. ^
Des macarons sur le thème des Jeux olympiques de Rio dans la chambre avec une assiette de fruits et de l'eau - une délicate attention.


Après m'être installé, je me promène pour explorer les différentes offres de nourriture et je finis par opter pour la « brasserie du marché » qui est, eh bien, une cuisine de style brasserie. Les autres options étaient un restaurant gastronomique et un menu de bar. J'ai une indemnité de dîner de 25 £ sur la facture de l'entreprise, mais je pense que vous aurez beaucoup de mal à obtenir un dîner pour 25 £ dans cet hôtel ! Je considère donc cela comme une remise décente sur l'achat d'un bon repas pour moi-même. Pas de souci pour une entrée - directement sur le plat et j'opte pour un steak de surlonge avec des frites, des courgettes, des tomates en grappe et des épinards sautés - plus un verre de Côte du Rhône. Le steak était très très bon - en règle générale, je ne suis pas un fan des restaurants d'hôtels, mais c'était magnifique et rare comme je l'avais demandé, mais très tendre et facile à couper. J'ai opté pour une bagatelle pour le dessert.

Les meilleures notes pour le service ici - assez attentif pour compléter les boissons, prendre mon assiette, etc. J'ai également demandé un verre de Pedro Ximenez avec un dessert, mais ils n'en avaient pas, mais elle a dit qu'elle essaierait de le faire avant mon prochain séjour le 1er septembre.

Dîner terminé et retour dans ma chambre, qui en mon absence a été rabattue - rideaux fermés, tapis de bain et de douche au sol, chaussons près du lit et éclairage réglé en mode "nuit".

N'ayant pas encore envie d'aller au lit, j'ai pensé goûter au sky bar au 18ème étage. J'ai donc attrapé mon ordinateur portable et je suis monté dans l'ascenseur. Je me suis assis et on m'a offert de l'eau et du sel et du poivre croustillants. Commandé un Espresso Martini - c'était très très bon. J'en ai commandé un autre par la suite.

23h et je suis retourné me coucher, j'ai appuyé sur le bouton « Ne pas déranger » sur l'écran tactile et j'ai rempli la carte du petit-déjeuner dans la chambre. Il y avait un léger défaut ici en ce que la carte du petit-déjeuner a une boucle pour accrocher à la poignée de porte, mais la poignée de porte est trop grande ! J'ai utilisé la fixation du couteau du tire-bouchon pour scier le côté de la boucle afin de pouvoir l'accrocher. J'imagine que la plupart des gens normaux le laissent simplement par terre. Je me suis installé au lit, et quel lit c'était - l'un des lits d'hôtel les plus confortables dans lesquels je sois allé ! Malheureusement, cela n'a pas changé le fait que je rebondis toujours sur les murs de l'espresso que je venais de prendre et que je ne pouvais pas m'endormir avant 2 heures du matin.

Lundi 22 août 2016
6h du matin et le grincement de l'alarme de mon téléphone m'émeut. Je viens petit à petit prendre un bain. La salle de bain avait un haut-parleur d'extension du téléviseur, et le téléviseur avait une application Spotify, alors je me suis connecté à Spotify et j'ai mélangé de la musique. Un bain plus tard et il est 06h30 - J'avais commandé le petit-déjeuner pour 06h30-06h45, alors j'ai essayé la robe de chambre InterContinental. J'ai essayé les pantoufles qu'ils avaient gentiment laissées près du lit, mais malheureusement elles ne sont pas conçues pour une taille de 11 pieds !

Le petit-déjeuner est arrivé à 06h40 - maintenant, je commande fréquemment le petit-déjeuner dans la chambre des hôtels, alors je m'habitue à le faire apparaître sur un petit plateau. Pas ici, cependant. Ici, il s'est retrouvé sur une table entière, qu'ils ont fait entrer cérémonieusement dans ma chambre et sont partis par la fenêtre pour que je puisse manger à - très gentille attention. Je m'attendais également à ce que les œufs Benedict soient un singulier ‘Egg Benedict’ de style BA, j'étais donc ravi de voir qu'ils m'en ont donné deux.

J'ai terminé le petit déjeuner et j'ai commencé à rassembler mes affaires pour le départ. Parti vers 07h30 et descendu pour vérifier. Après le départ, une promenade rapide jusqu'au métro North Greenwich et c'est un arrêt sur le Jubilee suivi d'un train des Docklands jusqu'à LCY.

Ce matin je suis sur BA8722 de LCY à GLA, à 08h55, atterrissage à 10h15, UK Domestic, 1C.

En arrivant à LCY, je me rappelle pourquoi je n'ai pas tendance à l'utiliser pendant le pic du lundi matin! Les files d'attente de sécurité ont été sauvegardées jusqu'aux barrières de tickets. Cependant, je n'ai que des compliments pour le personnel, qui faisait clairement tout son possible pour que cela continue, tout en restant joyeux et serviable à tout moment. J'ai passé peut-être 5 à 10 minutes à faire la queue, mais j'ai passé la sécurité en quelques secondes, car les contrôles sont clairement un peu moins stricts lorsqu'ils doivent le maintenir en mouvement. Une fois le contrôle de sécurité passé actuellement un chantier je me suis dirigé dans l'autre sens à la place.
Je n'étais assis que depuis 5 minutes environ lorsque l'embarquement a commencé, alors je me suis levé et je me suis dirigé vers la porte. Une fois à bord, je me suis installé au 1C. Aujourd'hui, c'est un E170 - je préfère le E190 car il n'y a pas de rangée 1 sur le côté droit, donc 2CD a beaucoup d'espace pour les jambes. J'ai profité de l'embarquement prioritaire à LCY, non pas parce que je veux plus de temps dans l'avion, mais parce que je suis conscient de l'espace bagages dont j'ai besoin ! Heureusement, mes sacs se retrouvent juste au-dessus de ma tête, donc ça a payé d'arriver à temps.

Le "siège théorique" que BA a maintenant avec l'introduction de FLY était très évident sur ce vol. C'était un vol assez chargé, avec beaucoup de monde à l'avant, mais j'ai remarqué que moi et les autres médailles d'or qui avaient été dans la file d'attente prioritaire avions tous un siège libre à côté de nous - et étant donné que j'étais dans la rangée 1, j'ai été impressionné par ça. La configuration des sièges E170 est 2x2, j'avais donc mon propre petit coin à l'avant. Une amélioration très positive, crédit où il est dû BA.

Nous étions debout en un rien de temps après un très court taxi. J'adore décoller de LCY, monter au-dessus de Canary Wharf à un angle très raide et prendre un taxi au-dessus de l'Est de Londres. Quelques belles vues de Stratford aujourd'hui.

Bientôt, le signe de la ceinture de sécurité a été éteint et j'ai attrapé mon ordinateur portable pour commencer à écrire ce TR. L'équipage est venu avec le petit-déjeuner anglais complet BA Domestic. Les avis sont partagés sur ce petit-déjeuner - je l'adore, mais j'en connais beaucoup qui ne peuvent pas en supporter la vue ou l'odeur ! Je maintiens également que c'est une excellente offre pour un vol intérieur d'une heure, tandis que les vols Economy BA de 2 à 3 heures vers l'Europe reçoivent un mini croissant fourré.
Je l'ai raté aujourd'hui de toute façon car j'ai pris le petit déjeuner à l'hôtel. J'ai opté pour un café et un jus d'orange, qui ne valaient pas la peine d'être photographiés, je suis sûr que vous pouvez imaginer à quoi ils ressemblent !
Cela n'a pas semblé long du tout avant que les panneaux de ceinture de sécurité ne se rallument et que nous atterrissions dans un Glasgow gris et pluvieux.

J'étais le premier et je me suis dirigé vers le bus de l'aéroport. 20 minutes plus tard, je débarquais dans le centre-ville et me dirigeais vers le lit de ce soir : Hôtel Indigo Glasgow.
Étant donné qu'il était juste avant 11 heures, l'hôtel Indigo n'avait pas encore de chambres prêtes, mais ils ont pris mes bagages et m'ont dit de revenir dans une heure environ.
Je suis parti tranquillement et me suis occupé de mes tâches pour l'après-midi - quelques réunions, quelques problèmes informatiques à régler et, plus important encore, une coupe de cheveux.
Une fois que je les ai sortis, je suis retourné à l'hôtel Indigo - à 15h00 et je me suis enregistré avec succès. J'ai été surclassé dans une chambre de luxe au dernier étage.
Malgré le temps qu'il fait ci-dessus, Glasgow est assez humide en ce moment, donc le personnel avait fermé les rideaux et mis la clim, ce qui était très apprécié ! J'avais aussi un minibar gratuit bien approvisionné.

J'ai travaillé quelques heures depuis la chambre d'hôtel, puis je suis allé rencontrer quelques collègues pour prendre quelques verres à Glasgow’s Barre de fer à cheval, dont le titre de gloire est le plus long bar d'Europe, qui serpente autour de tout le pub en une sorte de cercle.

Après une bière de trop, nous sommes passés à Charbons, l'un de nos restaurants indiens préférés à Glasgow, et commandé un peu trop de nourriture pour 3 personnes - surtout quand ils vous apportent des plats d'accompagnement supplémentaires gratuits ici !

Des quantités ridicules de nourriture plus tard, nous sommes retournés à l'hôtel Indigo et après un verre rapide au bar, nous nous sommes retirés au lit.

mardi 23 août 2016
Je me suis réveillé à 4 heures du matin, beaucoup trop tôt que je ne l'aurais souhaité, mais je ne pouvais pas reculer après cela, alors j'ai répondu à quelques e-mails. Il ne se passait pas grand-chose à l'extérieur de ma chambre d'hôtel à cette heure de la nuit !

A 8h je retrouve mes collègues pour le petit déjeuner à l'hôtel Indigo. J'ai opté pour du saumon fumé et des œufs brouillés.

Encore quelques réunions aujourd'hui, rien de bien excitant - j'en ai terminé assez rapidement et à l'heure du déjeuner, j'ai rencontré un ami à L'amiral sur la rue Waterloo. Très bonne nourriture ici, j'ai eu un sandwich ciabatta au porc effiloché avec des jalapeños et des frites. Mon ami avait une salade de poulet cajun.

Une fois terminé, je suis retourné au bureau, j'ai pris mes affaires et je me suis préparé à partir pour mon prochain vol - le travail est terminé pour la semaine et c'est parti pour Vegas, je pars !

BA1489 de GLA à LHR, à 15h30, atterrissage à 16h50, UK Domestic, 1J.

Je suis arrivé à l'aéroport de Glasgow et j'ai commencé à suivre ma routine habituelle - descendre du bus et monter les escaliers cachés qui vous mènent directement à la sécurité accélérée, traverser avec une poignée de main secrète du préposé à la sécurité de ‘Je vois que vous savez ce que vous & #8217re fais! ’ *clin d'œil* et c'est parti pour le salon où je vais. Je n'ai pas laissé beaucoup de temps pour l'aéroport, j'ai donc pris une bière rapide et j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'à la porte - encore une fois, je voulais embarquer assez rapidement car il peut être difficile d'avoir de la place pour les valises à roulettes, en fait cela a tourné personne n'avait coupé la voie prioritaire, alors je suis resté là pendant 5 minutes, puis j'ai embarqué en premier.

J'ai déambulé sur le pont aérien sans m'attendre à grand-chose, mais à mon plus grand plaisir, j'ai été accueilli par un A321 moyen-courrier ! Et bien sûr, j'avais moi-même réservé dans la rangée 1, donc mon numéro de siège était resté le même et j'avais le luxe d'un siège CW pour un vol d'une heure. J'aimerais en quelque sorte avoir un siège sur le trône, mais je ne peux pas me plaindre car en 2 ans de navette entre Glasgow, je n'ai jamais rien eu de plus que la flotte domestique standard - un 767 court-courrier est à peu près aussi excitant au fur et à mesure.

L'embarquement s'est envolé alors que je m'installais et jouais avec mon siège - je ne m'attendais à aucun IFE, et en effet il n'y en avait pas, mais je ne savais pas qu'ils ne sont pas non plus autorisés à utiliser la puissance au siège - pas que j'en avais besoin ça quand même. Nous avons reculé et nous nous sommes mis en route. Au moins, nous l'étions - jusqu'à ce que nous arrivions presque à la piste et que l'équipe au sol nous rappelle en raison d'un problème de "chargement". Alors nous sommes retournés nous tenir debout…

Le planificateur prudent en moi a immédiatement ouvert Skyscanner sur mon téléphone et a recherché des vols directs de Glasgow à Dublin. Heureusement, ils n'étaient pas nécessaires, car le pilote a annoncé que l'équipe au sol s'était trompée sur l'assiette et avait mal chargé les sacs pour cet avion et l'équilibrage de poids pertinent. Après une vingtaine de minutes de remaniement, et un petit appoint de carburant, nous avons à nouveau fermé les portes. Tout va bien cette fois et nous étions en route - un peu moins d'une heure de retard sur l'horaire.

J'avais l'intention de faire un peu plus d'écriture de TR sur ce vol comme je l'avais fait la veille. Pas de chance, j'ai mis mon siège en position ‘Lounge’ et j'ai appuyé sur le bouton de massage - oui, un bouton de massage ! Le plus excitant.
Je ne me souviens certainement pas d'un bouton de massage dans les autres cabines CW que j'ai essayées.Quoi qu'il en soit, le chariot était bientôt en route et j'ai opté pour un G&T plus les noix de Forest Feast Thai, que j'adore *.

Je me suis allongé et j'ai siroté mon G&T pendant que des morceaux de siège bougeaient contre mon dos. Le vol s'est déroulé assez rapidement et j'étais sur le point de m'endormir dans l'excellent siège lorsque 10 minutes avant l'atterrissage ont été annoncées. Je me suis réveillé à la vie et rangé au besoin. Pas de temps rattrapé le retard, mais je ne suis pas inquiet, il reste encore 3,5 heures avant le prochain vol

BA0826 de LHR à DUB, dép 21h35, atterrissage 22h55, Euro Traveller, 8CD.

Après avoir débarqué, j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'au pont aérien et à travers les liaisons aériennes - je ne me rendais pas compte à quel point la connexion * depuis * un domestique est facile - je ne m'attendais pas au contrôle des passeports, mais je pensais toujours que je passerais à nouveau par la sécurité - mais il m'a déposé juste devant le T5 Wetherspoon. Parfait. ^

Aux salons sud ! À ce stade, je sauve Tom Elliott du salon GC et invitez-le dans le flounge. C'est sa première expérience de flounge mais comme il est habitué à toutes sortes de salons, je l'ai laissé explorer par lui-même plutôt que de lui faire la visite guidée que j'ai proposée à mes parents.

Le vol de Dublin n'est pas avant 21h35, donc beaucoup de temps pour se détendre ici. J'ai attrapé un rhume alors j'opte pour du piment et une canette de Tribute, suivis du fromage et de la crème glacée Jude, qui est un peu pâteuse aujourd'hui - je pense que quelqu'un a laissé la porte du congélateur ouverte.

J'ai aussi dit un petit bonjour aux lamphorses.

Je pense que Señor Cruz a un nouveau programme anti-ex-UE sous la forme d'une ingérence dans les vols vers Dublin, du moins c'est ce qu'il semblait. Nous étions occupés à nous détendre et à ne pas faire grand-chose lorsque TripIt nous a informés d'un retard de départ - nous avons regardé et c'était environ 20 minutes de retard. Pas de difficultés majeures tant que cela n'a pas eu lieu plus tard. Au cours de la dernière heure dans le salon, ils ont beaucoup joué avec l'heure de départ, à un moment donné, il y avait 20 minutes de retard, puis 10 minutes de retard, puis 20 à nouveau, puis 15. Il y avait également un manque flagrant de numéro de porte sur le écrans, et c'était à T-30 minutes de notre heure de départ initiale. J'étais un peu mal à l'aise ! Nous étions sur le dernier vol de la nuit mais pouvions en théorie faire le premier vol le matin et un dos à dos si nécessaire, mais nous avons plutôt pris tous les deux !

Finalement, une porte est apparue à l'écran et nous avons continué notre petit bonhomme de chemin. Tout semblait bien et nous sommes montés à bord de l'avion, nous nous sommes assis et prêts à partir & #8230. Lorsque le pilote a annoncé qu'il y avait de l'eau qui s'échappait d'une trappe et que nous aurions besoin d'un ingénieur pour vérifier, mon cœur a encore sauté quelques battements, mais heureusement, l'ingénieur est venu et est parti et a décidé que nous étions prêts à voler.

Tout cela un peu ébouriffant, montre à quel point les choses peuvent mal tourner, mais heureusement, tout s'est bien passé pour nous.

L'assise théorique était à nouveau à l'œuvre sur ce vol. Nous avons tous les deux opté pour des sièges côté couloir, donc aucun de nous n'a eu de siège du milieu, mais nous pouvions toujours discuter. Tom Elliott était assis au 8C, avec un couple à côté de lui. De mon côté, je m'étais mis en 8D, et FLY m'a gentiment donné un siège central vide à côté de moi, pour ce que j'appelle 'fake club europe'. Tous très bons pour s'asseoir avec BA cette semaine ^

Le service était assez standard Band 1 ET - chips, biscuits ou mélange thaïlandais plus un verre au bar. Nous avons tous les deux opté pour un G&T et un peu plus du mélange Forest Feast Thai. Un peu plus tard, ils sont arrivés avec le chariot à ordures, lorsque l'excellent membre de l'équipage (je ne me souviens pas du titre) nous a discrètement proposé un autre G&T chacun. Nous avons bien sûr accepté et il est revenu peu de temps après avec une "livraison spéciale pour 8C et D”. Il nous a aussi apporté un peu plus de Festin de la Forêt

Après avoir atterri à Dublin, nous avons traversé le parking et *juste* fait la dernière navette gratuite pour notre hôtel de la nuit, le Holiday Inn Express Dublin Aéroport.

Un arrêt raisonnable pour la nuit, ne serait-ce que pour rattraper le sommeil. J'étais dehors comme une lumière. Demain, une journée de nombreux vols vous attend.


TR : hcuk94 & Tom to Vegas avec "mini-do" (BA / AA)

hcuk94 et moi pensions que nous tenterions un rapport de voyage. Nous partons pour Vegas, et tandis que les divers vols de hcuk94 commencent le lundi 22, nous nous dirigeons vers Dublin le mardi 23 après-midi pour une nuit à l'aéroport HIX pour commencer par un DUB-LHR tôt le matin le mercredi matin. C'est bien sûr l'un des tarifs de vente BA (sur un mélange de métal BA / AA) et donne l'impression que le tout est une valeur raisonnable, surtout lorsque j'ai payé plus pour WT + à LAS ex LHR dans le passé.

L'itinéraire complet est le suivant :

LCY-GLA-LHR (Tom rejoint ici le mardi après-midi) DUB-LHR-JFK-LAX-LAS (quelques jours à Vegas, du steak et des cocktails, des magiciens, une interview Global Entry plus un mini ‘do’) LAX- JFK-LHR-DUB-LHR (Tom quitte la procédure à ce stade) GLA-LCY.

avec les points forts étant le pont supérieur sur les jambes JFK, et bien sûr, le mini ‘do’ at NYNY’s 𔃹 Fine Irishmen’ 15h le jeudi (tous les bienvenus !). Cela a également pour effet secondaire de me donner de l'argent et de faire revenir hcuk94 à l'or, et également de nous rapporter un tas d'Avios en cours de route.

Nous étofferons avec quelques messages ci-dessous et tenterons de remplir en cours de route, en espérant que nous finirons par avoir un peu de temps libre.

Partie 1 - LCY-GLA-LHR-DUB - HC
Partie 2 - DUB-JFK-LAX-LAS - HC
Partie 3 - Le FT ‘do’ - TJE
Partie 4 - LAS-LAX-JFK-LHR - TJE
Partie 5 - DUB-LHR - HC
Partie 6 - GLA-LCY HC

Bonjour à tous! Coup d'envoi avec la partie 1, couvrant LCY-GLA-LHR-DUB. C'est mon premier TR, alors soyez indulgents avec moi et dites-moi ce que vous en pensez !

Maintenant, vous vous demandez peut-être pourquoi, en plus d'un itinéraire déjà ridicule, j'ai décidé de faire un saut à Glasgow à chaque extrémité. C'est en fait un voyage de travail pour moi - ce n'était pas prévu à l'origine, mais je suis assez souvent à Glasgow pour le travail, donc, longtemps après que nous ayons réservé Vegas, on m'a demandé si je pouvais être à Glasgow du 22 au 23, et 30-31 août, si bêtement, j'ai dit oui.

Maintenant, cela a un avantage clé pour moi - j'habite en East Anglia, donc je peux intelligemment élaborer mon itinéraire pour commencer et finir à LCY, ce qui signifie un court trajet en train pour rentrer chez moi par rapport au long trajet de LHR - je crains de m'accrocher au seul point positif que je puisse trouver ici ! Cela rend le voyage un peu plus intéressant cependant, et qui sait à quel point je serai inopérant au moment où je retournerai au travail le 30 !

dimanche 21 août 2016
Nous commençons donc par un dimanche après-midi paresseux alors que je fais lentement mes valises pour le voyage. Je suis assez régulièrement à Glasgow pour garder une armoire là-haut, fourrée dans une boîte de banquier dans notre salle de communication (je travaille dans l'informatique) - ou laissée dans le dernier hôtel où j'étais pour me laver - donc ce ne sont que mes affaires pour Vegas que j'ai besoin d'emballer, ce qui rend la vie beaucoup plus facile. Je voyage avec un Red Oxx Air Boss ou une Rimowa Topas Cabin - généralement c'est le Air Boss pour les courts-courriers car j'aime porter un sac sur mon épaule, et il s'écrase facilement dans de petits frais généraux (il peut aller dans le sens de la longueur sur un E170), mais aujourd'hui c'est le Topas, plus un sac pour ordinateur portable qui contiendra mes liquides, ordinateur portable, iPad, etc. pour faciliter l'accès. J'ai également pris un fourre-tout pliable à l'intérieur du Topas que, si je fais quelques courses, je vérifierai au retour.

Mon premier vol est en fait le lundi 22 août, mais comme je suis sur le premier vol de LCY à GLA, j'ai pensé en profiter pour goûter au nouveau InterContinental Londres O2 la veille - un court trajet en métro depuis Stratford où mon train s'arrête, et un court trajet en DLR jusqu'à LCY le matin. Les InterContinentals ne sont pas mon calibre d'hôtel normal, surtout pour un voyage de travail ! Cependant, les nuits sans événement, l'IC O2 est d'un très bon rapport qualité-prix, et à 165 £, petit-déjeuner et TVA inclus cette fois-ci, il est moins cher que tous nos tarifs d'entreprise du centre de Londres (y compris un Holiday Inn !), afin que vous puissiez imaginez que je l'ai attrapé.

J'arrive à l'IC à 18h30, après avoir erré dans le complexe O2 en suivant une série de panneaux d'aspect très temporaires indiquant l'hôtel. Un accueil chaleureux de la part du personnel et un surclassement Spire Ambassador dans une chambre légèrement meilleure (les hôtels de luxe ont tellement de classes de chambres que je ne peux souvent pas faire la différence de toute façon). La chambre est de bonne taille, de beaux meubles, un lit immense et d'excellentes vues sur Canary Wharf. J'approuve. ^
Des macarons sur le thème des Jeux olympiques de Rio dans la chambre avec une assiette de fruits et de l'eau - une délicate attention.


Après m'être installé, je me promène pour explorer les différentes offres de nourriture et je finis par opter pour la « brasserie du marché » qui est, eh bien, une cuisine de style brasserie. Les autres options étaient un restaurant gastronomique et un menu de bar. J'ai une indemnité de dîner de 25 £ sur la facture de l'entreprise, mais je pense que vous aurez beaucoup de mal à obtenir un dîner pour 25 £ dans cet hôtel ! Je considère donc cela comme une remise décente sur l'achat d'un bon repas pour moi-même. Pas de souci pour une entrée - directement sur le plat et j'opte pour un steak de surlonge avec des frites, des courgettes, des tomates en grappe et des épinards sautés - plus un verre de Côte du Rhône. Le steak était très très bon - en règle générale, je ne suis pas un fan des restaurants d'hôtels, mais c'était magnifique et rare comme je l'avais demandé, mais très tendre et facile à couper. J'ai opté pour une bagatelle pour le dessert.

Les meilleures notes pour le service ici - assez attentif pour compléter les boissons, prendre mon assiette, etc. J'ai également demandé un verre de Pedro Ximenez avec un dessert, mais ils n'en avaient pas, mais elle a dit qu'elle essaierait de le faire avant mon prochain séjour le 1er septembre.

Dîner terminé et retour dans ma chambre, qui en mon absence a été rabattue - rideaux fermés, tapis de bain et de douche au sol, chaussons près du lit et éclairage réglé en mode "nuit".

N'ayant pas encore envie d'aller au lit, j'ai pensé goûter au sky bar au 18ème étage. J'ai donc attrapé mon ordinateur portable et je suis monté dans l'ascenseur. Je me suis assis et on m'a offert de l'eau et du sel et du poivre croustillants. Commandé un Espresso Martini - c'était très très bon. J'en ai commandé un autre par la suite.

23h et je suis retourné me coucher, j'ai appuyé sur le bouton « Ne pas déranger » sur l'écran tactile et j'ai rempli la carte du petit-déjeuner dans la chambre. Il y avait un léger défaut ici en ce que la carte du petit-déjeuner a une boucle pour accrocher à la poignée de porte, mais la poignée de porte est trop grande ! J'ai utilisé la fixation du couteau du tire-bouchon pour scier le côté de la boucle afin de pouvoir l'accrocher. J'imagine que la plupart des gens normaux le laissent simplement par terre. Je me suis installé au lit, et quel lit c'était - l'un des lits d'hôtel les plus confortables dans lesquels je sois allé ! Malheureusement, cela n'a pas changé le fait que je rebondis toujours sur les murs de l'espresso que je venais de prendre et que je ne pouvais pas m'endormir avant 2 heures du matin.

Lundi 22 août 2016
6h du matin et le grincement de l'alarme de mon téléphone m'émeut. Je viens petit à petit prendre un bain. La salle de bain avait un haut-parleur d'extension du téléviseur, et le téléviseur avait une application Spotify, alors je me suis connecté à Spotify et j'ai mélangé de la musique. Un bain plus tard et il est 06h30 - J'avais commandé le petit-déjeuner pour 06h30-06h45, alors j'ai essayé la robe de chambre InterContinental. J'ai essayé les pantoufles qu'ils avaient gentiment laissées près du lit, mais malheureusement elles ne sont pas conçues pour une taille de 11 pieds !

Le petit-déjeuner est arrivé à 06h40 - maintenant, je commande fréquemment le petit-déjeuner dans la chambre des hôtels, alors je m'habitue à le faire apparaître sur un petit plateau. Pas ici, cependant. Ici, il s'est retrouvé sur une table entière, qu'ils ont fait entrer cérémonieusement dans ma chambre et sont partis par la fenêtre pour que je puisse manger à - très gentille attention. Je m'attendais également à ce que les œufs Benedict soient un singulier ‘Egg Benedict’ de style BA, j'étais donc ravi de voir qu'ils m'en ont donné deux.

J'ai terminé le petit déjeuner et j'ai commencé à rassembler mes affaires pour le départ. Parti vers 07h30 et descendu pour vérifier. Après le départ, une promenade rapide jusqu'au métro North Greenwich et c'est un arrêt sur le Jubilee suivi d'un train des Docklands jusqu'à LCY.

Ce matin je suis sur BA8722 de LCY à GLA, à 08h55, atterrissage à 10h15, UK Domestic, 1C.

En arrivant à LCY, je me rappelle pourquoi je n'ai pas tendance à l'utiliser pendant le pic du lundi matin! Les files d'attente de sécurité ont été sauvegardées jusqu'aux barrières de tickets. Cependant, je n'ai que des compliments pour le personnel, qui faisait clairement tout son possible pour que cela continue, tout en restant joyeux et serviable à tout moment. J'ai passé peut-être 5 à 10 minutes à faire la queue, mais j'ai passé la sécurité en quelques secondes, car les contrôles sont clairement un peu moins stricts lorsqu'ils doivent le maintenir en mouvement. Une fois le contrôle de sécurité passé actuellement un chantier je me suis dirigé dans l'autre sens à la place.
Je n'étais assis que depuis 5 minutes environ lorsque l'embarquement a commencé, alors je me suis levé et je me suis dirigé vers la porte. Une fois à bord, je me suis installé au 1C. Aujourd'hui, c'est un E170 - je préfère le E190 car il n'y a pas de rangée 1 sur le côté droit, donc 2CD a beaucoup d'espace pour les jambes. J'ai profité de l'embarquement prioritaire à LCY, non pas parce que je veux plus de temps dans l'avion, mais parce que je suis conscient de l'espace bagages dont j'ai besoin ! Heureusement, mes sacs se retrouvent juste au-dessus de ma tête, donc ça a payé d'arriver à temps.

Le "siège théorique" que BA a maintenant avec l'introduction de FLY était très évident sur ce vol. C'était un vol assez chargé, avec beaucoup de monde à l'avant, mais j'ai remarqué que moi et les autres médailles d'or qui avaient été dans la file d'attente prioritaire avions tous un siège libre à côté de nous - et étant donné que j'étais dans la rangée 1, j'ai été impressionné par ça. La configuration des sièges E170 est 2x2, j'avais donc mon propre petit coin à l'avant. Une amélioration très positive, crédit où il est dû BA.

Nous étions debout en un rien de temps après un très court taxi. J'adore décoller de LCY, monter au-dessus de Canary Wharf à un angle très raide et prendre un taxi au-dessus de l'Est de Londres. Quelques belles vues de Stratford aujourd'hui.

Bientôt, le signe de la ceinture de sécurité a été éteint et j'ai attrapé mon ordinateur portable pour commencer à écrire ce TR. L'équipage est venu avec le petit-déjeuner anglais complet BA Domestic. Les avis sont partagés sur ce petit-déjeuner - je l'adore, mais j'en connais beaucoup qui ne peuvent pas en supporter la vue ou l'odeur ! Je maintiens également que c'est une excellente offre pour un vol intérieur d'une heure, tandis que les vols Economy BA de 2 à 3 heures vers l'Europe reçoivent un mini croissant fourré.
Je l'ai raté aujourd'hui de toute façon car j'ai pris le petit déjeuner à l'hôtel. J'ai opté pour un café et un jus d'orange, qui ne valaient pas la peine d'être photographiés, je suis sûr que vous pouvez imaginer à quoi ils ressemblent !
Cela n'a pas semblé long du tout avant que les panneaux de ceinture de sécurité ne se rallument et que nous atterrissions dans un Glasgow gris et pluvieux.

J'étais le premier et je me suis dirigé vers le bus de l'aéroport. 20 minutes plus tard, je débarquais dans le centre-ville et me dirigeais vers le lit de ce soir : Hôtel Indigo Glasgow.
Étant donné qu'il était juste avant 11 heures, l'hôtel Indigo n'avait pas encore de chambres prêtes, mais ils ont pris mes bagages et m'ont dit de revenir dans une heure environ.
Je suis parti tranquillement et me suis occupé de mes tâches pour l'après-midi - quelques réunions, quelques problèmes informatiques à régler et, plus important encore, une coupe de cheveux.
Une fois que je les ai sortis, je suis retourné à l'hôtel Indigo - à 15h00 et je me suis enregistré avec succès. J'ai été surclassé dans une chambre de luxe au dernier étage.
Malgré le temps qu'il fait ci-dessus, Glasgow est assez humide en ce moment, donc le personnel avait fermé les rideaux et mis la clim, ce qui était très apprécié ! J'avais aussi un minibar gratuit bien approvisionné.

J'ai travaillé quelques heures depuis la chambre d'hôtel, puis je suis allé rencontrer quelques collègues pour prendre quelques verres à Glasgow’s Barre de fer à cheval, dont le titre de gloire est le plus long bar d'Europe, qui serpente autour de tout le pub en une sorte de cercle.

Après une bière de trop, nous sommes passés à Charbons, l'un de nos restaurants indiens préférés à Glasgow, et commandé un peu trop de nourriture pour 3 personnes - surtout quand ils vous apportent des plats d'accompagnement supplémentaires gratuits ici !

Des quantités ridicules de nourriture plus tard, nous sommes retournés à l'hôtel Indigo et après un verre rapide au bar, nous nous sommes retirés au lit.

mardi 23 août 2016
Je me suis réveillé à 4 heures du matin, beaucoup trop tôt que je ne l'aurais souhaité, mais je ne pouvais pas reculer après cela, alors j'ai répondu à quelques e-mails. Il ne se passait pas grand-chose à l'extérieur de ma chambre d'hôtel à cette heure de la nuit !

A 8h je retrouve mes collègues pour le petit déjeuner à l'hôtel Indigo. J'ai opté pour du saumon fumé et des œufs brouillés.

Encore quelques réunions aujourd'hui, rien de bien excitant - j'en ai terminé assez rapidement et à l'heure du déjeuner, j'ai rencontré un ami à L'amiral sur la rue Waterloo. Très bonne nourriture ici, j'ai eu un sandwich ciabatta au porc effiloché avec des jalapeños et des frites. Mon ami avait une salade de poulet cajun.

Une fois terminé, je suis retourné au bureau, j'ai pris mes affaires et je me suis préparé à partir pour mon prochain vol - le travail est terminé pour la semaine et c'est parti pour Vegas, je pars !

BA1489 de GLA à LHR, à 15h30, atterrissage à 16h50, UK Domestic, 1J.

Je suis arrivé à l'aéroport de Glasgow et j'ai commencé à suivre ma routine habituelle - descendre du bus et monter les escaliers cachés qui vous mènent directement à la sécurité accélérée, traverser avec une poignée de main secrète du préposé à la sécurité de ‘Je vois que vous savez ce que vous & #8217re fais! ’ *clin d'œil* et c'est parti pour le salon où je vais. Je n'ai pas laissé beaucoup de temps pour l'aéroport, j'ai donc pris une bière rapide et j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'à la porte - encore une fois, je voulais embarquer assez rapidement car il peut être difficile d'avoir de la place pour les valises à roulettes, en fait cela a tourné personne n'avait coupé la voie prioritaire, alors je suis resté là pendant 5 minutes, puis j'ai embarqué en premier.

J'ai déambulé sur le pont aérien sans m'attendre à grand-chose, mais à mon plus grand plaisir, j'ai été accueilli par un A321 moyen-courrier ! Et bien sûr, j'avais moi-même réservé dans la rangée 1, donc mon numéro de siège était resté le même et j'avais le luxe d'un siège CW pour un vol d'une heure. J'aimerais en quelque sorte avoir un siège sur le trône, mais je ne peux pas me plaindre car en 2 ans de navette entre Glasgow, je n'ai jamais rien eu de plus que la flotte domestique standard - un 767 court-courrier est à peu près aussi excitant au fur et à mesure.

L'embarquement s'est envolé alors que je m'installais et jouais avec mon siège - je ne m'attendais à aucun IFE, et en effet il n'y en avait pas, mais je ne savais pas qu'ils ne sont pas non plus autorisés à utiliser la puissance au siège - pas que j'en avais besoin ça quand même. Nous avons reculé et nous nous sommes mis en route. Au moins, nous l'étions - jusqu'à ce que nous arrivions presque à la piste et que l'équipe au sol nous rappelle en raison d'un problème de "chargement". Alors nous sommes retournés nous tenir debout…

Le planificateur prudent en moi a immédiatement ouvert Skyscanner sur mon téléphone et a recherché des vols directs de Glasgow à Dublin. Heureusement, ils n'étaient pas nécessaires, car le pilote a annoncé que l'équipe au sol s'était trompée sur l'assiette et avait mal chargé les sacs pour cet avion et l'équilibrage de poids pertinent.Après une vingtaine de minutes de remaniement, et un petit appoint de carburant, nous avons à nouveau fermé les portes. Tout va bien cette fois et nous étions en route - un peu moins d'une heure de retard sur l'horaire.

J'avais l'intention de faire un peu plus d'écriture de TR sur ce vol comme je l'avais fait la veille. Pas de chance, j'ai mis mon siège en position ‘Lounge’ et j'ai appuyé sur le bouton de massage - oui, un bouton de massage ! Le plus excitant.
Je ne me souviens certainement pas d'un bouton de massage dans les autres cabines CW que j'ai essayées. Quoi qu'il en soit, le chariot était bientôt en route et j'ai opté pour un G&T plus les noix de Forest Feast Thai, que j'adore *.

Je me suis allongé et j'ai siroté mon G&T pendant que des morceaux de siège bougeaient contre mon dos. Le vol s'est déroulé assez rapidement et j'étais sur le point de m'endormir dans l'excellent siège lorsque 10 minutes avant l'atterrissage ont été annoncées. Je me suis réveillé à la vie et rangé au besoin. Pas de temps rattrapé le retard, mais je ne suis pas inquiet, il reste encore 3,5 heures avant le prochain vol

BA0826 de LHR à DUB, dép 21h35, atterrissage 22h55, Euro Traveller, 8CD.

Après avoir débarqué, j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'au pont aérien et à travers les liaisons aériennes - je ne me rendais pas compte à quel point la connexion * depuis * un domestique est facile - je ne m'attendais pas au contrôle des passeports, mais je pensais toujours que je passerais à nouveau par la sécurité - mais il m'a déposé juste devant le T5 Wetherspoon. Parfait. ^

Aux salons sud ! À ce stade, je sauve Tom Elliott du salon GC et invitez-le dans le flounge. C'est sa première expérience de flounge mais comme il est habitué à toutes sortes de salons, je l'ai laissé explorer par lui-même plutôt que de lui faire la visite guidée que j'ai proposée à mes parents.

Le vol de Dublin n'est pas avant 21h35, donc beaucoup de temps pour se détendre ici. J'ai attrapé un rhume alors j'opte pour du piment et une canette de Tribute, suivis du fromage et de la crème glacée Jude, qui est un peu pâteuse aujourd'hui - je pense que quelqu'un a laissé la porte du congélateur ouverte.

J'ai aussi dit un petit bonjour aux lamphorses.

Je pense que Señor Cruz a un nouveau programme anti-ex-UE sous la forme d'une ingérence dans les vols vers Dublin, du moins c'est ce qu'il semblait. Nous étions occupés à nous détendre et à ne pas faire grand-chose lorsque TripIt nous a informés d'un retard de départ - nous avons regardé et c'était environ 20 minutes de retard. Pas de difficultés majeures tant que cela n'a pas eu lieu plus tard. Au cours de la dernière heure dans le salon, ils ont beaucoup joué avec l'heure de départ, à un moment donné, il y avait 20 minutes de retard, puis 10 minutes de retard, puis 20 à nouveau, puis 15. Il y avait également un manque flagrant de numéro de porte sur le écrans, et c'était à T-30 minutes de notre heure de départ initiale. J'étais un peu mal à l'aise ! Nous étions sur le dernier vol de la nuit mais pouvions en théorie faire le premier vol le matin et un dos à dos si nécessaire, mais nous avons plutôt pris tous les deux !

Finalement, une porte est apparue à l'écran et nous avons continué notre petit bonhomme de chemin. Tout semblait bien et nous sommes montés à bord de l'avion, nous nous sommes assis et prêts à partir & #8230. Lorsque le pilote a annoncé qu'il y avait de l'eau qui s'échappait d'une trappe et que nous aurions besoin d'un ingénieur pour vérifier, mon cœur a encore sauté quelques battements, mais heureusement, l'ingénieur est venu et est parti et a décidé que nous étions prêts à voler.

Tout cela un peu ébouriffant, montre à quel point les choses peuvent mal tourner, mais heureusement, tout s'est bien passé pour nous.

L'assise théorique était à nouveau à l'œuvre sur ce vol. Nous avons tous les deux opté pour des sièges côté couloir, donc aucun de nous n'a eu de siège du milieu, mais nous pouvions toujours discuter. Tom Elliott était assis au 8C, avec un couple à côté de lui. De mon côté, je m'étais mis en 8D, et FLY m'a gentiment donné un siège central vide à côté de moi, pour ce que j'appelle 'fake club europe'. Tous très bons pour s'asseoir avec BA cette semaine ^

Le service était assez standard Band 1 ET - chips, biscuits ou mélange thaïlandais plus un verre au bar. Nous avons tous les deux opté pour un G&T et un peu plus du mélange Forest Feast Thai. Un peu plus tard, ils sont arrivés avec le chariot à ordures, lorsque l'excellent membre de l'équipage (je ne me souviens pas du titre) nous a discrètement proposé un autre G&T chacun. Nous avons bien sûr accepté et il est revenu peu de temps après avec une "livraison spéciale pour 8C et D”. Il nous a aussi apporté un peu plus de Festin de la Forêt

Après avoir atterri à Dublin, nous avons traversé le parking et *juste* fait la dernière navette gratuite pour notre hôtel de la nuit, le Holiday Inn Express Dublin Aéroport.

Un arrêt raisonnable pour la nuit, ne serait-ce que pour rattraper le sommeil. J'étais dehors comme une lumière. Demain, une journée de nombreux vols vous attend.


TR : hcuk94 & Tom to Vegas avec "mini-do" (BA / AA)

hcuk94 et moi pensions que nous tenterions un rapport de voyage. Nous partons pour Vegas, et tandis que les divers vols de hcuk94 commencent le lundi 22, nous nous dirigeons vers Dublin le mardi 23 après-midi pour une nuit à l'aéroport HIX pour commencer par un DUB-LHR tôt le matin le mercredi matin. C'est bien sûr l'un des tarifs de vente BA (sur un mélange de métal BA / AA) et donne l'impression que le tout est une valeur raisonnable, surtout lorsque j'ai payé plus pour WT + à LAS ex LHR dans le passé.

L'itinéraire complet est le suivant :

LCY-GLA-LHR (Tom rejoint ici le mardi après-midi) DUB-LHR-JFK-LAX-LAS (quelques jours à Vegas, du steak et des cocktails, des magiciens, une interview Global Entry plus un mini ‘do’) LAX- JFK-LHR-DUB-LHR (Tom quitte la procédure à ce stade) GLA-LCY.

avec les points forts étant le pont supérieur sur les jambes JFK, et bien sûr, le mini ‘do’ at NYNY’s 𔃹 Fine Irishmen’ 15h le jeudi (tous les bienvenus !). Cela a également pour effet secondaire de me donner de l'argent et de faire revenir hcuk94 à l'or, et également de nous rapporter un tas d'Avios en cours de route.

Nous étofferons avec quelques messages ci-dessous et tenterons de remplir en cours de route, en espérant que nous finirons par avoir un peu de temps libre.

Partie 1 - LCY-GLA-LHR-DUB - HC
Partie 2 - DUB-JFK-LAX-LAS - HC
Partie 3 - Le FT ‘do’ - TJE
Partie 4 - LAS-LAX-JFK-LHR - TJE
Partie 5 - DUB-LHR - HC
Partie 6 - GLA-LCY HC

Bonjour à tous! Coup d'envoi avec la partie 1, couvrant LCY-GLA-LHR-DUB. C'est mon premier TR, alors soyez indulgents avec moi et dites-moi ce que vous en pensez !

Maintenant, vous vous demandez peut-être pourquoi, en plus d'un itinéraire déjà ridicule, j'ai décidé de faire un saut à Glasgow à chaque extrémité. C'est en fait un voyage de travail pour moi - ce n'était pas prévu à l'origine, mais je suis assez souvent à Glasgow pour le travail, donc, longtemps après que nous ayons réservé Vegas, on m'a demandé si je pouvais être à Glasgow du 22 au 23, et 30-31 août, si bêtement, j'ai dit oui.

Maintenant, cela a un avantage clé pour moi - j'habite en East Anglia, donc je peux intelligemment élaborer mon itinéraire pour commencer et finir à LCY, ce qui signifie un court trajet en train pour rentrer chez moi par rapport au long trajet de LHR - je crains de m'accrocher au seul point positif que je puisse trouver ici ! Cela rend le voyage un peu plus intéressant cependant, et qui sait à quel point je serai inopérant au moment où je retournerai au travail le 30 !

dimanche 21 août 2016
Nous commençons donc par un dimanche après-midi paresseux alors que je fais lentement mes valises pour le voyage. Je suis assez régulièrement à Glasgow pour garder une armoire là-haut, fourrée dans une boîte de banquier dans notre salle de communication (je travaille dans l'informatique) - ou laissée dans le dernier hôtel où j'étais pour me laver - donc ce ne sont que mes affaires pour Vegas que j'ai besoin d'emballer, ce qui rend la vie beaucoup plus facile. Je voyage avec un Red Oxx Air Boss ou une Rimowa Topas Cabin - généralement c'est le Air Boss pour les courts-courriers car j'aime porter un sac sur mon épaule, et il s'écrase facilement dans de petits frais généraux (il peut aller dans le sens de la longueur sur un E170), mais aujourd'hui c'est le Topas, plus un sac pour ordinateur portable qui contiendra mes liquides, ordinateur portable, iPad, etc. pour faciliter l'accès. J'ai également pris un fourre-tout pliable à l'intérieur du Topas que, si je fais quelques courses, je vérifierai au retour.

Mon premier vol est en fait le lundi 22 août, mais comme je suis sur le premier vol de LCY à GLA, j'ai pensé en profiter pour goûter au nouveau InterContinental Londres O2 la veille - un court trajet en métro depuis Stratford où mon train s'arrête, et un court trajet en DLR jusqu'à LCY le matin. Les InterContinentals ne sont pas mon calibre d'hôtel normal, surtout pour un voyage de travail ! Cependant, les nuits sans événement, l'IC O2 est d'un très bon rapport qualité-prix, et à 165 £, petit-déjeuner et TVA inclus cette fois-ci, il est moins cher que tous nos tarifs d'entreprise du centre de Londres (y compris un Holiday Inn !), afin que vous puissiez imaginez que je l'ai attrapé.

J'arrive à l'IC à 18h30, après avoir erré dans le complexe O2 en suivant une série de panneaux d'aspect très temporaires indiquant l'hôtel. Un accueil chaleureux de la part du personnel et un surclassement Spire Ambassador dans une chambre légèrement meilleure (les hôtels de luxe ont tellement de classes de chambres que je ne peux souvent pas faire la différence de toute façon). La chambre est de bonne taille, de beaux meubles, un lit immense et d'excellentes vues sur Canary Wharf. J'approuve. ^
Des macarons sur le thème des Jeux olympiques de Rio dans la chambre avec une assiette de fruits et de l'eau - une délicate attention.


Après m'être installé, je me promène pour explorer les différentes offres de nourriture et je finis par opter pour la « brasserie du marché » qui est, eh bien, une cuisine de style brasserie. Les autres options étaient un restaurant gastronomique et un menu de bar. J'ai une indemnité de dîner de 25 £ sur la facture de l'entreprise, mais je pense que vous aurez beaucoup de mal à obtenir un dîner pour 25 £ dans cet hôtel ! Je considère donc cela comme une remise décente sur l'achat d'un bon repas pour moi-même. Pas de souci pour une entrée - directement sur le plat et j'opte pour un steak de surlonge avec des frites, des courgettes, des tomates en grappe et des épinards sautés - plus un verre de Côte du Rhône. Le steak était très très bon - en règle générale, je ne suis pas un fan des restaurants d'hôtels, mais c'était magnifique et rare comme je l'avais demandé, mais très tendre et facile à couper. J'ai opté pour une bagatelle pour le dessert.

Les meilleures notes pour le service ici - assez attentif pour compléter les boissons, prendre mon assiette, etc. J'ai également demandé un verre de Pedro Ximenez avec un dessert, mais ils n'en avaient pas, mais elle a dit qu'elle essaierait de le faire avant mon prochain séjour le 1er septembre.

Dîner terminé et retour dans ma chambre, qui en mon absence a été rabattue - rideaux fermés, tapis de bain et de douche au sol, chaussons près du lit et éclairage réglé en mode "nuit".

N'ayant pas encore envie d'aller au lit, j'ai pensé goûter au sky bar au 18ème étage. J'ai donc attrapé mon ordinateur portable et je suis monté dans l'ascenseur. Je me suis assis et on m'a offert de l'eau et du sel et du poivre croustillants. Commandé un Espresso Martini - c'était très très bon. J'en ai commandé un autre par la suite.

23h et je suis retourné me coucher, j'ai appuyé sur le bouton « Ne pas déranger » sur l'écran tactile et j'ai rempli la carte du petit-déjeuner dans la chambre. Il y avait un léger défaut ici en ce que la carte du petit-déjeuner a une boucle pour accrocher à la poignée de porte, mais la poignée de porte est trop grande ! J'ai utilisé la fixation du couteau du tire-bouchon pour scier le côté de la boucle afin de pouvoir l'accrocher. J'imagine que la plupart des gens normaux le laissent simplement par terre. Je me suis installé au lit, et quel lit c'était - l'un des lits d'hôtel les plus confortables dans lesquels je sois allé ! Malheureusement, cela n'a pas changé le fait que je rebondis toujours sur les murs de l'espresso que je venais de prendre et que je ne pouvais pas m'endormir avant 2 heures du matin.

Lundi 22 août 2016
6h du matin et le grincement de l'alarme de mon téléphone m'émeut. Je viens petit à petit prendre un bain. La salle de bain avait un haut-parleur d'extension du téléviseur, et le téléviseur avait une application Spotify, alors je me suis connecté à Spotify et j'ai mélangé de la musique. Un bain plus tard et il est 06h30 - J'avais commandé le petit-déjeuner pour 06h30-06h45, alors j'ai essayé la robe de chambre InterContinental. J'ai essayé les pantoufles qu'ils avaient gentiment laissées près du lit, mais malheureusement elles ne sont pas conçues pour une taille de 11 pieds !

Le petit-déjeuner est arrivé à 06h40 - maintenant, je commande fréquemment le petit-déjeuner dans la chambre des hôtels, alors je m'habitue à le faire apparaître sur un petit plateau. Pas ici, cependant. Ici, il s'est retrouvé sur une table entière, qu'ils ont fait entrer cérémonieusement dans ma chambre et sont partis par la fenêtre pour que je puisse manger à - très gentille attention. Je m'attendais également à ce que les œufs Benedict soient un singulier ‘Egg Benedict’ de style BA, j'étais donc ravi de voir qu'ils m'en ont donné deux.

J'ai terminé le petit déjeuner et j'ai commencé à rassembler mes affaires pour le départ. Parti vers 07h30 et descendu pour vérifier. Après le départ, une promenade rapide jusqu'au métro North Greenwich et c'est un arrêt sur le Jubilee suivi d'un train des Docklands jusqu'à LCY.

Ce matin je suis sur BA8722 de LCY à GLA, à 08h55, atterrissage à 10h15, UK Domestic, 1C.

En arrivant à LCY, je me rappelle pourquoi je n'ai pas tendance à l'utiliser pendant le pic du lundi matin! Les files d'attente de sécurité ont été sauvegardées jusqu'aux barrières de tickets. Cependant, je n'ai que des compliments pour le personnel, qui faisait clairement tout son possible pour que cela continue, tout en restant joyeux et serviable à tout moment. J'ai passé peut-être 5 à 10 minutes à faire la queue, mais j'ai passé la sécurité en quelques secondes, car les contrôles sont clairement un peu moins stricts lorsqu'ils doivent le maintenir en mouvement. Une fois le contrôle de sécurité passé actuellement un chantier je me suis dirigé dans l'autre sens à la place.
Je n'étais assis que depuis 5 minutes environ lorsque l'embarquement a commencé, alors je me suis levé et je me suis dirigé vers la porte. Une fois à bord, je me suis installé au 1C. Aujourd'hui, c'est un E170 - je préfère le E190 car il n'y a pas de rangée 1 sur le côté droit, donc 2CD a beaucoup d'espace pour les jambes. J'ai profité de l'embarquement prioritaire à LCY, non pas parce que je veux plus de temps dans l'avion, mais parce que je suis conscient de l'espace bagages dont j'ai besoin ! Heureusement, mes sacs se retrouvent juste au-dessus de ma tête, donc ça a payé d'arriver à temps.

Le "siège théorique" que BA a maintenant avec l'introduction de FLY était très évident sur ce vol. C'était un vol assez chargé, avec beaucoup de monde à l'avant, mais j'ai remarqué que moi et les autres médailles d'or qui avaient été dans la file d'attente prioritaire avions tous un siège libre à côté de nous - et étant donné que j'étais dans la rangée 1, j'ai été impressionné par ça. La configuration des sièges E170 est 2x2, j'avais donc mon propre petit coin à l'avant. Une amélioration très positive, crédit où il est dû BA.

Nous étions debout en un rien de temps après un très court taxi. J'adore décoller de LCY, monter au-dessus de Canary Wharf à un angle très raide et prendre un taxi au-dessus de l'Est de Londres. Quelques belles vues de Stratford aujourd'hui.

Bientôt, le signe de la ceinture de sécurité a été éteint et j'ai attrapé mon ordinateur portable pour commencer à écrire ce TR. L'équipage est venu avec le petit-déjeuner anglais complet BA Domestic. Les avis sont partagés sur ce petit-déjeuner - je l'adore, mais j'en connais beaucoup qui ne peuvent pas en supporter la vue ou l'odeur ! Je maintiens également que c'est une excellente offre pour un vol intérieur d'une heure, tandis que les vols Economy BA de 2 à 3 heures vers l'Europe reçoivent un mini croissant fourré.
Je l'ai raté aujourd'hui de toute façon car j'ai pris le petit déjeuner à l'hôtel. J'ai opté pour un café et un jus d'orange, qui ne valaient pas la peine d'être photographiés, je suis sûr que vous pouvez imaginer à quoi ils ressemblent !
Cela n'a pas semblé long du tout avant que les panneaux de ceinture de sécurité ne se rallument et que nous atterrissions dans un Glasgow gris et pluvieux.

J'étais le premier et je me suis dirigé vers le bus de l'aéroport. 20 minutes plus tard, je débarquais dans le centre-ville et me dirigeais vers le lit de ce soir : Hôtel Indigo Glasgow.
Étant donné qu'il était juste avant 11 heures, l'hôtel Indigo n'avait pas encore de chambres prêtes, mais ils ont pris mes bagages et m'ont dit de revenir dans une heure environ.
Je suis parti tranquillement et me suis occupé de mes tâches pour l'après-midi - quelques réunions, quelques problèmes informatiques à régler et, plus important encore, une coupe de cheveux.
Une fois que je les ai sortis, je suis retourné à l'hôtel Indigo - à 15h00 et je me suis enregistré avec succès. J'ai été surclassé dans une chambre de luxe au dernier étage.
Malgré le temps qu'il fait ci-dessus, Glasgow est assez humide en ce moment, donc le personnel avait fermé les rideaux et mis la clim, ce qui était très apprécié ! J'avais aussi un minibar gratuit bien approvisionné.

J'ai travaillé quelques heures depuis la chambre d'hôtel, puis je suis allé rencontrer quelques collègues pour prendre quelques verres à Glasgow’s Barre de fer à cheval, dont le titre de gloire est le plus long bar d'Europe, qui serpente autour de tout le pub en une sorte de cercle.

Après une bière de trop, nous sommes passés à Charbons, l'un de nos restaurants indiens préférés à Glasgow, et commandé un peu trop de nourriture pour 3 personnes - surtout quand ils vous apportent des plats d'accompagnement supplémentaires gratuits ici !

Des quantités ridicules de nourriture plus tard, nous sommes retournés à l'hôtel Indigo et après un verre rapide au bar, nous nous sommes retirés au lit.

mardi 23 août 2016
Je me suis réveillé à 4 heures du matin, beaucoup trop tôt que je ne l'aurais souhaité, mais je ne pouvais pas reculer après cela, alors j'ai répondu à quelques e-mails. Il ne se passait pas grand-chose à l'extérieur de ma chambre d'hôtel à cette heure de la nuit !

A 8h je retrouve mes collègues pour le petit déjeuner à l'hôtel Indigo. J'ai opté pour du saumon fumé et des œufs brouillés.

Encore quelques réunions aujourd'hui, rien de bien excitant - j'en ai terminé assez rapidement et à l'heure du déjeuner, j'ai rencontré un ami à L'amiral sur la rue Waterloo. Très bonne nourriture ici, j'ai eu un sandwich ciabatta au porc effiloché avec des jalapeños et des frites. Mon ami avait une salade de poulet cajun.

Une fois terminé, je suis retourné au bureau, j'ai pris mes affaires et je me suis préparé à partir pour mon prochain vol - le travail est terminé pour la semaine et c'est parti pour Vegas, je pars !

BA1489 de GLA à LHR, à 15h30, atterrissage à 16h50, UK Domestic, 1J.

Je suis arrivé à l'aéroport de Glasgow et j'ai commencé à suivre ma routine habituelle - descendre du bus et monter les escaliers cachés qui vous mènent directement à la sécurité accélérée, traverser avec une poignée de main secrète du préposé à la sécurité de ‘Je vois que vous savez ce que vous & #8217re fais! ’ *clin d'œil* et c'est parti pour le salon où je vais. Je n'ai pas laissé beaucoup de temps pour l'aéroport, j'ai donc pris une bière rapide et j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'à la porte - encore une fois, je voulais embarquer assez rapidement car il peut être difficile d'avoir de la place pour les valises à roulettes, en fait cela a tourné personne n'avait coupé la voie prioritaire, alors je suis resté là pendant 5 minutes, puis j'ai embarqué en premier.

J'ai déambulé sur le pont aérien sans m'attendre à grand-chose, mais à mon plus grand plaisir, j'ai été accueilli par un A321 moyen-courrier ! Et bien sûr, j'avais moi-même réservé dans la rangée 1, donc mon numéro de siège était resté le même et j'avais le luxe d'un siège CW pour un vol d'une heure. J'aimerais en quelque sorte avoir un siège sur le trône, mais je ne peux pas me plaindre car en 2 ans de navette entre Glasgow, je n'ai jamais rien eu de plus que la flotte domestique standard - un 767 court-courrier est à peu près aussi excitant au fur et à mesure.

L'embarquement s'est envolé alors que je m'installais et jouais avec mon siège - je ne m'attendais à aucun IFE, et en effet il n'y en avait pas, mais je ne savais pas qu'ils ne sont pas non plus autorisés à utiliser la puissance au siège - pas que j'en avais besoin ça quand même. Nous avons reculé et nous nous sommes mis en route.Au moins, nous l'étions - jusqu'à ce que nous arrivions presque à la piste et que l'équipe au sol nous rappelle en raison d'un problème de "chargement". Alors nous sommes retournés nous tenir debout…

Le planificateur prudent en moi a immédiatement ouvert Skyscanner sur mon téléphone et a recherché des vols directs de Glasgow à Dublin. Heureusement, ils n'étaient pas nécessaires, car le pilote a annoncé que l'équipe au sol s'était trompée sur l'assiette et avait mal chargé les sacs pour cet avion et l'équilibrage de poids pertinent. Après une vingtaine de minutes de remaniement, et un petit appoint de carburant, nous avons à nouveau fermé les portes. Tout va bien cette fois et nous étions en route - un peu moins d'une heure de retard sur l'horaire.

J'avais l'intention de faire un peu plus d'écriture de TR sur ce vol comme je l'avais fait la veille. Pas de chance, j'ai mis mon siège en position ‘Lounge’ et j'ai appuyé sur le bouton de massage - oui, un bouton de massage ! Le plus excitant.
Je ne me souviens certainement pas d'un bouton de massage dans les autres cabines CW que j'ai essayées. Quoi qu'il en soit, le chariot était bientôt en route et j'ai opté pour un G&T plus les noix de Forest Feast Thai, que j'adore *.

Je me suis allongé et j'ai siroté mon G&T pendant que des morceaux de siège bougeaient contre mon dos. Le vol s'est déroulé assez rapidement et j'étais sur le point de m'endormir dans l'excellent siège lorsque 10 minutes avant l'atterrissage ont été annoncées. Je me suis réveillé à la vie et rangé au besoin. Pas de temps rattrapé le retard, mais je ne suis pas inquiet, il reste encore 3,5 heures avant le prochain vol

BA0826 de LHR à DUB, dép 21h35, atterrissage 22h55, Euro Traveller, 8CD.

Après avoir débarqué, j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'au pont aérien et à travers les liaisons aériennes - je ne me rendais pas compte à quel point la connexion * depuis * un domestique est facile - je ne m'attendais pas au contrôle des passeports, mais je pensais toujours que je passerais à nouveau par la sécurité - mais il m'a déposé juste devant le T5 Wetherspoon. Parfait. ^

Aux salons sud ! À ce stade, je sauve Tom Elliott du salon GC et invitez-le dans le flounge. C'est sa première expérience de flounge mais comme il est habitué à toutes sortes de salons, je l'ai laissé explorer par lui-même plutôt que de lui faire la visite guidée que j'ai proposée à mes parents.

Le vol de Dublin n'est pas avant 21h35, donc beaucoup de temps pour se détendre ici. J'ai attrapé un rhume alors j'opte pour du piment et une canette de Tribute, suivis du fromage et de la crème glacée Jude, qui est un peu pâteuse aujourd'hui - je pense que quelqu'un a laissé la porte du congélateur ouverte.

J'ai aussi dit un petit bonjour aux lamphorses.

Je pense que Señor Cruz a un nouveau programme anti-ex-UE sous la forme d'une ingérence dans les vols vers Dublin, du moins c'est ce qu'il semblait. Nous étions occupés à nous détendre et à ne pas faire grand-chose lorsque TripIt nous a informés d'un retard de départ - nous avons regardé et c'était environ 20 minutes de retard. Pas de difficultés majeures tant que cela n'a pas eu lieu plus tard. Au cours de la dernière heure dans le salon, ils ont beaucoup joué avec l'heure de départ, à un moment donné, il y avait 20 minutes de retard, puis 10 minutes de retard, puis 20 à nouveau, puis 15. Il y avait également un manque flagrant de numéro de porte sur le écrans, et c'était à T-30 minutes de notre heure de départ initiale. J'étais un peu mal à l'aise ! Nous étions sur le dernier vol de la nuit mais pouvions en théorie faire le premier vol le matin et un dos à dos si nécessaire, mais nous avons plutôt pris tous les deux !

Finalement, une porte est apparue à l'écran et nous avons continué notre petit bonhomme de chemin. Tout semblait bien et nous sommes montés à bord de l'avion, nous nous sommes assis et prêts à partir & #8230. Lorsque le pilote a annoncé qu'il y avait de l'eau qui s'échappait d'une trappe et que nous aurions besoin d'un ingénieur pour vérifier, mon cœur a encore sauté quelques battements, mais heureusement, l'ingénieur est venu et est parti et a décidé que nous étions prêts à voler.

Tout cela un peu ébouriffant, montre à quel point les choses peuvent mal tourner, mais heureusement, tout s'est bien passé pour nous.

L'assise théorique était à nouveau à l'œuvre sur ce vol. Nous avons tous les deux opté pour des sièges côté couloir, donc aucun de nous n'a eu de siège du milieu, mais nous pouvions toujours discuter. Tom Elliott était assis au 8C, avec un couple à côté de lui. De mon côté, je m'étais mis en 8D, et FLY m'a gentiment donné un siège central vide à côté de moi, pour ce que j'appelle 'fake club europe'. Tous très bons pour s'asseoir avec BA cette semaine ^

Le service était assez standard Band 1 ET - chips, biscuits ou mélange thaïlandais plus un verre au bar. Nous avons tous les deux opté pour un G&T et un peu plus du mélange Forest Feast Thai. Un peu plus tard, ils sont arrivés avec le chariot à ordures, lorsque l'excellent membre de l'équipage (je ne me souviens pas du titre) nous a discrètement proposé un autre G&T chacun. Nous avons bien sûr accepté et il est revenu peu de temps après avec une "livraison spéciale pour 8C et D”. Il nous a aussi apporté un peu plus de Festin de la Forêt

Après avoir atterri à Dublin, nous avons traversé le parking et *juste* fait la dernière navette gratuite pour notre hôtel de la nuit, le Holiday Inn Express Dublin Aéroport.

Un arrêt raisonnable pour la nuit, ne serait-ce que pour rattraper le sommeil. J'étais dehors comme une lumière. Demain, une journée de nombreux vols vous attend.


TR : hcuk94 & Tom to Vegas avec "mini-do" (BA / AA)

hcuk94 et moi pensions que nous tenterions un rapport de voyage. Nous partons pour Vegas, et tandis que les divers vols de hcuk94 commencent le lundi 22, nous nous dirigeons vers Dublin le mardi 23 après-midi pour une nuit à l'aéroport HIX pour commencer par un DUB-LHR tôt le matin le mercredi matin. C'est bien sûr l'un des tarifs de vente BA (sur un mélange de métal BA / AA) et donne l'impression que le tout est une valeur raisonnable, surtout lorsque j'ai payé plus pour WT + à LAS ex LHR dans le passé.

L'itinéraire complet est le suivant :

LCY-GLA-LHR (Tom rejoint ici le mardi après-midi) DUB-LHR-JFK-LAX-LAS (quelques jours à Vegas, du steak et des cocktails, des magiciens, une interview Global Entry plus un mini ‘do’) LAX- JFK-LHR-DUB-LHR (Tom quitte la procédure à ce stade) GLA-LCY.

avec les points forts étant le pont supérieur sur les jambes JFK, et bien sûr, le mini ‘do’ at NYNY’s 𔃹 Fine Irishmen’ 15h le jeudi (tous les bienvenus !). Cela a également pour effet secondaire de me donner de l'argent et de faire revenir hcuk94 à l'or, et également de nous rapporter un tas d'Avios en cours de route.

Nous étofferons avec quelques messages ci-dessous et tenterons de remplir en cours de route, en espérant que nous finirons par avoir un peu de temps libre.

Partie 1 - LCY-GLA-LHR-DUB - HC
Partie 2 - DUB-JFK-LAX-LAS - HC
Partie 3 - Le FT ‘do’ - TJE
Partie 4 - LAS-LAX-JFK-LHR - TJE
Partie 5 - DUB-LHR - HC
Partie 6 - GLA-LCY HC

Bonjour à tous! Coup d'envoi avec la partie 1, couvrant LCY-GLA-LHR-DUB. C'est mon premier TR, alors soyez indulgents avec moi et dites-moi ce que vous en pensez !

Maintenant, vous vous demandez peut-être pourquoi, en plus d'un itinéraire déjà ridicule, j'ai décidé de faire un saut à Glasgow à chaque extrémité. C'est en fait un voyage de travail pour moi - ce n'était pas prévu à l'origine, mais je suis assez souvent à Glasgow pour le travail, donc, longtemps après que nous ayons réservé Vegas, on m'a demandé si je pouvais être à Glasgow du 22 au 23, et 30-31 août, si bêtement, j'ai dit oui.

Maintenant, cela a un avantage clé pour moi - j'habite en East Anglia, donc je peux intelligemment élaborer mon itinéraire pour commencer et finir à LCY, ce qui signifie un court trajet en train pour rentrer chez moi par rapport au long trajet de LHR - je crains de m'accrocher au seul point positif que je puisse trouver ici ! Cela rend le voyage un peu plus intéressant cependant, et qui sait à quel point je serai inopérant au moment où je retournerai au travail le 30 !

dimanche 21 août 2016
Nous commençons donc par un dimanche après-midi paresseux alors que je fais lentement mes valises pour le voyage. Je suis assez régulièrement à Glasgow pour garder une armoire là-haut, fourrée dans une boîte de banquier dans notre salle de communication (je travaille dans l'informatique) - ou laissée dans le dernier hôtel où j'étais pour me laver - donc ce ne sont que mes affaires pour Vegas que j'ai besoin d'emballer, ce qui rend la vie beaucoup plus facile. Je voyage avec un Red Oxx Air Boss ou une Rimowa Topas Cabin - généralement c'est le Air Boss pour les courts-courriers car j'aime porter un sac sur mon épaule, et il s'écrase facilement dans de petits frais généraux (il peut aller dans le sens de la longueur sur un E170), mais aujourd'hui c'est le Topas, plus un sac pour ordinateur portable qui contiendra mes liquides, ordinateur portable, iPad, etc. pour faciliter l'accès. J'ai également pris un fourre-tout pliable à l'intérieur du Topas que, si je fais quelques courses, je vérifierai au retour.

Mon premier vol est en fait le lundi 22 août, mais comme je suis sur le premier vol de LCY à GLA, j'ai pensé en profiter pour goûter au nouveau InterContinental Londres O2 la veille - un court trajet en métro depuis Stratford où mon train s'arrête, et un court trajet en DLR jusqu'à LCY le matin. Les InterContinentals ne sont pas mon calibre d'hôtel normal, surtout pour un voyage de travail ! Cependant, les nuits sans événement, l'IC O2 est d'un très bon rapport qualité-prix, et à 165 £, petit-déjeuner et TVA inclus cette fois-ci, il est moins cher que tous nos tarifs d'entreprise du centre de Londres (y compris un Holiday Inn !), afin que vous puissiez imaginez que je l'ai attrapé.

J'arrive à l'IC à 18h30, après avoir erré dans le complexe O2 en suivant une série de panneaux d'aspect très temporaires indiquant l'hôtel. Un accueil chaleureux de la part du personnel et un surclassement Spire Ambassador dans une chambre légèrement meilleure (les hôtels de luxe ont tellement de classes de chambres que je ne peux souvent pas faire la différence de toute façon). La chambre est de bonne taille, de beaux meubles, un lit immense et d'excellentes vues sur Canary Wharf. J'approuve. ^
Des macarons sur le thème des Jeux olympiques de Rio dans la chambre avec une assiette de fruits et de l'eau - une délicate attention.


Après m'être installé, je me promène pour explorer les différentes offres de nourriture et je finis par opter pour la « brasserie du marché » qui est, eh bien, une cuisine de style brasserie. Les autres options étaient un restaurant gastronomique et un menu de bar. J'ai une indemnité de dîner de 25 £ sur la facture de l'entreprise, mais je pense que vous aurez beaucoup de mal à obtenir un dîner pour 25 £ dans cet hôtel ! Je considère donc cela comme une remise décente sur l'achat d'un bon repas pour moi-même. Pas de souci pour une entrée - directement sur le plat et j'opte pour un steak de surlonge avec des frites, des courgettes, des tomates en grappe et des épinards sautés - plus un verre de Côte du Rhône. Le steak était très très bon - en règle générale, je ne suis pas un fan des restaurants d'hôtels, mais c'était magnifique et rare comme je l'avais demandé, mais très tendre et facile à couper. J'ai opté pour une bagatelle pour le dessert.

Les meilleures notes pour le service ici - assez attentif pour compléter les boissons, prendre mon assiette, etc. J'ai également demandé un verre de Pedro Ximenez avec un dessert, mais ils n'en avaient pas, mais elle a dit qu'elle essaierait de le faire avant mon prochain séjour le 1er septembre.

Dîner terminé et retour dans ma chambre, qui en mon absence a été rabattue - rideaux fermés, tapis de bain et de douche au sol, chaussons près du lit et éclairage réglé en mode "nuit".

N'ayant pas encore envie d'aller au lit, j'ai pensé goûter au sky bar au 18ème étage. J'ai donc attrapé mon ordinateur portable et je suis monté dans l'ascenseur. Je me suis assis et on m'a offert de l'eau et du sel et du poivre croustillants. Commandé un Espresso Martini - c'était très très bon. J'en ai commandé un autre par la suite.

23h et je suis retourné me coucher, j'ai appuyé sur le bouton « Ne pas déranger » sur l'écran tactile et j'ai rempli la carte du petit-déjeuner dans la chambre. Il y avait un léger défaut ici en ce que la carte du petit-déjeuner a une boucle pour accrocher à la poignée de porte, mais la poignée de porte est trop grande ! J'ai utilisé la fixation du couteau du tire-bouchon pour scier le côté de la boucle afin de pouvoir l'accrocher. J'imagine que la plupart des gens normaux le laissent simplement par terre. Je me suis installé au lit, et quel lit c'était - l'un des lits d'hôtel les plus confortables dans lesquels je sois allé ! Malheureusement, cela n'a pas changé le fait que je rebondis toujours sur les murs de l'espresso que je venais de prendre et que je ne pouvais pas m'endormir avant 2 heures du matin.

Lundi 22 août 2016
6h du matin et le grincement de l'alarme de mon téléphone m'émeut. Je viens petit à petit prendre un bain. La salle de bain avait un haut-parleur d'extension du téléviseur, et le téléviseur avait une application Spotify, alors je me suis connecté à Spotify et j'ai mélangé de la musique. Un bain plus tard et il est 06h30 - J'avais commandé le petit-déjeuner pour 06h30-06h45, alors j'ai essayé la robe de chambre InterContinental. J'ai essayé les pantoufles qu'ils avaient gentiment laissées près du lit, mais malheureusement elles ne sont pas conçues pour une taille de 11 pieds !

Le petit-déjeuner est arrivé à 06h40 - maintenant, je commande fréquemment le petit-déjeuner dans la chambre des hôtels, alors je m'habitue à le faire apparaître sur un petit plateau. Pas ici, cependant. Ici, il s'est retrouvé sur une table entière, qu'ils ont fait entrer cérémonieusement dans ma chambre et sont partis par la fenêtre pour que je puisse manger à - très gentille attention. Je m'attendais également à ce que les œufs Benedict soient un singulier ‘Egg Benedict’ de style BA, j'étais donc ravi de voir qu'ils m'en ont donné deux.

J'ai terminé le petit déjeuner et j'ai commencé à rassembler mes affaires pour le départ. Parti vers 07h30 et descendu pour vérifier. Après le départ, une promenade rapide jusqu'au métro North Greenwich et c'est un arrêt sur le Jubilee suivi d'un train des Docklands jusqu'à LCY.

Ce matin je suis sur BA8722 de LCY à GLA, à 08h55, atterrissage à 10h15, UK Domestic, 1C.

En arrivant à LCY, je me rappelle pourquoi je n'ai pas tendance à l'utiliser pendant le pic du lundi matin! Les files d'attente de sécurité ont été sauvegardées jusqu'aux barrières de tickets. Cependant, je n'ai que des compliments pour le personnel, qui faisait clairement tout son possible pour que cela continue, tout en restant joyeux et serviable à tout moment. J'ai passé peut-être 5 à 10 minutes à faire la queue, mais j'ai passé la sécurité en quelques secondes, car les contrôles sont clairement un peu moins stricts lorsqu'ils doivent le maintenir en mouvement. Une fois le contrôle de sécurité passé actuellement un chantier je me suis dirigé dans l'autre sens à la place.
Je n'étais assis que depuis 5 minutes environ lorsque l'embarquement a commencé, alors je me suis levé et je me suis dirigé vers la porte. Une fois à bord, je me suis installé au 1C. Aujourd'hui, c'est un E170 - je préfère le E190 car il n'y a pas de rangée 1 sur le côté droit, donc 2CD a beaucoup d'espace pour les jambes. J'ai profité de l'embarquement prioritaire à LCY, non pas parce que je veux plus de temps dans l'avion, mais parce que je suis conscient de l'espace bagages dont j'ai besoin ! Heureusement, mes sacs se retrouvent juste au-dessus de ma tête, donc ça a payé d'arriver à temps.

Le "siège théorique" que BA a maintenant avec l'introduction de FLY était très évident sur ce vol. C'était un vol assez chargé, avec beaucoup de monde à l'avant, mais j'ai remarqué que moi et les autres médailles d'or qui avaient été dans la file d'attente prioritaire avions tous un siège libre à côté de nous - et étant donné que j'étais dans la rangée 1, j'ai été impressionné par ça. La configuration des sièges E170 est 2x2, j'avais donc mon propre petit coin à l'avant. Une amélioration très positive, crédit où il est dû BA.

Nous étions debout en un rien de temps après un très court taxi. J'adore décoller de LCY, monter au-dessus de Canary Wharf à un angle très raide et prendre un taxi au-dessus de l'Est de Londres. Quelques belles vues de Stratford aujourd'hui.

Bientôt, le signe de la ceinture de sécurité a été éteint et j'ai attrapé mon ordinateur portable pour commencer à écrire ce TR. L'équipage est venu avec le petit-déjeuner anglais complet BA Domestic. Les avis sont partagés sur ce petit-déjeuner - je l'adore, mais j'en connais beaucoup qui ne peuvent pas en supporter la vue ou l'odeur ! Je maintiens également que c'est une excellente offre pour un vol intérieur d'une heure, tandis que les vols Economy BA de 2 à 3 heures vers l'Europe reçoivent un mini croissant fourré.
Je l'ai raté aujourd'hui de toute façon car j'ai pris le petit déjeuner à l'hôtel. J'ai opté pour un café et un jus d'orange, qui ne valaient pas la peine d'être photographiés, je suis sûr que vous pouvez imaginer à quoi ils ressemblent !
Cela n'a pas semblé long du tout avant que les panneaux de ceinture de sécurité ne se rallument et que nous atterrissions dans un Glasgow gris et pluvieux.

J'étais le premier et je me suis dirigé vers le bus de l'aéroport. 20 minutes plus tard, je débarquais dans le centre-ville et me dirigeais vers le lit de ce soir : Hôtel Indigo Glasgow.
Étant donné qu'il était juste avant 11 heures, l'hôtel Indigo n'avait pas encore de chambres prêtes, mais ils ont pris mes bagages et m'ont dit de revenir dans une heure environ.
Je suis parti tranquillement et me suis occupé de mes tâches pour l'après-midi - quelques réunions, quelques problèmes informatiques à régler et, plus important encore, une coupe de cheveux.
Une fois que je les ai sortis, je suis retourné à l'hôtel Indigo - à 15h00 et je me suis enregistré avec succès. J'ai été surclassé dans une chambre de luxe au dernier étage.
Malgré le temps qu'il fait ci-dessus, Glasgow est assez humide en ce moment, donc le personnel avait fermé les rideaux et mis la clim, ce qui était très apprécié ! J'avais aussi un minibar gratuit bien approvisionné.

J'ai travaillé quelques heures depuis la chambre d'hôtel, puis je suis allé rencontrer quelques collègues pour prendre quelques verres à Glasgow’s Barre de fer à cheval, dont le titre de gloire est le plus long bar d'Europe, qui serpente autour de tout le pub en une sorte de cercle.

Après une bière de trop, nous sommes passés à Charbons, l'un de nos restaurants indiens préférés à Glasgow, et commandé un peu trop de nourriture pour 3 personnes - surtout quand ils vous apportent des plats d'accompagnement supplémentaires gratuits ici !

Des quantités ridicules de nourriture plus tard, nous sommes retournés à l'hôtel Indigo et après un verre rapide au bar, nous nous sommes retirés au lit.

mardi 23 août 2016
Je me suis réveillé à 4 heures du matin, beaucoup trop tôt que je ne l'aurais souhaité, mais je ne pouvais pas reculer après cela, alors j'ai répondu à quelques e-mails. Il ne se passait pas grand-chose à l'extérieur de ma chambre d'hôtel à cette heure de la nuit !

A 8h je retrouve mes collègues pour le petit déjeuner à l'hôtel Indigo. J'ai opté pour du saumon fumé et des œufs brouillés.

Encore quelques réunions aujourd'hui, rien de bien excitant - j'en ai terminé assez rapidement et à l'heure du déjeuner, j'ai rencontré un ami à L'amiral sur la rue Waterloo. Très bonne nourriture ici, j'ai eu un sandwich ciabatta au porc effiloché avec des jalapeños et des frites. Mon ami avait une salade de poulet cajun.

Une fois terminé, je suis retourné au bureau, j'ai pris mes affaires et je me suis préparé à partir pour mon prochain vol - le travail est terminé pour la semaine et c'est parti pour Vegas, je pars !

BA1489 de GLA à LHR, à 15h30, atterrissage à 16h50, UK Domestic, 1J.

Je suis arrivé à l'aéroport de Glasgow et j'ai commencé à suivre ma routine habituelle - descendre du bus et monter les escaliers cachés qui vous mènent directement à la sécurité accélérée, traverser avec une poignée de main secrète du préposé à la sécurité de ‘Je vois que vous savez ce que vous & #8217re fais! ’ *clin d'œil* et c'est parti pour le salon où je vais. Je n'ai pas laissé beaucoup de temps pour l'aéroport, j'ai donc pris une bière rapide et j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'à la porte - encore une fois, je voulais embarquer assez rapidement car il peut être difficile d'avoir de la place pour les valises à roulettes, en fait cela a tourné personne n'avait coupé la voie prioritaire, alors je suis resté là pendant 5 minutes, puis j'ai embarqué en premier.

J'ai déambulé sur le pont aérien sans m'attendre à grand-chose, mais à mon plus grand plaisir, j'ai été accueilli par un A321 moyen-courrier ! Et bien sûr, j'avais moi-même réservé dans la rangée 1, donc mon numéro de siège était resté le même et j'avais le luxe d'un siège CW pour un vol d'une heure.J'aimerais en quelque sorte avoir un siège sur le trône, mais je ne peux pas me plaindre car en 2 ans de navette entre Glasgow, je n'ai jamais rien eu de plus que la flotte domestique standard - un 767 court-courrier est à peu près aussi excitant au fur et à mesure.

L'embarquement s'est envolé alors que je m'installais et jouais avec mon siège - je ne m'attendais à aucun IFE, et en effet il n'y en avait pas, mais je ne savais pas qu'ils ne sont pas non plus autorisés à utiliser la puissance au siège - pas que j'en avais besoin ça quand même. Nous avons reculé et nous nous sommes mis en route. Au moins, nous l'étions - jusqu'à ce que nous arrivions presque à la piste et que l'équipe au sol nous rappelle en raison d'un problème de "chargement". Alors nous sommes retournés nous tenir debout…

Le planificateur prudent en moi a immédiatement ouvert Skyscanner sur mon téléphone et a recherché des vols directs de Glasgow à Dublin. Heureusement, ils n'étaient pas nécessaires, car le pilote a annoncé que l'équipe au sol s'était trompée sur l'assiette et avait mal chargé les sacs pour cet avion et l'équilibrage de poids pertinent. Après une vingtaine de minutes de remaniement, et un petit appoint de carburant, nous avons à nouveau fermé les portes. Tout va bien cette fois et nous étions en route - un peu moins d'une heure de retard sur l'horaire.

J'avais l'intention de faire un peu plus d'écriture de TR sur ce vol comme je l'avais fait la veille. Pas de chance, j'ai mis mon siège en position ‘Lounge’ et j'ai appuyé sur le bouton de massage - oui, un bouton de massage ! Le plus excitant.
Je ne me souviens certainement pas d'un bouton de massage dans les autres cabines CW que j'ai essayées. Quoi qu'il en soit, le chariot était bientôt en route et j'ai opté pour un G&T plus les noix de Forest Feast Thai, que j'adore *.

Je me suis allongé et j'ai siroté mon G&T pendant que des morceaux de siège bougeaient contre mon dos. Le vol s'est déroulé assez rapidement et j'étais sur le point de m'endormir dans l'excellent siège lorsque 10 minutes avant l'atterrissage ont été annoncées. Je me suis réveillé à la vie et rangé au besoin. Pas de temps rattrapé le retard, mais je ne suis pas inquiet, il reste encore 3,5 heures avant le prochain vol

BA0826 de LHR à DUB, dép 21h35, atterrissage 22h55, Euro Traveller, 8CD.

Après avoir débarqué, j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'au pont aérien et à travers les liaisons aériennes - je ne me rendais pas compte à quel point la connexion * depuis * un domestique est facile - je ne m'attendais pas au contrôle des passeports, mais je pensais toujours que je passerais à nouveau par la sécurité - mais il m'a déposé juste devant le T5 Wetherspoon. Parfait. ^

Aux salons sud ! À ce stade, je sauve Tom Elliott du salon GC et invitez-le dans le flounge. C'est sa première expérience de flounge mais comme il est habitué à toutes sortes de salons, je l'ai laissé explorer par lui-même plutôt que de lui faire la visite guidée que j'ai proposée à mes parents.

Le vol de Dublin n'est pas avant 21h35, donc beaucoup de temps pour se détendre ici. J'ai attrapé un rhume alors j'opte pour du piment et une canette de Tribute, suivis du fromage et de la crème glacée Jude, qui est un peu pâteuse aujourd'hui - je pense que quelqu'un a laissé la porte du congélateur ouverte.

J'ai aussi dit un petit bonjour aux lamphorses.

Je pense que Señor Cruz a un nouveau programme anti-ex-UE sous la forme d'une ingérence dans les vols vers Dublin, du moins c'est ce qu'il semblait. Nous étions occupés à nous détendre et à ne pas faire grand-chose lorsque TripIt nous a informés d'un retard de départ - nous avons regardé et c'était environ 20 minutes de retard. Pas de difficultés majeures tant que cela n'a pas eu lieu plus tard. Au cours de la dernière heure dans le salon, ils ont beaucoup joué avec l'heure de départ, à un moment donné, il y avait 20 minutes de retard, puis 10 minutes de retard, puis 20 à nouveau, puis 15. Il y avait également un manque flagrant de numéro de porte sur le écrans, et c'était à T-30 minutes de notre heure de départ initiale. J'étais un peu mal à l'aise ! Nous étions sur le dernier vol de la nuit mais pouvions en théorie faire le premier vol le matin et un dos à dos si nécessaire, mais nous avons plutôt pris tous les deux !

Finalement, une porte est apparue à l'écran et nous avons continué notre petit bonhomme de chemin. Tout semblait bien et nous sommes montés à bord de l'avion, nous nous sommes assis et prêts à partir & #8230. Lorsque le pilote a annoncé qu'il y avait de l'eau qui s'échappait d'une trappe et que nous aurions besoin d'un ingénieur pour vérifier, mon cœur a encore sauté quelques battements, mais heureusement, l'ingénieur est venu et est parti et a décidé que nous étions prêts à voler.

Tout cela un peu ébouriffant, montre à quel point les choses peuvent mal tourner, mais heureusement, tout s'est bien passé pour nous.

L'assise théorique était à nouveau à l'œuvre sur ce vol. Nous avons tous les deux opté pour des sièges côté couloir, donc aucun de nous n'a eu de siège du milieu, mais nous pouvions toujours discuter. Tom Elliott était assis au 8C, avec un couple à côté de lui. De mon côté, je m'étais mis en 8D, et FLY m'a gentiment donné un siège central vide à côté de moi, pour ce que j'appelle 'fake club europe'. Tous très bons pour s'asseoir avec BA cette semaine ^

Le service était assez standard Band 1 ET - chips, biscuits ou mélange thaïlandais plus un verre au bar. Nous avons tous les deux opté pour un G&T et un peu plus du mélange Forest Feast Thai. Un peu plus tard, ils sont arrivés avec le chariot à ordures, lorsque l'excellent membre de l'équipage (je ne me souviens pas du titre) nous a discrètement proposé un autre G&T chacun. Nous avons bien sûr accepté et il est revenu peu de temps après avec une "livraison spéciale pour 8C et D”. Il nous a aussi apporté un peu plus de Festin de la Forêt

Après avoir atterri à Dublin, nous avons traversé le parking et *juste* fait la dernière navette gratuite pour notre hôtel de la nuit, le Holiday Inn Express Dublin Aéroport.

Un arrêt raisonnable pour la nuit, ne serait-ce que pour rattraper le sommeil. J'étais dehors comme une lumière. Demain, une journée de nombreux vols vous attend.


TR : hcuk94 & Tom to Vegas avec "mini-do" (BA / AA)

hcuk94 et moi pensions que nous tenterions un rapport de voyage. Nous partons pour Vegas, et tandis que les divers vols de hcuk94 commencent le lundi 22, nous nous dirigeons vers Dublin le mardi 23 après-midi pour une nuit à l'aéroport HIX pour commencer par un DUB-LHR tôt le matin le mercredi matin. C'est bien sûr l'un des tarifs de vente BA (sur un mélange de métal BA / AA) et donne l'impression que le tout est une valeur raisonnable, surtout lorsque j'ai payé plus pour WT + à LAS ex LHR dans le passé.

L'itinéraire complet est le suivant :

LCY-GLA-LHR (Tom rejoint ici le mardi après-midi) DUB-LHR-JFK-LAX-LAS (quelques jours à Vegas, du steak et des cocktails, des magiciens, une interview Global Entry plus un mini ‘do’) LAX- JFK-LHR-DUB-LHR (Tom quitte la procédure à ce stade) GLA-LCY.

avec les points forts étant le pont supérieur sur les jambes JFK, et bien sûr, le mini ‘do’ at NYNY’s 𔃹 Fine Irishmen’ 15h le jeudi (tous les bienvenus !). Cela a également pour effet secondaire de me donner de l'argent et de faire revenir hcuk94 à l'or, et également de nous rapporter un tas d'Avios en cours de route.

Nous étofferons avec quelques messages ci-dessous et tenterons de remplir en cours de route, en espérant que nous finirons par avoir un peu de temps libre.

Partie 1 - LCY-GLA-LHR-DUB - HC
Partie 2 - DUB-JFK-LAX-LAS - HC
Partie 3 - Le FT ‘do’ - TJE
Partie 4 - LAS-LAX-JFK-LHR - TJE
Partie 5 - DUB-LHR - HC
Partie 6 - GLA-LCY HC

Bonjour à tous! Coup d'envoi avec la partie 1, couvrant LCY-GLA-LHR-DUB. C'est mon premier TR, alors soyez indulgents avec moi et dites-moi ce que vous en pensez !

Maintenant, vous vous demandez peut-être pourquoi, en plus d'un itinéraire déjà ridicule, j'ai décidé de faire un saut à Glasgow à chaque extrémité. C'est en fait un voyage de travail pour moi - ce n'était pas prévu à l'origine, mais je suis assez souvent à Glasgow pour le travail, donc, longtemps après que nous ayons réservé Vegas, on m'a demandé si je pouvais être à Glasgow du 22 au 23, et 30-31 août, si bêtement, j'ai dit oui.

Maintenant, cela a un avantage clé pour moi - j'habite en East Anglia, donc je peux intelligemment élaborer mon itinéraire pour commencer et finir à LCY, ce qui signifie un court trajet en train pour rentrer chez moi par rapport au long trajet de LHR - je crains de m'accrocher au seul point positif que je puisse trouver ici ! Cela rend le voyage un peu plus intéressant cependant, et qui sait à quel point je serai inopérant au moment où je retournerai au travail le 30 !

dimanche 21 août 2016
Nous commençons donc par un dimanche après-midi paresseux alors que je fais lentement mes valises pour le voyage. Je suis assez régulièrement à Glasgow pour garder une armoire là-haut, fourrée dans une boîte de banquier dans notre salle de communication (je travaille dans l'informatique) - ou laissée dans le dernier hôtel où j'étais pour me laver - donc ce ne sont que mes affaires pour Vegas que j'ai besoin d'emballer, ce qui rend la vie beaucoup plus facile. Je voyage avec un Red Oxx Air Boss ou une Rimowa Topas Cabin - généralement c'est le Air Boss pour les courts-courriers car j'aime porter un sac sur mon épaule, et il s'écrase facilement dans de petits frais généraux (il peut aller dans le sens de la longueur sur un E170), mais aujourd'hui c'est le Topas, plus un sac pour ordinateur portable qui contiendra mes liquides, ordinateur portable, iPad, etc. pour faciliter l'accès. J'ai également pris un fourre-tout pliable à l'intérieur du Topas que, si je fais quelques courses, je vérifierai au retour.

Mon premier vol est en fait le lundi 22 août, mais comme je suis sur le premier vol de LCY à GLA, j'ai pensé en profiter pour goûter au nouveau InterContinental Londres O2 la veille - un court trajet en métro depuis Stratford où mon train s'arrête, et un court trajet en DLR jusqu'à LCY le matin. Les InterContinentals ne sont pas mon calibre d'hôtel normal, surtout pour un voyage de travail ! Cependant, les nuits sans événement, l'IC O2 est d'un très bon rapport qualité-prix, et à 165 £, petit-déjeuner et TVA inclus cette fois-ci, il est moins cher que tous nos tarifs d'entreprise du centre de Londres (y compris un Holiday Inn !), afin que vous puissiez imaginez que je l'ai attrapé.

J'arrive à l'IC à 18h30, après avoir erré dans le complexe O2 en suivant une série de panneaux d'aspect très temporaires indiquant l'hôtel. Un accueil chaleureux de la part du personnel et un surclassement Spire Ambassador dans une chambre légèrement meilleure (les hôtels de luxe ont tellement de classes de chambres que je ne peux souvent pas faire la différence de toute façon). La chambre est de bonne taille, de beaux meubles, un lit immense et d'excellentes vues sur Canary Wharf. J'approuve. ^
Des macarons sur le thème des Jeux olympiques de Rio dans la chambre avec une assiette de fruits et de l'eau - une délicate attention.


Après m'être installé, je me promène pour explorer les différentes offres de nourriture et je finis par opter pour la « brasserie du marché » qui est, eh bien, une cuisine de style brasserie. Les autres options étaient un restaurant gastronomique et un menu de bar. J'ai une indemnité de dîner de 25 £ sur la facture de l'entreprise, mais je pense que vous aurez beaucoup de mal à obtenir un dîner pour 25 £ dans cet hôtel ! Je considère donc cela comme une remise décente sur l'achat d'un bon repas pour moi-même. Pas de souci pour une entrée - directement sur le plat et j'opte pour un steak de surlonge avec des frites, des courgettes, des tomates en grappe et des épinards sautés - plus un verre de Côte du Rhône. Le steak était très très bon - en règle générale, je ne suis pas un fan des restaurants d'hôtels, mais c'était magnifique et rare comme je l'avais demandé, mais très tendre et facile à couper. J'ai opté pour une bagatelle pour le dessert.

Les meilleures notes pour le service ici - assez attentif pour compléter les boissons, prendre mon assiette, etc. J'ai également demandé un verre de Pedro Ximenez avec un dessert, mais ils n'en avaient pas, mais elle a dit qu'elle essaierait de le faire avant mon prochain séjour le 1er septembre.

Dîner terminé et retour dans ma chambre, qui en mon absence a été rabattue - rideaux fermés, tapis de bain et de douche au sol, chaussons près du lit et éclairage réglé en mode "nuit".

N'ayant pas encore envie d'aller au lit, j'ai pensé goûter au sky bar au 18ème étage. J'ai donc attrapé mon ordinateur portable et je suis monté dans l'ascenseur. Je me suis assis et on m'a offert de l'eau et du sel et du poivre croustillants. Commandé un Espresso Martini - c'était très très bon. J'en ai commandé un autre par la suite.

23h et je suis retourné me coucher, j'ai appuyé sur le bouton « Ne pas déranger » sur l'écran tactile et j'ai rempli la carte du petit-déjeuner dans la chambre. Il y avait un léger défaut ici en ce que la carte du petit-déjeuner a une boucle pour accrocher à la poignée de porte, mais la poignée de porte est trop grande ! J'ai utilisé la fixation du couteau du tire-bouchon pour scier le côté de la boucle afin de pouvoir l'accrocher. J'imagine que la plupart des gens normaux le laissent simplement par terre. Je me suis installé au lit, et quel lit c'était - l'un des lits d'hôtel les plus confortables dans lesquels je sois allé ! Malheureusement, cela n'a pas changé le fait que je rebondis toujours sur les murs de l'espresso que je venais de prendre et que je ne pouvais pas m'endormir avant 2 heures du matin.

Lundi 22 août 2016
6h du matin et le grincement de l'alarme de mon téléphone m'émeut. Je viens petit à petit prendre un bain. La salle de bain avait un haut-parleur d'extension du téléviseur, et le téléviseur avait une application Spotify, alors je me suis connecté à Spotify et j'ai mélangé de la musique. Un bain plus tard et il est 06h30 - J'avais commandé le petit-déjeuner pour 06h30-06h45, alors j'ai essayé la robe de chambre InterContinental. J'ai essayé les pantoufles qu'ils avaient gentiment laissées près du lit, mais malheureusement elles ne sont pas conçues pour une taille de 11 pieds !

Le petit-déjeuner est arrivé à 06h40 - maintenant, je commande fréquemment le petit-déjeuner dans la chambre des hôtels, alors je m'habitue à le faire apparaître sur un petit plateau. Pas ici, cependant. Ici, il s'est retrouvé sur une table entière, qu'ils ont fait entrer cérémonieusement dans ma chambre et sont partis par la fenêtre pour que je puisse manger à - très gentille attention. Je m'attendais également à ce que les œufs Benedict soient un singulier ‘Egg Benedict’ de style BA, j'étais donc ravi de voir qu'ils m'en ont donné deux.

J'ai terminé le petit déjeuner et j'ai commencé à rassembler mes affaires pour le départ. Parti vers 07h30 et descendu pour vérifier. Après le départ, une promenade rapide jusqu'au métro North Greenwich et c'est un arrêt sur le Jubilee suivi d'un train des Docklands jusqu'à LCY.

Ce matin je suis sur BA8722 de LCY à GLA, à 08h55, atterrissage à 10h15, UK Domestic, 1C.

En arrivant à LCY, je me rappelle pourquoi je n'ai pas tendance à l'utiliser pendant le pic du lundi matin! Les files d'attente de sécurité ont été sauvegardées jusqu'aux barrières de tickets. Cependant, je n'ai que des compliments pour le personnel, qui faisait clairement tout son possible pour que cela continue, tout en restant joyeux et serviable à tout moment. J'ai passé peut-être 5 à 10 minutes à faire la queue, mais j'ai passé la sécurité en quelques secondes, car les contrôles sont clairement un peu moins stricts lorsqu'ils doivent le maintenir en mouvement. Une fois le contrôle de sécurité passé actuellement un chantier je me suis dirigé dans l'autre sens à la place.
Je n'étais assis que depuis 5 minutes environ lorsque l'embarquement a commencé, alors je me suis levé et je me suis dirigé vers la porte. Une fois à bord, je me suis installé au 1C. Aujourd'hui, c'est un E170 - je préfère le E190 car il n'y a pas de rangée 1 sur le côté droit, donc 2CD a beaucoup d'espace pour les jambes. J'ai profité de l'embarquement prioritaire à LCY, non pas parce que je veux plus de temps dans l'avion, mais parce que je suis conscient de l'espace bagages dont j'ai besoin ! Heureusement, mes sacs se retrouvent juste au-dessus de ma tête, donc ça a payé d'arriver à temps.

Le "siège théorique" que BA a maintenant avec l'introduction de FLY était très évident sur ce vol. C'était un vol assez chargé, avec beaucoup de monde à l'avant, mais j'ai remarqué que moi et les autres médailles d'or qui avaient été dans la file d'attente prioritaire avions tous un siège libre à côté de nous - et étant donné que j'étais dans la rangée 1, j'ai été impressionné par ça. La configuration des sièges E170 est 2x2, j'avais donc mon propre petit coin à l'avant. Une amélioration très positive, crédit où il est dû BA.

Nous étions debout en un rien de temps après un très court taxi. J'adore décoller de LCY, monter au-dessus de Canary Wharf à un angle très raide et prendre un taxi au-dessus de l'Est de Londres. Quelques belles vues de Stratford aujourd'hui.

Bientôt, le signe de la ceinture de sécurité a été éteint et j'ai attrapé mon ordinateur portable pour commencer à écrire ce TR. L'équipage est venu avec le petit-déjeuner anglais complet BA Domestic. Les avis sont partagés sur ce petit-déjeuner - je l'adore, mais j'en connais beaucoup qui ne peuvent pas en supporter la vue ou l'odeur ! Je maintiens également que c'est une excellente offre pour un vol intérieur d'une heure, tandis que les vols Economy BA de 2 à 3 heures vers l'Europe reçoivent un mini croissant fourré.
Je l'ai raté aujourd'hui de toute façon car j'ai pris le petit déjeuner à l'hôtel. J'ai opté pour un café et un jus d'orange, qui ne valaient pas la peine d'être photographiés, je suis sûr que vous pouvez imaginer à quoi ils ressemblent !
Cela n'a pas semblé long du tout avant que les panneaux de ceinture de sécurité ne se rallument et que nous atterrissions dans un Glasgow gris et pluvieux.

J'étais le premier et je me suis dirigé vers le bus de l'aéroport. 20 minutes plus tard, je débarquais dans le centre-ville et me dirigeais vers le lit de ce soir : Hôtel Indigo Glasgow.
Étant donné qu'il était juste avant 11 heures, l'hôtel Indigo n'avait pas encore de chambres prêtes, mais ils ont pris mes bagages et m'ont dit de revenir dans une heure environ.
Je suis parti tranquillement et me suis occupé de mes tâches pour l'après-midi - quelques réunions, quelques problèmes informatiques à régler et, plus important encore, une coupe de cheveux.
Une fois que je les ai sortis, je suis retourné à l'hôtel Indigo - à 15h00 et je me suis enregistré avec succès. J'ai été surclassé dans une chambre de luxe au dernier étage.
Malgré le temps qu'il fait ci-dessus, Glasgow est assez humide en ce moment, donc le personnel avait fermé les rideaux et mis la clim, ce qui était très apprécié ! J'avais aussi un minibar gratuit bien approvisionné.

J'ai travaillé quelques heures depuis la chambre d'hôtel, puis je suis allé rencontrer quelques collègues pour prendre quelques verres à Glasgow’s Barre de fer à cheval, dont le titre de gloire est le plus long bar d'Europe, qui serpente autour de tout le pub en une sorte de cercle.

Après une bière de trop, nous sommes passés à Charbons, l'un de nos restaurants indiens préférés à Glasgow, et commandé un peu trop de nourriture pour 3 personnes - surtout quand ils vous apportent des plats d'accompagnement supplémentaires gratuits ici !

Des quantités ridicules de nourriture plus tard, nous sommes retournés à l'hôtel Indigo et après un verre rapide au bar, nous nous sommes retirés au lit.

mardi 23 août 2016
Je me suis réveillé à 4 heures du matin, beaucoup trop tôt que je ne l'aurais souhaité, mais je ne pouvais pas reculer après cela, alors j'ai répondu à quelques e-mails. Il ne se passait pas grand-chose à l'extérieur de ma chambre d'hôtel à cette heure de la nuit !

A 8h je retrouve mes collègues pour le petit déjeuner à l'hôtel Indigo. J'ai opté pour du saumon fumé et des œufs brouillés.

Encore quelques réunions aujourd'hui, rien de bien excitant - j'en ai terminé assez rapidement et à l'heure du déjeuner, j'ai rencontré un ami à L'amiral sur la rue Waterloo. Très bonne nourriture ici, j'ai eu un sandwich ciabatta au porc effiloché avec des jalapeños et des frites. Mon ami avait une salade de poulet cajun.

Une fois terminé, je suis retourné au bureau, j'ai pris mes affaires et je me suis préparé à partir pour mon prochain vol - le travail est terminé pour la semaine et c'est parti pour Vegas, je pars !

BA1489 de GLA à LHR, à 15h30, atterrissage à 16h50, UK Domestic, 1J.

Je suis arrivé à l'aéroport de Glasgow et j'ai commencé à suivre ma routine habituelle - descendre du bus et monter les escaliers cachés qui vous mènent directement à la sécurité accélérée, traverser avec une poignée de main secrète du préposé à la sécurité de ‘Je vois que vous savez ce que vous & #8217re fais! ’ *clin d'œil* et c'est parti pour le salon où je vais.Je n'ai pas laissé beaucoup de temps pour l'aéroport, j'ai donc pris une bière rapide et j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'à la porte - encore une fois, je voulais embarquer assez rapidement car il peut être difficile d'avoir de la place pour les valises à roulettes, en fait cela a tourné personne n'avait coupé la voie prioritaire, alors je suis resté là pendant 5 minutes, puis j'ai embarqué en premier.

J'ai déambulé sur le pont aérien sans m'attendre à grand-chose, mais à mon plus grand plaisir, j'ai été accueilli par un A321 moyen-courrier ! Et bien sûr, j'avais moi-même réservé dans la rangée 1, donc mon numéro de siège était resté le même et j'avais le luxe d'un siège CW pour un vol d'une heure. J'aimerais en quelque sorte avoir un siège sur le trône, mais je ne peux pas me plaindre car en 2 ans de navette entre Glasgow, je n'ai jamais rien eu de plus que la flotte domestique standard - un 767 court-courrier est à peu près aussi excitant au fur et à mesure.

L'embarquement s'est envolé alors que je m'installais et jouais avec mon siège - je ne m'attendais à aucun IFE, et en effet il n'y en avait pas, mais je ne savais pas qu'ils ne sont pas non plus autorisés à utiliser la puissance au siège - pas que j'en avais besoin ça quand même. Nous avons reculé et nous nous sommes mis en route. Au moins, nous l'étions - jusqu'à ce que nous arrivions presque à la piste et que l'équipe au sol nous rappelle en raison d'un problème de "chargement". Alors nous sommes retournés nous tenir debout…

Le planificateur prudent en moi a immédiatement ouvert Skyscanner sur mon téléphone et a recherché des vols directs de Glasgow à Dublin. Heureusement, ils n'étaient pas nécessaires, car le pilote a annoncé que l'équipe au sol s'était trompée sur l'assiette et avait mal chargé les sacs pour cet avion et l'équilibrage de poids pertinent. Après une vingtaine de minutes de remaniement, et un petit appoint de carburant, nous avons à nouveau fermé les portes. Tout va bien cette fois et nous étions en route - un peu moins d'une heure de retard sur l'horaire.

J'avais l'intention de faire un peu plus d'écriture de TR sur ce vol comme je l'avais fait la veille. Pas de chance, j'ai mis mon siège en position ‘Lounge’ et j'ai appuyé sur le bouton de massage - oui, un bouton de massage ! Le plus excitant.
Je ne me souviens certainement pas d'un bouton de massage dans les autres cabines CW que j'ai essayées. Quoi qu'il en soit, le chariot était bientôt en route et j'ai opté pour un G&T plus les noix de Forest Feast Thai, que j'adore *.

Je me suis allongé et j'ai siroté mon G&T pendant que des morceaux de siège bougeaient contre mon dos. Le vol s'est déroulé assez rapidement et j'étais sur le point de m'endormir dans l'excellent siège lorsque 10 minutes avant l'atterrissage ont été annoncées. Je me suis réveillé à la vie et rangé au besoin. Pas de temps rattrapé le retard, mais je ne suis pas inquiet, il reste encore 3,5 heures avant le prochain vol

BA0826 de LHR à DUB, dép 21h35, atterrissage 22h55, Euro Traveller, 8CD.

Après avoir débarqué, j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'au pont aérien et à travers les liaisons aériennes - je ne me rendais pas compte à quel point la connexion * depuis * un domestique est facile - je ne m'attendais pas au contrôle des passeports, mais je pensais toujours que je passerais à nouveau par la sécurité - mais il m'a déposé juste devant le T5 Wetherspoon. Parfait. ^

Aux salons sud ! À ce stade, je sauve Tom Elliott du salon GC et invitez-le dans le flounge. C'est sa première expérience de flounge mais comme il est habitué à toutes sortes de salons, je l'ai laissé explorer par lui-même plutôt que de lui faire la visite guidée que j'ai proposée à mes parents.

Le vol de Dublin n'est pas avant 21h35, donc beaucoup de temps pour se détendre ici. J'ai attrapé un rhume alors j'opte pour du piment et une canette de Tribute, suivis du fromage et de la crème glacée Jude, qui est un peu pâteuse aujourd'hui - je pense que quelqu'un a laissé la porte du congélateur ouverte.

J'ai aussi dit un petit bonjour aux lamphorses.

Je pense que Señor Cruz a un nouveau programme anti-ex-UE sous la forme d'une ingérence dans les vols vers Dublin, du moins c'est ce qu'il semblait. Nous étions occupés à nous détendre et à ne pas faire grand-chose lorsque TripIt nous a informés d'un retard de départ - nous avons regardé et c'était environ 20 minutes de retard. Pas de difficultés majeures tant que cela n'a pas eu lieu plus tard. Au cours de la dernière heure dans le salon, ils ont beaucoup joué avec l'heure de départ, à un moment donné, il y avait 20 minutes de retard, puis 10 minutes de retard, puis 20 à nouveau, puis 15. Il y avait également un manque flagrant de numéro de porte sur le écrans, et c'était à T-30 minutes de notre heure de départ initiale. J'étais un peu mal à l'aise ! Nous étions sur le dernier vol de la nuit mais pouvions en théorie faire le premier vol le matin et un dos à dos si nécessaire, mais nous avons plutôt pris tous les deux !

Finalement, une porte est apparue à l'écran et nous avons continué notre petit bonhomme de chemin. Tout semblait bien et nous sommes montés à bord de l'avion, nous nous sommes assis et prêts à partir & #8230. Lorsque le pilote a annoncé qu'il y avait de l'eau qui s'échappait d'une trappe et que nous aurions besoin d'un ingénieur pour vérifier, mon cœur a encore sauté quelques battements, mais heureusement, l'ingénieur est venu et est parti et a décidé que nous étions prêts à voler.

Tout cela un peu ébouriffant, montre à quel point les choses peuvent mal tourner, mais heureusement, tout s'est bien passé pour nous.

L'assise théorique était à nouveau à l'œuvre sur ce vol. Nous avons tous les deux opté pour des sièges côté couloir, donc aucun de nous n'a eu de siège du milieu, mais nous pouvions toujours discuter. Tom Elliott était assis au 8C, avec un couple à côté de lui. De mon côté, je m'étais mis en 8D, et FLY m'a gentiment donné un siège central vide à côté de moi, pour ce que j'appelle 'fake club europe'. Tous très bons pour s'asseoir avec BA cette semaine ^

Le service était assez standard Band 1 ET - chips, biscuits ou mélange thaïlandais plus un verre au bar. Nous avons tous les deux opté pour un G&T et un peu plus du mélange Forest Feast Thai. Un peu plus tard, ils sont arrivés avec le chariot à ordures, lorsque l'excellent membre de l'équipage (je ne me souviens pas du titre) nous a discrètement proposé un autre G&T chacun. Nous avons bien sûr accepté et il est revenu peu de temps après avec une "livraison spéciale pour 8C et D”. Il nous a aussi apporté un peu plus de Festin de la Forêt

Après avoir atterri à Dublin, nous avons traversé le parking et *juste* fait la dernière navette gratuite pour notre hôtel de la nuit, le Holiday Inn Express Dublin Aéroport.

Un arrêt raisonnable pour la nuit, ne serait-ce que pour rattraper le sommeil. J'étais dehors comme une lumière. Demain, une journée de nombreux vols vous attend.


TR : hcuk94 & Tom to Vegas avec "mini-do" (BA / AA)

hcuk94 et moi pensions que nous tenterions un rapport de voyage. Nous partons pour Vegas, et tandis que les divers vols de hcuk94 commencent le lundi 22, nous nous dirigeons vers Dublin le mardi 23 après-midi pour une nuit à l'aéroport HIX pour commencer par un DUB-LHR tôt le matin le mercredi matin. C'est bien sûr l'un des tarifs de vente BA (sur un mélange de métal BA / AA) et donne l'impression que le tout est une valeur raisonnable, surtout lorsque j'ai payé plus pour WT + à LAS ex LHR dans le passé.

L'itinéraire complet est le suivant :

LCY-GLA-LHR (Tom rejoint ici le mardi après-midi) DUB-LHR-JFK-LAX-LAS (quelques jours à Vegas, du steak et des cocktails, des magiciens, une interview Global Entry plus un mini ‘do’) LAX- JFK-LHR-DUB-LHR (Tom quitte la procédure à ce stade) GLA-LCY.

avec les points forts étant le pont supérieur sur les jambes JFK, et bien sûr, le mini ‘do’ at NYNY’s 𔃹 Fine Irishmen’ 15h le jeudi (tous les bienvenus !). Cela a également pour effet secondaire de me donner de l'argent et de faire revenir hcuk94 à l'or, et également de nous rapporter un tas d'Avios en cours de route.

Nous étofferons avec quelques messages ci-dessous et tenterons de remplir en cours de route, en espérant que nous finirons par avoir un peu de temps libre.

Partie 1 - LCY-GLA-LHR-DUB - HC
Partie 2 - DUB-JFK-LAX-LAS - HC
Partie 3 - Le FT ‘do’ - TJE
Partie 4 - LAS-LAX-JFK-LHR - TJE
Partie 5 - DUB-LHR - HC
Partie 6 - GLA-LCY HC

Bonjour à tous! Coup d'envoi avec la partie 1, couvrant LCY-GLA-LHR-DUB. C'est mon premier TR, alors soyez indulgents avec moi et dites-moi ce que vous en pensez !

Maintenant, vous vous demandez peut-être pourquoi, en plus d'un itinéraire déjà ridicule, j'ai décidé de faire un saut à Glasgow à chaque extrémité. C'est en fait un voyage de travail pour moi - ce n'était pas prévu à l'origine, mais je suis assez souvent à Glasgow pour le travail, donc, longtemps après que nous ayons réservé Vegas, on m'a demandé si je pouvais être à Glasgow du 22 au 23, et 30-31 août, si bêtement, j'ai dit oui.

Maintenant, cela a un avantage clé pour moi - j'habite en East Anglia, donc je peux intelligemment élaborer mon itinéraire pour commencer et finir à LCY, ce qui signifie un court trajet en train pour rentrer chez moi par rapport au long trajet de LHR - je crains de m'accrocher au seul point positif que je puisse trouver ici ! Cela rend le voyage un peu plus intéressant cependant, et qui sait à quel point je serai inopérant au moment où je retournerai au travail le 30 !

dimanche 21 août 2016
Nous commençons donc par un dimanche après-midi paresseux alors que je fais lentement mes valises pour le voyage. Je suis assez régulièrement à Glasgow pour garder une armoire là-haut, fourrée dans une boîte de banquier dans notre salle de communication (je travaille dans l'informatique) - ou laissée dans le dernier hôtel où j'étais pour me laver - donc ce ne sont que mes affaires pour Vegas que j'ai besoin d'emballer, ce qui rend la vie beaucoup plus facile. Je voyage avec un Red Oxx Air Boss ou une Rimowa Topas Cabin - généralement c'est le Air Boss pour les courts-courriers car j'aime porter un sac sur mon épaule, et il s'écrase facilement dans de petits frais généraux (il peut aller dans le sens de la longueur sur un E170), mais aujourd'hui c'est le Topas, plus un sac pour ordinateur portable qui contiendra mes liquides, ordinateur portable, iPad, etc. pour faciliter l'accès. J'ai également pris un fourre-tout pliable à l'intérieur du Topas que, si je fais quelques courses, je vérifierai au retour.

Mon premier vol est en fait le lundi 22 août, mais comme je suis sur le premier vol de LCY à GLA, j'ai pensé en profiter pour goûter au nouveau InterContinental Londres O2 la veille - un court trajet en métro depuis Stratford où mon train s'arrête, et un court trajet en DLR jusqu'à LCY le matin. Les InterContinentals ne sont pas mon calibre d'hôtel normal, surtout pour un voyage de travail ! Cependant, les nuits sans événement, l'IC O2 est d'un très bon rapport qualité-prix, et à 165 £, petit-déjeuner et TVA inclus cette fois-ci, il est moins cher que tous nos tarifs d'entreprise du centre de Londres (y compris un Holiday Inn !), afin que vous puissiez imaginez que je l'ai attrapé.

J'arrive à l'IC à 18h30, après avoir erré dans le complexe O2 en suivant une série de panneaux d'aspect très temporaires indiquant l'hôtel. Un accueil chaleureux de la part du personnel et un surclassement Spire Ambassador dans une chambre légèrement meilleure (les hôtels de luxe ont tellement de classes de chambres que je ne peux souvent pas faire la différence de toute façon). La chambre est de bonne taille, de beaux meubles, un lit immense et d'excellentes vues sur Canary Wharf. J'approuve. ^
Des macarons sur le thème des Jeux olympiques de Rio dans la chambre avec une assiette de fruits et de l'eau - une délicate attention.


Après m'être installé, je me promène pour explorer les différentes offres de nourriture et je finis par opter pour la « brasserie du marché » qui est, eh bien, une cuisine de style brasserie. Les autres options étaient un restaurant gastronomique et un menu de bar. J'ai une indemnité de dîner de 25 £ sur la facture de l'entreprise, mais je pense que vous aurez beaucoup de mal à obtenir un dîner pour 25 £ dans cet hôtel ! Je considère donc cela comme une remise décente sur l'achat d'un bon repas pour moi-même. Pas de souci pour une entrée - directement sur le plat et j'opte pour un steak de surlonge avec des frites, des courgettes, des tomates en grappe et des épinards sautés - plus un verre de Côte du Rhône. Le steak était très très bon - en règle générale, je ne suis pas un fan des restaurants d'hôtels, mais c'était magnifique et rare comme je l'avais demandé, mais très tendre et facile à couper. J'ai opté pour une bagatelle pour le dessert.

Les meilleures notes pour le service ici - assez attentif pour compléter les boissons, prendre mon assiette, etc. J'ai également demandé un verre de Pedro Ximenez avec un dessert, mais ils n'en avaient pas, mais elle a dit qu'elle essaierait de le faire avant mon prochain séjour le 1er septembre.

Dîner terminé et retour dans ma chambre, qui en mon absence a été rabattue - rideaux fermés, tapis de bain et de douche au sol, chaussons près du lit et éclairage réglé en mode "nuit".

N'ayant pas encore envie d'aller au lit, j'ai pensé goûter au sky bar au 18ème étage. J'ai donc attrapé mon ordinateur portable et je suis monté dans l'ascenseur. Je me suis assis et on m'a offert de l'eau et du sel et du poivre croustillants. Commandé un Espresso Martini - c'était très très bon. J'en ai commandé un autre par la suite.

23h et je suis retourné me coucher, j'ai appuyé sur le bouton « Ne pas déranger » sur l'écran tactile et j'ai rempli la carte du petit-déjeuner dans la chambre. Il y avait un léger défaut ici en ce que la carte du petit-déjeuner a une boucle pour accrocher à la poignée de porte, mais la poignée de porte est trop grande ! J'ai utilisé la fixation du couteau du tire-bouchon pour scier le côté de la boucle afin de pouvoir l'accrocher. J'imagine que la plupart des gens normaux le laissent simplement par terre. Je me suis installé au lit, et quel lit c'était - l'un des lits d'hôtel les plus confortables dans lesquels je sois allé ! Malheureusement, cela n'a pas changé le fait que je rebondis toujours sur les murs de l'espresso que je venais de prendre et que je ne pouvais pas m'endormir avant 2 heures du matin.

Lundi 22 août 2016
6h du matin et le grincement de l'alarme de mon téléphone m'émeut. Je viens petit à petit prendre un bain. La salle de bain avait un haut-parleur d'extension du téléviseur, et le téléviseur avait une application Spotify, alors je me suis connecté à Spotify et j'ai mélangé de la musique. Un bain plus tard et il est 06h30 - J'avais commandé le petit-déjeuner pour 06h30-06h45, alors j'ai essayé la robe de chambre InterContinental. J'ai essayé les pantoufles qu'ils avaient gentiment laissées près du lit, mais malheureusement elles ne sont pas conçues pour une taille de 11 pieds !

Le petit-déjeuner est arrivé à 06h40 - maintenant, je commande fréquemment le petit-déjeuner dans la chambre des hôtels, alors je m'habitue à le faire apparaître sur un petit plateau. Pas ici, cependant. Ici, il s'est retrouvé sur une table entière, qu'ils ont fait entrer cérémonieusement dans ma chambre et sont partis par la fenêtre pour que je puisse manger à - très gentille attention. Je m'attendais également à ce que les œufs Benedict soient un singulier ‘Egg Benedict’ de style BA, j'étais donc ravi de voir qu'ils m'en ont donné deux.

J'ai terminé le petit déjeuner et j'ai commencé à rassembler mes affaires pour le départ. Parti vers 07h30 et descendu pour vérifier. Après le départ, une promenade rapide jusqu'au métro North Greenwich et c'est un arrêt sur le Jubilee suivi d'un train des Docklands jusqu'à LCY.

Ce matin je suis sur BA8722 de LCY à GLA, à 08h55, atterrissage à 10h15, UK Domestic, 1C.

En arrivant à LCY, je me rappelle pourquoi je n'ai pas tendance à l'utiliser pendant le pic du lundi matin! Les files d'attente de sécurité ont été sauvegardées jusqu'aux barrières de tickets. Cependant, je n'ai que des compliments pour le personnel, qui faisait clairement tout son possible pour que cela continue, tout en restant joyeux et serviable à tout moment. J'ai passé peut-être 5 à 10 minutes à faire la queue, mais j'ai passé la sécurité en quelques secondes, car les contrôles sont clairement un peu moins stricts lorsqu'ils doivent le maintenir en mouvement. Une fois le contrôle de sécurité passé actuellement un chantier je me suis dirigé dans l'autre sens à la place.
Je n'étais assis que depuis 5 minutes environ lorsque l'embarquement a commencé, alors je me suis levé et je me suis dirigé vers la porte. Une fois à bord, je me suis installé au 1C. Aujourd'hui, c'est un E170 - je préfère le E190 car il n'y a pas de rangée 1 sur le côté droit, donc 2CD a beaucoup d'espace pour les jambes. J'ai profité de l'embarquement prioritaire à LCY, non pas parce que je veux plus de temps dans l'avion, mais parce que je suis conscient de l'espace bagages dont j'ai besoin ! Heureusement, mes sacs se retrouvent juste au-dessus de ma tête, donc ça a payé d'arriver à temps.

Le "siège théorique" que BA a maintenant avec l'introduction de FLY était très évident sur ce vol. C'était un vol assez chargé, avec beaucoup de monde à l'avant, mais j'ai remarqué que moi et les autres médailles d'or qui avaient été dans la file d'attente prioritaire avions tous un siège libre à côté de nous - et étant donné que j'étais dans la rangée 1, j'ai été impressionné par ça. La configuration des sièges E170 est 2x2, j'avais donc mon propre petit coin à l'avant. Une amélioration très positive, crédit où il est dû BA.

Nous étions debout en un rien de temps après un très court taxi. J'adore décoller de LCY, monter au-dessus de Canary Wharf à un angle très raide et prendre un taxi au-dessus de l'Est de Londres. Quelques belles vues de Stratford aujourd'hui.

Bientôt, le signe de la ceinture de sécurité a été éteint et j'ai attrapé mon ordinateur portable pour commencer à écrire ce TR. L'équipage est venu avec le petit-déjeuner anglais complet BA Domestic. Les avis sont partagés sur ce petit-déjeuner - je l'adore, mais j'en connais beaucoup qui ne peuvent pas en supporter la vue ou l'odeur ! Je maintiens également que c'est une excellente offre pour un vol intérieur d'une heure, tandis que les vols Economy BA de 2 à 3 heures vers l'Europe reçoivent un mini croissant fourré.
Je l'ai raté aujourd'hui de toute façon car j'ai pris le petit déjeuner à l'hôtel. J'ai opté pour un café et un jus d'orange, qui ne valaient pas la peine d'être photographiés, je suis sûr que vous pouvez imaginer à quoi ils ressemblent !
Cela n'a pas semblé long du tout avant que les panneaux de ceinture de sécurité ne se rallument et que nous atterrissions dans un Glasgow gris et pluvieux.

J'étais le premier et je me suis dirigé vers le bus de l'aéroport. 20 minutes plus tard, je débarquais dans le centre-ville et me dirigeais vers le lit de ce soir : Hôtel Indigo Glasgow.
Étant donné qu'il était juste avant 11 heures, l'hôtel Indigo n'avait pas encore de chambres prêtes, mais ils ont pris mes bagages et m'ont dit de revenir dans une heure environ.
Je suis parti tranquillement et me suis occupé de mes tâches pour l'après-midi - quelques réunions, quelques problèmes informatiques à régler et, plus important encore, une coupe de cheveux.
Une fois que je les ai sortis, je suis retourné à l'hôtel Indigo - à 15h00 et je me suis enregistré avec succès. J'ai été surclassé dans une chambre de luxe au dernier étage.
Malgré le temps qu'il fait ci-dessus, Glasgow est assez humide en ce moment, donc le personnel avait fermé les rideaux et mis la clim, ce qui était très apprécié ! J'avais aussi un minibar gratuit bien approvisionné.

J'ai travaillé quelques heures depuis la chambre d'hôtel, puis je suis allé rencontrer quelques collègues pour prendre quelques verres à Glasgow’s Barre de fer à cheval, dont le titre de gloire est le plus long bar d'Europe, qui serpente autour de tout le pub en une sorte de cercle.

Après une bière de trop, nous sommes passés à Charbons, l'un de nos restaurants indiens préférés à Glasgow, et commandé un peu trop de nourriture pour 3 personnes - surtout quand ils vous apportent des plats d'accompagnement supplémentaires gratuits ici !

Des quantités ridicules de nourriture plus tard, nous sommes retournés à l'hôtel Indigo et après un verre rapide au bar, nous nous sommes retirés au lit.

mardi 23 août 2016
Je me suis réveillé à 4 heures du matin, beaucoup trop tôt que je ne l'aurais souhaité, mais je ne pouvais pas reculer après cela, alors j'ai répondu à quelques e-mails. Il ne se passait pas grand-chose à l'extérieur de ma chambre d'hôtel à cette heure de la nuit !

A 8h je retrouve mes collègues pour le petit déjeuner à l'hôtel Indigo. J'ai opté pour du saumon fumé et des œufs brouillés.

Encore quelques réunions aujourd'hui, rien de bien excitant - j'en ai terminé assez rapidement et à l'heure du déjeuner, j'ai rencontré un ami à L'amiral sur la rue Waterloo. Très bonne nourriture ici, j'ai eu un sandwich ciabatta au porc effiloché avec des jalapeños et des frites. Mon ami avait une salade de poulet cajun.

Une fois terminé, je suis retourné au bureau, j'ai pris mes affaires et je me suis préparé à partir pour mon prochain vol - le travail est terminé pour la semaine et c'est parti pour Vegas, je pars !

BA1489 de GLA à LHR, à 15h30, atterrissage à 16h50, UK Domestic, 1J.

Je suis arrivé à l'aéroport de Glasgow et j'ai commencé à suivre ma routine habituelle - descendre du bus et monter les escaliers cachés qui vous mènent directement à la sécurité accélérée, traverser avec une poignée de main secrète du préposé à la sécurité de ‘Je vois que vous savez ce que vous & #8217re fais! ’ *clin d'œil* et c'est parti pour le salon où je vais. Je n'ai pas laissé beaucoup de temps pour l'aéroport, j'ai donc pris une bière rapide et j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'à la porte - encore une fois, je voulais embarquer assez rapidement car il peut être difficile d'avoir de la place pour les valises à roulettes, en fait cela a tourné personne n'avait coupé la voie prioritaire, alors je suis resté là pendant 5 minutes, puis j'ai embarqué en premier.

J'ai déambulé sur le pont aérien sans m'attendre à grand-chose, mais à mon plus grand plaisir, j'ai été accueilli par un A321 moyen-courrier ! Et bien sûr, j'avais moi-même réservé dans la rangée 1, donc mon numéro de siège était resté le même et j'avais le luxe d'un siège CW pour un vol d'une heure. J'aimerais en quelque sorte avoir un siège sur le trône, mais je ne peux pas me plaindre car en 2 ans de navette entre Glasgow, je n'ai jamais rien eu de plus que la flotte domestique standard - un 767 court-courrier est à peu près aussi excitant au fur et à mesure.

L'embarquement s'est envolé alors que je m'installais et jouais avec mon siège - je ne m'attendais à aucun IFE, et en effet il n'y en avait pas, mais je ne savais pas qu'ils ne sont pas non plus autorisés à utiliser la puissance au siège - pas que j'en avais besoin ça quand même. Nous avons reculé et nous nous sommes mis en route. Au moins, nous l'étions - jusqu'à ce que nous arrivions presque à la piste et que l'équipe au sol nous rappelle en raison d'un problème de "chargement". Alors nous sommes retournés nous tenir debout…

Le planificateur prudent en moi a immédiatement ouvert Skyscanner sur mon téléphone et a recherché des vols directs de Glasgow à Dublin. Heureusement, ils n'étaient pas nécessaires, car le pilote a annoncé que l'équipe au sol s'était trompée sur l'assiette et avait mal chargé les sacs pour cet avion et l'équilibrage de poids pertinent. Après une vingtaine de minutes de remaniement, et un petit appoint de carburant, nous avons à nouveau fermé les portes. Tout va bien cette fois et nous étions en route - un peu moins d'une heure de retard sur l'horaire.

J'avais l'intention de faire un peu plus d'écriture de TR sur ce vol comme je l'avais fait la veille. Pas de chance, j'ai mis mon siège en position ‘Lounge’ et j'ai appuyé sur le bouton de massage - oui, un bouton de massage ! Le plus excitant.
Je ne me souviens certainement pas d'un bouton de massage dans les autres cabines CW que j'ai essayées. Quoi qu'il en soit, le chariot était bientôt en route et j'ai opté pour un G&T plus les noix de Forest Feast Thai, que j'adore *.

Je me suis allongé et j'ai siroté mon G&T pendant que des morceaux de siège bougeaient contre mon dos. Le vol s'est déroulé assez rapidement et j'étais sur le point de m'endormir dans l'excellent siège lorsque 10 minutes avant l'atterrissage ont été annoncées. Je me suis réveillé à la vie et rangé au besoin. Pas de temps rattrapé le retard, mais je ne suis pas inquiet, il reste encore 3,5 heures avant le prochain vol

BA0826 de LHR à DUB, dép 21h35, atterrissage 22h55, Euro Traveller, 8CD.

Après avoir débarqué, j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'au pont aérien et à travers les liaisons aériennes - je ne me rendais pas compte à quel point la connexion * depuis * un domestique est facile - je ne m'attendais pas au contrôle des passeports, mais je pensais toujours que je passerais à nouveau par la sécurité - mais il m'a déposé juste devant le T5 Wetherspoon. Parfait. ^

Aux salons sud ! À ce stade, je sauve Tom Elliott du salon GC et invitez-le dans le flounge. C'est sa première expérience de flounge mais comme il est habitué à toutes sortes de salons, je l'ai laissé explorer par lui-même plutôt que de lui faire la visite guidée que j'ai proposée à mes parents.

Le vol de Dublin n'est pas avant 21h35, donc beaucoup de temps pour se détendre ici. J'ai attrapé un rhume alors j'opte pour du piment et une canette de Tribute, suivis du fromage et de la crème glacée Jude, qui est un peu pâteuse aujourd'hui - je pense que quelqu'un a laissé la porte du congélateur ouverte.

J'ai aussi dit un petit bonjour aux lamphorses.

Je pense que Señor Cruz a un nouveau programme anti-ex-UE sous la forme d'une ingérence dans les vols vers Dublin, du moins c'est ce qu'il semblait. Nous étions occupés à nous détendre et à ne pas faire grand-chose lorsque TripIt nous a informés d'un retard de départ - nous avons regardé et c'était environ 20 minutes de retard. Pas de difficultés majeures tant que cela n'a pas eu lieu plus tard. Au cours de la dernière heure dans le salon, ils ont beaucoup joué avec l'heure de départ, à un moment donné, il y avait 20 minutes de retard, puis 10 minutes de retard, puis 20 à nouveau, puis 15. Il y avait également un manque flagrant de numéro de porte sur le écrans, et c'était à T-30 minutes de notre heure de départ initiale. J'étais un peu mal à l'aise ! Nous étions sur le dernier vol de la nuit mais pouvions en théorie faire le premier vol le matin et un dos à dos si nécessaire, mais nous avons plutôt pris tous les deux !

Finalement, une porte est apparue à l'écran et nous avons continué notre petit bonhomme de chemin. Tout semblait bien et nous sommes montés à bord de l'avion, nous nous sommes assis et prêts à partir & #8230. Lorsque le pilote a annoncé qu'il y avait de l'eau qui s'échappait d'une trappe et que nous aurions besoin d'un ingénieur pour vérifier, mon cœur a encore sauté quelques battements, mais heureusement, l'ingénieur est venu et est parti et a décidé que nous étions prêts à voler.

Tout cela un peu ébouriffant, montre à quel point les choses peuvent mal tourner, mais heureusement, tout s'est bien passé pour nous.

L'assise théorique était à nouveau à l'œuvre sur ce vol. Nous avons tous les deux opté pour des sièges côté couloir, donc aucun de nous n'a eu de siège du milieu, mais nous pouvions toujours discuter. Tom Elliott était assis au 8C, avec un couple à côté de lui. De mon côté, je m'étais mis en 8D, et FLY m'a gentiment donné un siège central vide à côté de moi, pour ce que j'appelle 'fake club europe'. Tous très bons pour s'asseoir avec BA cette semaine ^

Le service était assez standard Band 1 ET - chips, biscuits ou mélange thaïlandais plus un verre au bar. Nous avons tous les deux opté pour un G&T et un peu plus du mélange Forest Feast Thai. Un peu plus tard, ils sont arrivés avec le chariot à ordures, lorsque l'excellent membre de l'équipage (je ne me souviens pas du titre) nous a discrètement proposé un autre G&T chacun. Nous avons bien sûr accepté et il est revenu peu de temps après avec une "livraison spéciale pour 8C et D”. Il nous a aussi apporté un peu plus de Festin de la Forêt

Après avoir atterri à Dublin, nous avons traversé le parking et *juste* fait la dernière navette gratuite pour notre hôtel de la nuit, le Holiday Inn Express Dublin Aéroport.

Un arrêt raisonnable pour la nuit, ne serait-ce que pour rattraper le sommeil. J'étais dehors comme une lumière. Demain, une journée de nombreux vols vous attend.


TR : hcuk94 & Tom to Vegas avec "mini-do" (BA / AA)

hcuk94 et moi pensions que nous tenterions un rapport de voyage. Nous partons pour Vegas, et tandis que les divers vols de hcuk94 commencent le lundi 22, nous nous dirigeons vers Dublin le mardi 23 après-midi pour une nuit à l'aéroport HIX pour commencer par un DUB-LHR tôt le matin le mercredi matin. C'est bien sûr l'un des tarifs de vente BA (sur un mélange de métal BA / AA) et donne l'impression que le tout est une valeur raisonnable, surtout lorsque j'ai payé plus pour WT + à LAS ex LHR dans le passé.

L'itinéraire complet est le suivant :

LCY-GLA-LHR (Tom rejoint ici le mardi après-midi) DUB-LHR-JFK-LAX-LAS (quelques jours à Vegas, du steak et des cocktails, des magiciens, une interview Global Entry plus un mini ‘do’) LAX- JFK-LHR-DUB-LHR (Tom quitte la procédure à ce stade) GLA-LCY.

avec les points forts étant le pont supérieur sur les jambes JFK, et bien sûr, le mini ‘do’ at NYNY’s 𔃹 Fine Irishmen’ 15h le jeudi (tous les bienvenus !). Cela a également pour effet secondaire de me donner de l'argent et de faire revenir hcuk94 à l'or, et également de nous rapporter un tas d'Avios en cours de route.

Nous étofferons avec quelques messages ci-dessous et tenterons de remplir en cours de route, en espérant que nous finirons par avoir un peu de temps libre.

Partie 1 - LCY-GLA-LHR-DUB - HC
Partie 2 - DUB-JFK-LAX-LAS - HC
Partie 3 - Le FT ‘do’ - TJE
Partie 4 - LAS-LAX-JFK-LHR - TJE
Partie 5 - DUB-LHR - HC
Partie 6 - GLA-LCY HC

Bonjour à tous! Coup d'envoi avec la partie 1, couvrant LCY-GLA-LHR-DUB. C'est mon premier TR, alors soyez indulgents avec moi et dites-moi ce que vous en pensez !

Maintenant, vous vous demandez peut-être pourquoi, en plus d'un itinéraire déjà ridicule, j'ai décidé de faire un saut à Glasgow à chaque extrémité. C'est en fait un voyage de travail pour moi - ce n'était pas prévu à l'origine, mais je suis assez souvent à Glasgow pour le travail, donc, longtemps après que nous ayons réservé Vegas, on m'a demandé si je pouvais être à Glasgow du 22 au 23, et 30-31 août, si bêtement, j'ai dit oui.

Maintenant, cela a un avantage clé pour moi - j'habite en East Anglia, donc je peux intelligemment élaborer mon itinéraire pour commencer et finir à LCY, ce qui signifie un court trajet en train pour rentrer chez moi par rapport au long trajet de LHR - je crains de m'accrocher au seul point positif que je puisse trouver ici ! Cela rend le voyage un peu plus intéressant cependant, et qui sait à quel point je serai inopérant au moment où je retournerai au travail le 30 !

dimanche 21 août 2016
Nous commençons donc par un dimanche après-midi paresseux alors que je fais lentement mes valises pour le voyage. Je suis assez régulièrement à Glasgow pour garder une armoire là-haut, fourrée dans une boîte de banquier dans notre salle de communication (je travaille dans l'informatique) - ou laissée dans le dernier hôtel où j'étais pour me laver - donc ce ne sont que mes affaires pour Vegas que j'ai besoin d'emballer, ce qui rend la vie beaucoup plus facile. Je voyage avec un Red Oxx Air Boss ou une Rimowa Topas Cabin - généralement c'est le Air Boss pour les courts-courriers car j'aime porter un sac sur mon épaule, et il s'écrase facilement dans de petits frais généraux (il peut aller dans le sens de la longueur sur un E170), mais aujourd'hui c'est le Topas, plus un sac pour ordinateur portable qui contiendra mes liquides, ordinateur portable, iPad, etc. pour faciliter l'accès. J'ai également pris un fourre-tout pliable à l'intérieur du Topas que, si je fais quelques courses, je vérifierai au retour.

Mon premier vol est en fait le lundi 22 août, mais comme je suis sur le premier vol de LCY à GLA, j'ai pensé en profiter pour goûter au nouveau InterContinental Londres O2 la veille - un court trajet en métro depuis Stratford où mon train s'arrête, et un court trajet en DLR jusqu'à LCY le matin. Les InterContinentals ne sont pas mon calibre d'hôtel normal, surtout pour un voyage de travail ! Cependant, les nuits sans événement, l'IC O2 est d'un très bon rapport qualité-prix, et à 165 £, petit-déjeuner et TVA inclus cette fois-ci, il est moins cher que tous nos tarifs d'entreprise du centre de Londres (y compris un Holiday Inn !), afin que vous puissiez imaginez que je l'ai attrapé.

J'arrive à l'IC à 18h30, après avoir erré dans le complexe O2 en suivant une série de panneaux d'aspect très temporaires indiquant l'hôtel. Un accueil chaleureux de la part du personnel et un surclassement Spire Ambassador dans une chambre légèrement meilleure (les hôtels de luxe ont tellement de classes de chambres que je ne peux souvent pas faire la différence de toute façon). La chambre est de bonne taille, de beaux meubles, un lit immense et d'excellentes vues sur Canary Wharf. J'approuve. ^
Des macarons sur le thème des Jeux olympiques de Rio dans la chambre avec une assiette de fruits et de l'eau - une délicate attention.


Après m'être installé, je me promène pour explorer les différentes offres de nourriture et je finis par opter pour la « brasserie du marché » qui est, eh bien, une cuisine de style brasserie. Les autres options étaient un restaurant gastronomique et un menu de bar. J'ai une indemnité de dîner de 25 £ sur la facture de l'entreprise, mais je pense que vous aurez beaucoup de mal à obtenir un dîner pour 25 £ dans cet hôtel ! Je considère donc cela comme une remise décente sur l'achat d'un bon repas pour moi-même. Pas de souci pour une entrée - directement sur le plat et j'opte pour un steak de surlonge avec des frites, des courgettes, des tomates en grappe et des épinards sautés - plus un verre de Côte du Rhône. Le steak était très très bon - en règle générale, je ne suis pas un fan des restaurants d'hôtels, mais c'était magnifique et rare comme je l'avais demandé, mais très tendre et facile à couper. J'ai opté pour une bagatelle pour le dessert.

Les meilleures notes pour le service ici - assez attentif pour compléter les boissons, prendre mon assiette, etc. J'ai également demandé un verre de Pedro Ximenez avec un dessert, mais ils n'en avaient pas, mais elle a dit qu'elle essaierait de le faire avant mon prochain séjour le 1er septembre.

Dîner terminé et retour dans ma chambre, qui en mon absence a été rabattue - rideaux fermés, tapis de bain et de douche au sol, chaussons près du lit et éclairage réglé en mode "nuit".

N'ayant pas encore envie d'aller au lit, j'ai pensé goûter au sky bar au 18ème étage. J'ai donc attrapé mon ordinateur portable et je suis monté dans l'ascenseur. Je me suis assis et on m'a offert de l'eau et du sel et du poivre croustillants. Commandé un Espresso Martini - c'était très très bon. J'en ai commandé un autre par la suite.

23h et je suis retourné me coucher, j'ai appuyé sur le bouton « Ne pas déranger » sur l'écran tactile et j'ai rempli la carte du petit-déjeuner dans la chambre. Il y avait un léger défaut ici en ce que la carte du petit-déjeuner a une boucle pour accrocher à la poignée de porte, mais la poignée de porte est trop grande ! J'ai utilisé la fixation du couteau du tire-bouchon pour scier le côté de la boucle afin de pouvoir l'accrocher. J'imagine que la plupart des gens normaux le laissent simplement par terre. Je me suis installé au lit, et quel lit c'était - l'un des lits d'hôtel les plus confortables dans lesquels je sois allé ! Malheureusement, cela n'a pas changé le fait que je rebondis toujours sur les murs de l'espresso que je venais de prendre et que je ne pouvais pas m'endormir avant 2 heures du matin.

Lundi 22 août 2016
6h du matin et le grincement de l'alarme de mon téléphone m'émeut. Je viens petit à petit prendre un bain. La salle de bain avait un haut-parleur d'extension du téléviseur, et le téléviseur avait une application Spotify, alors je me suis connecté à Spotify et j'ai mélangé de la musique. Un bain plus tard et il est 06h30 - J'avais commandé le petit-déjeuner pour 06h30-06h45, alors j'ai essayé la robe de chambre InterContinental. J'ai essayé les pantoufles qu'ils avaient gentiment laissées près du lit, mais malheureusement elles ne sont pas conçues pour une taille de 11 pieds !

Le petit-déjeuner est arrivé à 06h40 - maintenant, je commande fréquemment le petit-déjeuner dans la chambre des hôtels, alors je m'habitue à le faire apparaître sur un petit plateau. Pas ici, cependant. Ici, il s'est retrouvé sur une table entière, qu'ils ont fait entrer cérémonieusement dans ma chambre et sont partis par la fenêtre pour que je puisse manger à - très gentille attention. Je m'attendais également à ce que les œufs Benedict soient un singulier ‘Egg Benedict’ de style BA, j'étais donc ravi de voir qu'ils m'en ont donné deux.

J'ai terminé le petit déjeuner et j'ai commencé à rassembler mes affaires pour le départ. Parti vers 07h30 et descendu pour vérifier. Après le départ, une promenade rapide jusqu'au métro North Greenwich et c'est un arrêt sur le Jubilee suivi d'un train des Docklands jusqu'à LCY.

Ce matin je suis sur BA8722 de LCY à GLA, à 08h55, atterrissage à 10h15, UK Domestic, 1C.

En arrivant à LCY, je me rappelle pourquoi je n'ai pas tendance à l'utiliser pendant le pic du lundi matin! Les files d'attente de sécurité ont été sauvegardées jusqu'aux barrières de tickets. Cependant, je n'ai que des compliments pour le personnel, qui faisait clairement tout son possible pour que cela continue, tout en restant joyeux et serviable à tout moment. J'ai passé peut-être 5 à 10 minutes à faire la queue, mais j'ai passé la sécurité en quelques secondes, car les contrôles sont clairement un peu moins stricts lorsqu'ils doivent le maintenir en mouvement. Une fois le contrôle de sécurité passé actuellement un chantier je me suis dirigé dans l'autre sens à la place.
Je n'étais assis que depuis 5 minutes environ lorsque l'embarquement a commencé, alors je me suis levé et je me suis dirigé vers la porte. Une fois à bord, je me suis installé au 1C. Aujourd'hui, c'est un E170 - je préfère le E190 car il n'y a pas de rangée 1 sur le côté droit, donc 2CD a beaucoup d'espace pour les jambes. J'ai profité de l'embarquement prioritaire à LCY, non pas parce que je veux plus de temps dans l'avion, mais parce que je suis conscient de l'espace bagages dont j'ai besoin ! Heureusement, mes sacs se retrouvent juste au-dessus de ma tête, donc ça a payé d'arriver à temps.

Le "siège théorique" que BA a maintenant avec l'introduction de FLY était très évident sur ce vol. C'était un vol assez chargé, avec beaucoup de monde à l'avant, mais j'ai remarqué que moi et les autres médailles d'or qui avaient été dans la file d'attente prioritaire avions tous un siège libre à côté de nous - et étant donné que j'étais dans la rangée 1, j'ai été impressionné par ça. La configuration des sièges E170 est 2x2, j'avais donc mon propre petit coin à l'avant. Une amélioration très positive, crédit où il est dû BA.

Nous étions debout en un rien de temps après un très court taxi. J'adore décoller de LCY, monter au-dessus de Canary Wharf à un angle très raide et prendre un taxi au-dessus de l'Est de Londres. Quelques belles vues de Stratford aujourd'hui.

Bientôt, le signe de la ceinture de sécurité a été éteint et j'ai attrapé mon ordinateur portable pour commencer à écrire ce TR. L'équipage est venu avec le petit-déjeuner anglais complet BA Domestic. Les avis sont partagés sur ce petit-déjeuner - je l'adore, mais j'en connais beaucoup qui ne peuvent pas en supporter la vue ou l'odeur ! Je maintiens également que c'est une excellente offre pour un vol intérieur d'une heure, tandis que les vols Economy BA de 2 à 3 heures vers l'Europe reçoivent un mini croissant fourré.
Je l'ai raté aujourd'hui de toute façon car j'ai pris le petit déjeuner à l'hôtel. J'ai opté pour un café et un jus d'orange, qui ne valaient pas la peine d'être photographiés, je suis sûr que vous pouvez imaginer à quoi ils ressemblent !
Cela n'a pas semblé long du tout avant que les panneaux de ceinture de sécurité ne se rallument et que nous atterrissions dans un Glasgow gris et pluvieux.

J'étais le premier et je me suis dirigé vers le bus de l'aéroport. 20 minutes plus tard, je débarquais dans le centre-ville et me dirigeais vers le lit de ce soir : Hôtel Indigo Glasgow.
Étant donné qu'il était juste avant 11 heures, l'hôtel Indigo n'avait pas encore de chambres prêtes, mais ils ont pris mes bagages et m'ont dit de revenir dans une heure environ.
Je suis parti tranquillement et me suis occupé de mes tâches pour l'après-midi - quelques réunions, quelques problèmes informatiques à régler et, plus important encore, une coupe de cheveux.
Une fois que je les ai sortis, je suis retourné à l'hôtel Indigo - à 15h00 et je me suis enregistré avec succès. J'ai été surclassé dans une chambre de luxe au dernier étage.
Malgré le temps qu'il fait ci-dessus, Glasgow est assez humide en ce moment, donc le personnel avait fermé les rideaux et mis la clim, ce qui était très apprécié ! J'avais aussi un minibar gratuit bien approvisionné.

J'ai travaillé quelques heures depuis la chambre d'hôtel, puis je suis allé rencontrer quelques collègues pour prendre quelques verres à Glasgow’s Barre de fer à cheval, dont le titre de gloire est le plus long bar d'Europe, qui serpente autour de tout le pub en une sorte de cercle.

Après une bière de trop, nous sommes passés à Charbons, l'un de nos restaurants indiens préférés à Glasgow, et commandé un peu trop de nourriture pour 3 personnes - surtout quand ils vous apportent des plats d'accompagnement supplémentaires gratuits ici !

Des quantités ridicules de nourriture plus tard, nous sommes retournés à l'hôtel Indigo et après un verre rapide au bar, nous nous sommes retirés au lit.

mardi 23 août 2016
Je me suis réveillé à 4 heures du matin, beaucoup trop tôt que je ne l'aurais souhaité, mais je ne pouvais pas reculer après cela, alors j'ai répondu à quelques e-mails.Il ne se passait pas grand-chose à l'extérieur de ma chambre d'hôtel à cette heure de la nuit !

A 8h je retrouve mes collègues pour le petit déjeuner à l'hôtel Indigo. J'ai opté pour du saumon fumé et des œufs brouillés.

Encore quelques réunions aujourd'hui, rien de bien excitant - j'en ai terminé assez rapidement et à l'heure du déjeuner, j'ai rencontré un ami à L'amiral sur la rue Waterloo. Très bonne nourriture ici, j'ai eu un sandwich ciabatta au porc effiloché avec des jalapeños et des frites. Mon ami avait une salade de poulet cajun.

Une fois terminé, je suis retourné au bureau, j'ai pris mes affaires et je me suis préparé à partir pour mon prochain vol - le travail est terminé pour la semaine et c'est parti pour Vegas, je pars !

BA1489 de GLA à LHR, à 15h30, atterrissage à 16h50, UK Domestic, 1J.

Je suis arrivé à l'aéroport de Glasgow et j'ai commencé à suivre ma routine habituelle - descendre du bus et monter les escaliers cachés qui vous mènent directement à la sécurité accélérée, traverser avec une poignée de main secrète du préposé à la sécurité de ‘Je vois que vous savez ce que vous & #8217re fais! ’ *clin d'œil* et c'est parti pour le salon où je vais. Je n'ai pas laissé beaucoup de temps pour l'aéroport, j'ai donc pris une bière rapide et j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'à la porte - encore une fois, je voulais embarquer assez rapidement car il peut être difficile d'avoir de la place pour les valises à roulettes, en fait cela a tourné personne n'avait coupé la voie prioritaire, alors je suis resté là pendant 5 minutes, puis j'ai embarqué en premier.

J'ai déambulé sur le pont aérien sans m'attendre à grand-chose, mais à mon plus grand plaisir, j'ai été accueilli par un A321 moyen-courrier ! Et bien sûr, j'avais moi-même réservé dans la rangée 1, donc mon numéro de siège était resté le même et j'avais le luxe d'un siège CW pour un vol d'une heure. J'aimerais en quelque sorte avoir un siège sur le trône, mais je ne peux pas me plaindre car en 2 ans de navette entre Glasgow, je n'ai jamais rien eu de plus que la flotte domestique standard - un 767 court-courrier est à peu près aussi excitant au fur et à mesure.

L'embarquement s'est envolé alors que je m'installais et jouais avec mon siège - je ne m'attendais à aucun IFE, et en effet il n'y en avait pas, mais je ne savais pas qu'ils ne sont pas non plus autorisés à utiliser la puissance au siège - pas que j'en avais besoin ça quand même. Nous avons reculé et nous nous sommes mis en route. Au moins, nous l'étions - jusqu'à ce que nous arrivions presque à la piste et que l'équipe au sol nous rappelle en raison d'un problème de "chargement". Alors nous sommes retournés nous tenir debout…

Le planificateur prudent en moi a immédiatement ouvert Skyscanner sur mon téléphone et a recherché des vols directs de Glasgow à Dublin. Heureusement, ils n'étaient pas nécessaires, car le pilote a annoncé que l'équipe au sol s'était trompée sur l'assiette et avait mal chargé les sacs pour cet avion et l'équilibrage de poids pertinent. Après une vingtaine de minutes de remaniement, et un petit appoint de carburant, nous avons à nouveau fermé les portes. Tout va bien cette fois et nous étions en route - un peu moins d'une heure de retard sur l'horaire.

J'avais l'intention de faire un peu plus d'écriture de TR sur ce vol comme je l'avais fait la veille. Pas de chance, j'ai mis mon siège en position ‘Lounge’ et j'ai appuyé sur le bouton de massage - oui, un bouton de massage ! Le plus excitant.
Je ne me souviens certainement pas d'un bouton de massage dans les autres cabines CW que j'ai essayées. Quoi qu'il en soit, le chariot était bientôt en route et j'ai opté pour un G&T plus les noix de Forest Feast Thai, que j'adore *.

Je me suis allongé et j'ai siroté mon G&T pendant que des morceaux de siège bougeaient contre mon dos. Le vol s'est déroulé assez rapidement et j'étais sur le point de m'endormir dans l'excellent siège lorsque 10 minutes avant l'atterrissage ont été annoncées. Je me suis réveillé à la vie et rangé au besoin. Pas de temps rattrapé le retard, mais je ne suis pas inquiet, il reste encore 3,5 heures avant le prochain vol

BA0826 de LHR à DUB, dép 21h35, atterrissage 22h55, Euro Traveller, 8CD.

Après avoir débarqué, j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'au pont aérien et à travers les liaisons aériennes - je ne me rendais pas compte à quel point la connexion * depuis * un domestique est facile - je ne m'attendais pas au contrôle des passeports, mais je pensais toujours que je passerais à nouveau par la sécurité - mais il m'a déposé juste devant le T5 Wetherspoon. Parfait. ^

Aux salons sud ! À ce stade, je sauve Tom Elliott du salon GC et invitez-le dans le flounge. C'est sa première expérience de flounge mais comme il est habitué à toutes sortes de salons, je l'ai laissé explorer par lui-même plutôt que de lui faire la visite guidée que j'ai proposée à mes parents.

Le vol de Dublin n'est pas avant 21h35, donc beaucoup de temps pour se détendre ici. J'ai attrapé un rhume alors j'opte pour du piment et une canette de Tribute, suivis du fromage et de la crème glacée Jude, qui est un peu pâteuse aujourd'hui - je pense que quelqu'un a laissé la porte du congélateur ouverte.

J'ai aussi dit un petit bonjour aux lamphorses.

Je pense que Señor Cruz a un nouveau programme anti-ex-UE sous la forme d'une ingérence dans les vols vers Dublin, du moins c'est ce qu'il semblait. Nous étions occupés à nous détendre et à ne pas faire grand-chose lorsque TripIt nous a informés d'un retard de départ - nous avons regardé et c'était environ 20 minutes de retard. Pas de difficultés majeures tant que cela n'a pas eu lieu plus tard. Au cours de la dernière heure dans le salon, ils ont beaucoup joué avec l'heure de départ, à un moment donné, il y avait 20 minutes de retard, puis 10 minutes de retard, puis 20 à nouveau, puis 15. Il y avait également un manque flagrant de numéro de porte sur le écrans, et c'était à T-30 minutes de notre heure de départ initiale. J'étais un peu mal à l'aise ! Nous étions sur le dernier vol de la nuit mais pouvions en théorie faire le premier vol le matin et un dos à dos si nécessaire, mais nous avons plutôt pris tous les deux !

Finalement, une porte est apparue à l'écran et nous avons continué notre petit bonhomme de chemin. Tout semblait bien et nous sommes montés à bord de l'avion, nous nous sommes assis et prêts à partir & #8230. Lorsque le pilote a annoncé qu'il y avait de l'eau qui s'échappait d'une trappe et que nous aurions besoin d'un ingénieur pour vérifier, mon cœur a encore sauté quelques battements, mais heureusement, l'ingénieur est venu et est parti et a décidé que nous étions prêts à voler.

Tout cela un peu ébouriffant, montre à quel point les choses peuvent mal tourner, mais heureusement, tout s'est bien passé pour nous.

L'assise théorique était à nouveau à l'œuvre sur ce vol. Nous avons tous les deux opté pour des sièges côté couloir, donc aucun de nous n'a eu de siège du milieu, mais nous pouvions toujours discuter. Tom Elliott était assis au 8C, avec un couple à côté de lui. De mon côté, je m'étais mis en 8D, et FLY m'a gentiment donné un siège central vide à côté de moi, pour ce que j'appelle 'fake club europe'. Tous très bons pour s'asseoir avec BA cette semaine ^

Le service était assez standard Band 1 ET - chips, biscuits ou mélange thaïlandais plus un verre au bar. Nous avons tous les deux opté pour un G&T et un peu plus du mélange Forest Feast Thai. Un peu plus tard, ils sont arrivés avec le chariot à ordures, lorsque l'excellent membre de l'équipage (je ne me souviens pas du titre) nous a discrètement proposé un autre G&T chacun. Nous avons bien sûr accepté et il est revenu peu de temps après avec une "livraison spéciale pour 8C et D”. Il nous a aussi apporté un peu plus de Festin de la Forêt

Après avoir atterri à Dublin, nous avons traversé le parking et *juste* fait la dernière navette gratuite pour notre hôtel de la nuit, le Holiday Inn Express Dublin Aéroport.

Un arrêt raisonnable pour la nuit, ne serait-ce que pour rattraper le sommeil. J'étais dehors comme une lumière. Demain, une journée de nombreux vols vous attend.


TR : hcuk94 & Tom to Vegas avec "mini-do" (BA / AA)

hcuk94 et moi pensions que nous tenterions un rapport de voyage. Nous partons pour Vegas, et tandis que les divers vols de hcuk94 commencent le lundi 22, nous nous dirigeons vers Dublin le mardi 23 après-midi pour une nuit à l'aéroport HIX pour commencer par un DUB-LHR tôt le matin le mercredi matin. C'est bien sûr l'un des tarifs de vente BA (sur un mélange de métal BA / AA) et donne l'impression que le tout est une valeur raisonnable, surtout lorsque j'ai payé plus pour WT + à LAS ex LHR dans le passé.

L'itinéraire complet est le suivant :

LCY-GLA-LHR (Tom rejoint ici le mardi après-midi) DUB-LHR-JFK-LAX-LAS (quelques jours à Vegas, du steak et des cocktails, des magiciens, une interview Global Entry plus un mini ‘do’) LAX- JFK-LHR-DUB-LHR (Tom quitte la procédure à ce stade) GLA-LCY.

avec les points forts étant le pont supérieur sur les jambes JFK, et bien sûr, le mini ‘do’ at NYNY’s 𔃹 Fine Irishmen’ 15h le jeudi (tous les bienvenus !). Cela a également pour effet secondaire de me donner de l'argent et de faire revenir hcuk94 à l'or, et également de nous rapporter un tas d'Avios en cours de route.

Nous étofferons avec quelques messages ci-dessous et tenterons de remplir en cours de route, en espérant que nous finirons par avoir un peu de temps libre.

Partie 1 - LCY-GLA-LHR-DUB - HC
Partie 2 - DUB-JFK-LAX-LAS - HC
Partie 3 - Le FT ‘do’ - TJE
Partie 4 - LAS-LAX-JFK-LHR - TJE
Partie 5 - DUB-LHR - HC
Partie 6 - GLA-LCY HC

Bonjour à tous! Coup d'envoi avec la partie 1, couvrant LCY-GLA-LHR-DUB. C'est mon premier TR, alors soyez indulgents avec moi et dites-moi ce que vous en pensez !

Maintenant, vous vous demandez peut-être pourquoi, en plus d'un itinéraire déjà ridicule, j'ai décidé de faire un saut à Glasgow à chaque extrémité. C'est en fait un voyage de travail pour moi - ce n'était pas prévu à l'origine, mais je suis assez souvent à Glasgow pour le travail, donc, longtemps après que nous ayons réservé Vegas, on m'a demandé si je pouvais être à Glasgow du 22 au 23, et 30-31 août, si bêtement, j'ai dit oui.

Maintenant, cela a un avantage clé pour moi - j'habite en East Anglia, donc je peux intelligemment élaborer mon itinéraire pour commencer et finir à LCY, ce qui signifie un court trajet en train pour rentrer chez moi par rapport au long trajet de LHR - je crains de m'accrocher au seul point positif que je puisse trouver ici ! Cela rend le voyage un peu plus intéressant cependant, et qui sait à quel point je serai inopérant au moment où je retournerai au travail le 30 !

dimanche 21 août 2016
Nous commençons donc par un dimanche après-midi paresseux alors que je fais lentement mes valises pour le voyage. Je suis assez régulièrement à Glasgow pour garder une armoire là-haut, fourrée dans une boîte de banquier dans notre salle de communication (je travaille dans l'informatique) - ou laissée dans le dernier hôtel où j'étais pour me laver - donc ce ne sont que mes affaires pour Vegas que j'ai besoin d'emballer, ce qui rend la vie beaucoup plus facile. Je voyage avec un Red Oxx Air Boss ou une Rimowa Topas Cabin - généralement c'est le Air Boss pour les courts-courriers car j'aime porter un sac sur mon épaule, et il s'écrase facilement dans de petits frais généraux (il peut aller dans le sens de la longueur sur un E170), mais aujourd'hui c'est le Topas, plus un sac pour ordinateur portable qui contiendra mes liquides, ordinateur portable, iPad, etc. pour faciliter l'accès. J'ai également pris un fourre-tout pliable à l'intérieur du Topas que, si je fais quelques courses, je vérifierai au retour.

Mon premier vol est en fait le lundi 22 août, mais comme je suis sur le premier vol de LCY à GLA, j'ai pensé en profiter pour goûter au nouveau InterContinental Londres O2 la veille - un court trajet en métro depuis Stratford où mon train s'arrête, et un court trajet en DLR jusqu'à LCY le matin. Les InterContinentals ne sont pas mon calibre d'hôtel normal, surtout pour un voyage de travail ! Cependant, les nuits sans événement, l'IC O2 est d'un très bon rapport qualité-prix, et à 165 £, petit-déjeuner et TVA inclus cette fois-ci, il est moins cher que tous nos tarifs d'entreprise du centre de Londres (y compris un Holiday Inn !), afin que vous puissiez imaginez que je l'ai attrapé.

J'arrive à l'IC à 18h30, après avoir erré dans le complexe O2 en suivant une série de panneaux d'aspect très temporaires indiquant l'hôtel. Un accueil chaleureux de la part du personnel et un surclassement Spire Ambassador dans une chambre légèrement meilleure (les hôtels de luxe ont tellement de classes de chambres que je ne peux souvent pas faire la différence de toute façon). La chambre est de bonne taille, de beaux meubles, un lit immense et d'excellentes vues sur Canary Wharf. J'approuve. ^
Des macarons sur le thème des Jeux olympiques de Rio dans la chambre avec une assiette de fruits et de l'eau - une délicate attention.


Après m'être installé, je me promène pour explorer les différentes offres de nourriture et je finis par opter pour la « brasserie du marché » qui est, eh bien, une cuisine de style brasserie. Les autres options étaient un restaurant gastronomique et un menu de bar. J'ai une indemnité de dîner de 25 £ sur la facture de l'entreprise, mais je pense que vous aurez beaucoup de mal à obtenir un dîner pour 25 £ dans cet hôtel ! Je considère donc cela comme une remise décente sur l'achat d'un bon repas pour moi-même. Pas de souci pour une entrée - directement sur le plat et j'opte pour un steak de surlonge avec des frites, des courgettes, des tomates en grappe et des épinards sautés - plus un verre de Côte du Rhône. Le steak était très très bon - en règle générale, je ne suis pas un fan des restaurants d'hôtels, mais c'était magnifique et rare comme je l'avais demandé, mais très tendre et facile à couper. J'ai opté pour une bagatelle pour le dessert.

Les meilleures notes pour le service ici - assez attentif pour compléter les boissons, prendre mon assiette, etc. J'ai également demandé un verre de Pedro Ximenez avec un dessert, mais ils n'en avaient pas, mais elle a dit qu'elle essaierait de le faire avant mon prochain séjour le 1er septembre.

Dîner terminé et retour dans ma chambre, qui en mon absence a été rabattue - rideaux fermés, tapis de bain et de douche au sol, chaussons près du lit et éclairage réglé en mode "nuit".

N'ayant pas encore envie d'aller au lit, j'ai pensé goûter au sky bar au 18ème étage. J'ai donc attrapé mon ordinateur portable et je suis monté dans l'ascenseur. Je me suis assis et on m'a offert de l'eau et du sel et du poivre croustillants. Commandé un Espresso Martini - c'était très très bon. J'en ai commandé un autre par la suite.

23h et je suis retourné me coucher, j'ai appuyé sur le bouton « Ne pas déranger » sur l'écran tactile et j'ai rempli la carte du petit-déjeuner dans la chambre. Il y avait un léger défaut ici en ce que la carte du petit-déjeuner a une boucle pour accrocher à la poignée de porte, mais la poignée de porte est trop grande ! J'ai utilisé la fixation du couteau du tire-bouchon pour scier le côté de la boucle afin de pouvoir l'accrocher. J'imagine que la plupart des gens normaux le laissent simplement par terre. Je me suis installé au lit, et quel lit c'était - l'un des lits d'hôtel les plus confortables dans lesquels je sois allé ! Malheureusement, cela n'a pas changé le fait que je rebondis toujours sur les murs de l'espresso que je venais de prendre et que je ne pouvais pas m'endormir avant 2 heures du matin.

Lundi 22 août 2016
6h du matin et le grincement de l'alarme de mon téléphone m'émeut. Je viens petit à petit prendre un bain. La salle de bain avait un haut-parleur d'extension du téléviseur, et le téléviseur avait une application Spotify, alors je me suis connecté à Spotify et j'ai mélangé de la musique. Un bain plus tard et il est 06h30 - J'avais commandé le petit-déjeuner pour 06h30-06h45, alors j'ai essayé la robe de chambre InterContinental. J'ai essayé les pantoufles qu'ils avaient gentiment laissées près du lit, mais malheureusement elles ne sont pas conçues pour une taille de 11 pieds !

Le petit-déjeuner est arrivé à 06h40 - maintenant, je commande fréquemment le petit-déjeuner dans la chambre des hôtels, alors je m'habitue à le faire apparaître sur un petit plateau. Pas ici, cependant. Ici, il s'est retrouvé sur une table entière, qu'ils ont fait entrer cérémonieusement dans ma chambre et sont partis par la fenêtre pour que je puisse manger à - très gentille attention. Je m'attendais également à ce que les œufs Benedict soient un singulier ‘Egg Benedict’ de style BA, j'étais donc ravi de voir qu'ils m'en ont donné deux.

J'ai terminé le petit déjeuner et j'ai commencé à rassembler mes affaires pour le départ. Parti vers 07h30 et descendu pour vérifier. Après le départ, une promenade rapide jusqu'au métro North Greenwich et c'est un arrêt sur le Jubilee suivi d'un train des Docklands jusqu'à LCY.

Ce matin je suis sur BA8722 de LCY à GLA, à 08h55, atterrissage à 10h15, UK Domestic, 1C.

En arrivant à LCY, je me rappelle pourquoi je n'ai pas tendance à l'utiliser pendant le pic du lundi matin! Les files d'attente de sécurité ont été sauvegardées jusqu'aux barrières de tickets. Cependant, je n'ai que des compliments pour le personnel, qui faisait clairement tout son possible pour que cela continue, tout en restant joyeux et serviable à tout moment. J'ai passé peut-être 5 à 10 minutes à faire la queue, mais j'ai passé la sécurité en quelques secondes, car les contrôles sont clairement un peu moins stricts lorsqu'ils doivent le maintenir en mouvement. Une fois le contrôle de sécurité passé actuellement un chantier je me suis dirigé dans l'autre sens à la place.
Je n'étais assis que depuis 5 minutes environ lorsque l'embarquement a commencé, alors je me suis levé et je me suis dirigé vers la porte. Une fois à bord, je me suis installé au 1C. Aujourd'hui, c'est un E170 - je préfère le E190 car il n'y a pas de rangée 1 sur le côté droit, donc 2CD a beaucoup d'espace pour les jambes. J'ai profité de l'embarquement prioritaire à LCY, non pas parce que je veux plus de temps dans l'avion, mais parce que je suis conscient de l'espace bagages dont j'ai besoin ! Heureusement, mes sacs se retrouvent juste au-dessus de ma tête, donc ça a payé d'arriver à temps.

Le "siège théorique" que BA a maintenant avec l'introduction de FLY était très évident sur ce vol. C'était un vol assez chargé, avec beaucoup de monde à l'avant, mais j'ai remarqué que moi et les autres médailles d'or qui avaient été dans la file d'attente prioritaire avions tous un siège libre à côté de nous - et étant donné que j'étais dans la rangée 1, j'ai été impressionné par ça. La configuration des sièges E170 est 2x2, j'avais donc mon propre petit coin à l'avant. Une amélioration très positive, crédit où il est dû BA.

Nous étions debout en un rien de temps après un très court taxi. J'adore décoller de LCY, monter au-dessus de Canary Wharf à un angle très raide et prendre un taxi au-dessus de l'Est de Londres. Quelques belles vues de Stratford aujourd'hui.

Bientôt, le signe de la ceinture de sécurité a été éteint et j'ai attrapé mon ordinateur portable pour commencer à écrire ce TR. L'équipage est venu avec le petit-déjeuner anglais complet BA Domestic. Les avis sont partagés sur ce petit-déjeuner - je l'adore, mais j'en connais beaucoup qui ne peuvent pas en supporter la vue ou l'odeur ! Je maintiens également que c'est une excellente offre pour un vol intérieur d'une heure, tandis que les vols Economy BA de 2 à 3 heures vers l'Europe reçoivent un mini croissant fourré.
Je l'ai raté aujourd'hui de toute façon car j'ai pris le petit déjeuner à l'hôtel. J'ai opté pour un café et un jus d'orange, qui ne valaient pas la peine d'être photographiés, je suis sûr que vous pouvez imaginer à quoi ils ressemblent !
Cela n'a pas semblé long du tout avant que les panneaux de ceinture de sécurité ne se rallument et que nous atterrissions dans un Glasgow gris et pluvieux.

J'étais le premier et je me suis dirigé vers le bus de l'aéroport. 20 minutes plus tard, je débarquais dans le centre-ville et me dirigeais vers le lit de ce soir : Hôtel Indigo Glasgow.
Étant donné qu'il était juste avant 11 heures, l'hôtel Indigo n'avait pas encore de chambres prêtes, mais ils ont pris mes bagages et m'ont dit de revenir dans une heure environ.
Je suis parti tranquillement et me suis occupé de mes tâches pour l'après-midi - quelques réunions, quelques problèmes informatiques à régler et, plus important encore, une coupe de cheveux.
Une fois que je les ai sortis, je suis retourné à l'hôtel Indigo - à 15h00 et je me suis enregistré avec succès. J'ai été surclassé dans une chambre de luxe au dernier étage.
Malgré le temps qu'il fait ci-dessus, Glasgow est assez humide en ce moment, donc le personnel avait fermé les rideaux et mis la clim, ce qui était très apprécié ! J'avais aussi un minibar gratuit bien approvisionné.

J'ai travaillé quelques heures depuis la chambre d'hôtel, puis je suis allé rencontrer quelques collègues pour prendre quelques verres à Glasgow’s Barre de fer à cheval, dont le titre de gloire est le plus long bar d'Europe, qui serpente autour de tout le pub en une sorte de cercle.

Après une bière de trop, nous sommes passés à Charbons, l'un de nos restaurants indiens préférés à Glasgow, et commandé un peu trop de nourriture pour 3 personnes - surtout quand ils vous apportent des plats d'accompagnement supplémentaires gratuits ici !

Des quantités ridicules de nourriture plus tard, nous sommes retournés à l'hôtel Indigo et après un verre rapide au bar, nous nous sommes retirés au lit.

mardi 23 août 2016
Je me suis réveillé à 4 heures du matin, beaucoup trop tôt que je ne l'aurais souhaité, mais je ne pouvais pas reculer après cela, alors j'ai répondu à quelques e-mails. Il ne se passait pas grand-chose à l'extérieur de ma chambre d'hôtel à cette heure de la nuit !

A 8h je retrouve mes collègues pour le petit déjeuner à l'hôtel Indigo. J'ai opté pour du saumon fumé et des œufs brouillés.

Encore quelques réunions aujourd'hui, rien de bien excitant - j'en ai terminé assez rapidement et à l'heure du déjeuner, j'ai rencontré un ami à L'amiral sur la rue Waterloo. Très bonne nourriture ici, j'ai eu un sandwich ciabatta au porc effiloché avec des jalapeños et des frites. Mon ami avait une salade de poulet cajun.

Une fois terminé, je suis retourné au bureau, j'ai pris mes affaires et je me suis préparé à partir pour mon prochain vol - le travail est terminé pour la semaine et c'est parti pour Vegas, je pars !

BA1489 de GLA à LHR, à 15h30, atterrissage à 16h50, UK Domestic, 1J.

Je suis arrivé à l'aéroport de Glasgow et j'ai commencé à suivre ma routine habituelle - descendre du bus et monter les escaliers cachés qui vous mènent directement à la sécurité accélérée, traverser avec une poignée de main secrète du préposé à la sécurité de ‘Je vois que vous savez ce que vous & #8217re fais! ’ *clin d'œil* et c'est parti pour le salon où je vais. Je n'ai pas laissé beaucoup de temps pour l'aéroport, j'ai donc pris une bière rapide et j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'à la porte - encore une fois, je voulais embarquer assez rapidement car il peut être difficile d'avoir de la place pour les valises à roulettes, en fait cela a tourné personne n'avait coupé la voie prioritaire, alors je suis resté là pendant 5 minutes, puis j'ai embarqué en premier.

J'ai déambulé sur le pont aérien sans m'attendre à grand-chose, mais à mon plus grand plaisir, j'ai été accueilli par un A321 moyen-courrier ! Et bien sûr, j'avais moi-même réservé dans la rangée 1, donc mon numéro de siège était resté le même et j'avais le luxe d'un siège CW pour un vol d'une heure. J'aimerais en quelque sorte avoir un siège sur le trône, mais je ne peux pas me plaindre car en 2 ans de navette entre Glasgow, je n'ai jamais rien eu de plus que la flotte domestique standard - un 767 court-courrier est à peu près aussi excitant au fur et à mesure.

L'embarquement s'est envolé alors que je m'installais et jouais avec mon siège - je ne m'attendais à aucun IFE, et en effet il n'y en avait pas, mais je ne savais pas qu'ils ne sont pas non plus autorisés à utiliser la puissance au siège - pas que j'en avais besoin ça quand même. Nous avons reculé et nous nous sommes mis en route. Au moins, nous l'étions - jusqu'à ce que nous arrivions presque à la piste et que l'équipe au sol nous rappelle en raison d'un problème de "chargement". Alors nous sommes retournés nous tenir debout…

Le planificateur prudent en moi a immédiatement ouvert Skyscanner sur mon téléphone et a recherché des vols directs de Glasgow à Dublin. Heureusement, ils n'étaient pas nécessaires, car le pilote a annoncé que l'équipe au sol s'était trompée sur l'assiette et avait mal chargé les sacs pour cet avion et l'équilibrage de poids pertinent. Après une vingtaine de minutes de remaniement, et un petit appoint de carburant, nous avons à nouveau fermé les portes. Tout va bien cette fois et nous étions en route - un peu moins d'une heure de retard sur l'horaire.

J'avais l'intention de faire un peu plus d'écriture de TR sur ce vol comme je l'avais fait la veille. Pas de chance, j'ai mis mon siège en position ‘Lounge’ et j'ai appuyé sur le bouton de massage - oui, un bouton de massage ! Le plus excitant.
Je ne me souviens certainement pas d'un bouton de massage dans les autres cabines CW que j'ai essayées. Quoi qu'il en soit, le chariot était bientôt en route et j'ai opté pour un G&T plus les noix de Forest Feast Thai, que j'adore *.

Je me suis allongé et j'ai siroté mon G&T pendant que des morceaux de siège bougeaient contre mon dos. Le vol s'est déroulé assez rapidement et j'étais sur le point de m'endormir dans l'excellent siège lorsque 10 minutes avant l'atterrissage ont été annoncées. Je me suis réveillé à la vie et rangé au besoin. Pas de temps rattrapé le retard, mais je ne suis pas inquiet, il reste encore 3,5 heures avant le prochain vol

BA0826 de LHR à DUB, dép 21h35, atterrissage 22h55, Euro Traveller, 8CD.

Après avoir débarqué, j'ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu'au pont aérien et à travers les liaisons aériennes - je ne me rendais pas compte à quel point la connexion * depuis * un domestique est facile - je ne m'attendais pas au contrôle des passeports, mais je pensais toujours que je passerais à nouveau par la sécurité - mais il m'a déposé juste devant le T5 Wetherspoon. Parfait. ^

Aux salons sud ! À ce stade, je sauve Tom Elliott du salon GC et invitez-le dans le flounge. C'est sa première expérience de flounge mais comme il est habitué à toutes sortes de salons, je l'ai laissé explorer par lui-même plutôt que de lui faire la visite guidée que j'ai proposée à mes parents.

Le vol de Dublin n'est pas avant 21h35, donc beaucoup de temps pour se détendre ici. J'ai attrapé un rhume alors j'opte pour du piment et une canette de Tribute, suivis du fromage et de la crème glacée Jude, qui est un peu pâteuse aujourd'hui - je pense que quelqu'un a laissé la porte du congélateur ouverte.

J'ai aussi dit un petit bonjour aux lamphorses.

Je pense que Señor Cruz a un nouveau programme anti-ex-UE sous la forme d'une ingérence dans les vols vers Dublin, du moins c'est ce qu'il semblait. Nous étions occupés à nous détendre et à ne pas faire grand-chose lorsque TripIt nous a informés d'un retard de départ - nous avons regardé et c'était environ 20 minutes de retard. Pas de difficultés majeures tant que cela n'a pas eu lieu plus tard. Au cours de la dernière heure dans le salon, ils ont beaucoup joué avec l'heure de départ, à un moment donné, il y avait 20 minutes de retard, puis 10 minutes de retard, puis 20 à nouveau, puis 15. Il y avait également un manque flagrant de numéro de porte sur le écrans, et c'était à T-30 minutes de notre heure de départ initiale. J'étais un peu mal à l'aise ! Nous étions sur le dernier vol de la nuit mais pouvions en théorie faire le premier vol le matin et un dos à dos si nécessaire, mais nous avons plutôt pris tous les deux !

Finalement, une porte est apparue à l'écran et nous avons continué notre petit bonhomme de chemin. Tout semblait bien et nous sommes montés à bord de l'avion, nous nous sommes assis et prêts à partir & #8230. Lorsque le pilote a annoncé qu'il y avait de l'eau qui s'échappait d'une trappe et que nous aurions besoin d'un ingénieur pour vérifier, mon cœur a encore sauté quelques battements, mais heureusement, l'ingénieur est venu et est parti et a décidé que nous étions prêts à voler.

Tout cela un peu ébouriffant, montre à quel point les choses peuvent mal tourner, mais heureusement, tout s'est bien passé pour nous.

L'assise théorique était à nouveau à l'œuvre sur ce vol. Nous avons tous les deux opté pour des sièges côté couloir, donc aucun de nous n'a eu de siège du milieu, mais nous pouvions toujours discuter. Tom Elliott était assis au 8C, avec un couple à côté de lui. De mon côté, je m'étais mis en 8D, et FLY m'a gentiment donné un siège central vide à côté de moi, pour ce que j'appelle 'fake club europe'. Tous très bons pour s'asseoir avec BA cette semaine ^

Le service était assez standard Band 1 ET - chips, biscuits ou mélange thaïlandais plus un verre au bar. Nous avons tous les deux opté pour un G&T et un peu plus du mélange Forest Feast Thai. Un peu plus tard, ils sont arrivés avec le chariot à ordures, lorsque l'excellent membre de l'équipage (je ne me souviens pas du titre) nous a discrètement proposé un autre G&T chacun. Nous avons bien sûr accepté et il est revenu peu de temps après avec une "livraison spéciale pour 8C et D”. Il nous a aussi apporté un peu plus de Festin de la Forêt

Après avoir atterri à Dublin, nous avons traversé le parking et *juste* fait la dernière navette gratuite pour notre hôtel de la nuit, le Holiday Inn Express Dublin Aéroport.

Un arrêt raisonnable pour la nuit, ne serait-ce que pour rattraper le sommeil. J'étais dehors comme une lumière. Demain, une journée de nombreux vols vous attend.


Voir la vidéo: 10 conseils dun agent de bord